LES PHILIPPINES ACCUSENT LES USA D’AVOIR IMPORTE LE TERRORISME AU MO

Le président philippin accuse les USA d’être responsables de la situation au MO
 

Le nouveau président philippin Rodrigo Duterte a accusé les Etats-Unis d'être responsables des nombreux conflits qui émaillent le Moyen-Orient, notamment en Irak. Pourtant, Manille est historiquement un allié particulièrement fidèle de Washington.

«Ce n'est pas le Moyen-Orient qui exporte le terrorisme en Amérique, c'est l'Amérique qui l'a importé». Dans un discours prononcé dans la ville musulmane de Davao dans le sud du pays, le président philippin a accusé les Etats-Unis d'être responsables des attaques terroristes qui les frappent. 

«Ils s'en sont pris à l'Irak... regardez l'Irak maintenant, regardez ce qui est arrivé à la Libye, à la Syrie...»
a-t-il ajouté. 

L'ancien maire de Davao, arrivé au pouvoir le 9 mai dernier, ne cesse de défendre un changement de politique étrangère de son pays. Si les Philippines sont historiquement proche des Etats-Unis, Rodrigo Duterte quant à lui regarde plutôt vers Pékin. La Chine s'apprête ainsi à financer d'importants projets ferroviaires dans le pays aux 80 îles. 

Rodrigo Duterte a aussi tendu la main au parti Communiste en proposant une participation à son gouvernement. Une main tendue pour tenter d'enrayer le conflit avec la branche armée du parti marxiste, qui aurait fait 30 000 morts depuis les années 1960. Mais les Etats-Unis considèrent toujours officiellement ce parti comme une organisation terroriste. 

En 2014, les deux pays ont notamment signé un traité permettant aux Etats-Unis d'installer des bases militaires aux Philippines et les deux pays organisent régulièrement des exercices militaires conjoints.    
 

 

Source: Sputnik

09-07-2016 - 18:52 Dernière mise à jour 09-07-2016 - 18:52 | 133 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=313630&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=471&s1=1



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau