LES MEDIAS MENTEURS NE VONT PAS APPRECIER

 
 
 

Menteurs, menteurs ! Les médias dominants ne vont pas aimer celui-ci


L’information est composée d’un petit nombre d’histoires répercutées par un vaste réseau de médias propriété d’un tout petit nombre de gens. En voici la preuve.


 

Phil Butler

Par Phil Butler – Le 26 juin 2015 – Source : Russia Insider

De retour à la maison, les gens me demandent : «Pourquoi êtes-vous du côté de Poutine?» Eh bien, une simple fonction du navigateur, appelée une capture d’écran, en dit long à ce propos. Je n’aime pas les mensonges, et en particulier ceux qui ont pour conséquence que des gens sont tués. En plus, je hais les sports pourris et la conduite automobile antisportive. Poutine, c’est le meilleur sportif parmi nos dirigeants mondiaux, à mon avis, mais la plupart des gens le savent déjà.

Vous savez où est la source qui arrose

Concernant l’information là où vous vivez, il y a cette capture d’écran dont j’ai parlé. Vous noterez que Google News présente à ses centaines de millions d’utilisateurs quotidiens seulement ce que le Département d’État a ordonné, et pas beaucoup plus. N’est-ce pas intéressant de voir comment Military Times s’affiche gentiment à la première place sur mon navigateur ? [Simplement à la requête du mot Putin, sur plus de 12 millions de réponses trouvées par Google, NdT.]

L’information diffusée par Military Times sort la première sur la page Google

Ceci est ce que vous voyez chaque jour si vous lisez les informations en Amérique et au Royaume-Uni.

L’économie russe chancelante, Poutine plie sous le poids de la course aux armements : cela et d’autres rumeurs sont venues nourrir les Américains depuis 18 mois et plus, suscitant à peine un faute! plaintif ou un Hé, attendez une minute! de la part des citoyens. Ça, c’est la partie qui fait peur, et mes collègues et amis continuent comme si cela n’avait aucune importance. Mais si, c’est important! Si les gens veulent avaler ça, alors il n’y a aucun espoir d’Amérique libre. Vous connaissez la suite par les livres d’histoire, lorsque les masses sont aveuglées, les continents brûlent.

Pour l’instant, regardons où en est vraiment M. Poutine aujourd’hui, d’accord? Je veux dire, puisque nous sommes tous tellement terrifiés et curieux de son prochain geste! Il y a environ 6 heures, M. Poutine a tenu une séance d’information avec les membres permanents de son conseil de sécurité. Dans cette réunion, bien que Yahoo News et autres ne l’aient pas remarqué, Poutine a interrogé le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov sur le résultat de ses réunions à Paris. Lavrov a insisté sur le consensus :

«Dans l’ensemble, cela n’a pas été inutile parce que malgré certaines dissensions au cours de la discussion, le résultat principal a été la reconnaissance du fait qu’il n’y a pas d’alternative à la pleine application des accords de Minsk.»

Dans les informations que les Américains lisent on ne trouve rien, sinon une forme de propagande artisanale qui ignore totalement de nombreux faits. La Russie qui est forcée par les plans d’expansion de l’Otan de réorganiser son armée, ce n’est pas d’intérêt public, évidemment. Associated Press traite le taux de popularité de M. Poutine (presque 90%) de propagande d’État! Là, c’est l’Hôpital qui se moque de la Charité. Ces temps, les dissidents en Russie sont aussi rares que les dents dans le bec d’une poule, et tout le monde le sait. Excepté, c’est vrai, le peuple des États-Unis. D’une certaine manière, cependant, je soupçonne qu’ils sont en train de l’apprendre.

Et maintenant, voici la partie amusante de cet article. Beaucoup d’entre vous, probablement, se demandent pourquoi des médias alternatifs comme Russia InsiderThe Saker, et même Sputnik ou Russia Today se plaignent tellement de l’augmentation de la désinformation dans les médias de masse. Eh bien, voici une raison majeure qui fait que les Américains restent muets sur Poutine et beaucoup d’autres choses. La prochaine fois que vous avez une minute, copiez et collez le premier paragraphe de n’importe quelle information importante dans Google. Le résultat final est instructif. Par exemple :

Requête à Google : «La Russie doit augmenter son potentiel défensif face aux menaces à ses frontières»
Réponse de Google : «Poutine promet d’augmenter ses forces militaires»

Google peut être utilisé pour trouver un contenu dupliqué partout dans le monde. Notez comment le paragraphe de Military Times est utilisé dans plus de 8 000 nouveaux articles de presse.

Fascinant, hein? Maintenant, imaginez 20 médias de masse avec des titres légèrement différents dans les pages intérieures ou en une, etc. Attrapez un poisson plus petit, mais important. L’article de Newsweek capturé ci-dessous montre combien c’est très facile pour les médias industriels de contrôler tout ce que vous voyez et entendez en Amérique. Vous avez bien lu, j’ai dit tout ce que vous pensez savoir.

Requête à Google : «imaginez Churchill disant : « il faut envoyer un message clair à Hitler… »»
Réponse de Google : «L’Ouest doit serrer la vis à Poutine»

L’information est composée d’un petit nombre d’histoires répercutées par un vaste réseau de médias possédés par un tout petit nombre de gens.

Ajoutez-y Reuters, la BBC, tout ce que possède Rupert Murdoch, et vous avez la recette du contrôle des masses. Regardez ce qui se passe lorsqu Sky News régurgite une info.

Requête à Google : «Le président russe pourrait essayer de diviser la GB et l’UE…»
Réponse de Google : «Poutine essaiera de diviser la GB et l’UE»

Maintenant, tout le monde pense la même chose.

Des questions? Il ne devrait pas y en avoir. De Comcast à Dreamworks et ce qui reste de Hollywood, vous êtes possédés corps et âme par quelques puissants qui veulent la guerre avec Poutine et la Russie. Vous pouvez discuter la partie guerre, mais vous ne pouvez pas comparer intelligemment les informations des médias russes avec ce que 99% des Américains et des Britanniques voient toute la journée, tous les jours.

Est-ce que Poutine réarme la Russie? Il aurait sacrément raison de le faire. Quel dirigeant ne le ferait pas, avec l’Otan à ses portes et Nous le peuple transformés en zombies décervelés pour trafiquants d’armes milliardaires?

Et c’est tout ce que vous avez besoin de savoir aujourd’hui.

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau