LIBYE : DAESH LEVE UNE ARMEE DE MIGRANTS PAUVRES D'AFRIQUE

 

Le groupe terroriste «Daech» entend s'aménager une armée de migrants défavorisés d'Afrique dans son nouveau fief en Libye, à Syrte, et n'hésite pas à leur proposer une rémunération de 1.000 dollars, apprend-on des chefs du renseignement libyen.

L'illusion d'une fortune

Jamal Zubia, à la tête du conseil administratif de la presse étrangère au Congrès général national de Libye, a déclaré au Telegraph: Libye: «Daech» s'aménage une armée de migrants défavorisés d'Afrique «Nous avons entendu que l'État islamique offrait jusqu'à 1.000 dollars aux personnes qui venaient se battre à ses côtés». Cela représente une grosse somme d'argent dans beaucoup de régions en Afrique où la plupart des habitants gagnent au mieux un dollar par jour. La situation est aussi rapportée par les habitants de Syrte, qui affirment voir beaucoup d'Africains subsahariens parmi les membres de «Daech».

L'immigration illégale apporte un nouveau vent idéologique

«L'immigration illégale est une menace pour nous car elle apporte des vagues de mercenaires étrangers, encouragés à venir et combattre aux côtés de Daech», estime un officier de la ville voisine de Misrata, le colonel Muncif al Walda.

«Le gros des migrants souhaitent pénétrer en Europe, mais certains sont déterminés à rejoindre Daech. Malheureusement, ici en Libye, nous sommes juste au cœur de la route de passage des migrants», ajoute-t-il, cité par le Telegraph.

Une armée qui vient de tous les horizons

Arrivés à Syrte il y a un an, «Daech» aurait formé jusqu'ici une armée d'entre 2.000 et 3.000 combattants, transformant ainsi la ville portuaire en une version libyenne de Raqqa. En cela, l'armée de «Daech» est constituée pour la plupart (environ 70%) de non-Libyens, fait savoir Ismail Shukri, chef du renseignement militaire dans la ville de Misrata (nord-ouest de la Libye).

«La majorité - je ne peux pas vous dire exactement combien - sont Tunisiens, tandis que le reste est constitué principalement de Soudanais, d'Égyptiens et de gens en provenance des pays d'Afrique subsaharienne s'étendant jusqu'au Tchad et au Nigeria, avec quelques-uns venant d'Algérie et du Golfe», précise-t-il.

Source : sites web et rédaction

03-02-2016 | 13:18
 
http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=17462&cid=307#.VrImg-bXqSo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau