LICENCIEMENTS MASSIFS EN TURQUIE DANS LES MEDIAS D'OPPOSITION

Turquie : l’opposition commence les pourparlers avec le gouvernement

Turquie: licenciements massifs dans les médias d'opposition

© Sputnik. © Photo : La Voix de la Russie
International
URL courte
240418

400 employés des médias d’opposition ont été licenciés sans indemnités. Les charges du pouvoir contre la presse libre y sont sans doute pour quelque chose.

"La rédaction du quotidien Zaman à Ankara a été fermée (hier vendredi), le personnel a été congédié. Au total plus de 400 personnes, dont les journalistes en poste à l'étranger, ont été licenciées rien que par Zaman et Cihan. Moi et mes collègues ont été licenciés sans indemnités sous le faux prétexte d'abus de pouvoir et de préjudice causé à l'image de l'organisation", a raconté un ancien journaliste de Zaman. 

Un employé de l'agence Cihan a confirmé que la plupart des journalistes avaient été licenciés vendredi.  

"A Ankara, sur les 25 journalistes de l'agence 17 ont été licenciés. L'agence, si elle n'est pas fermée définitivement, pourra embaucher des journalistes de médias progouvernementaux, certains d'entre eux ont déjà été invités à nous remplacer", a-t-il dit. 

 

Jeudi 28 avril, les éditorialistes du quotidien Cumhyriyet (République) ont été condamnés à deux ans de prison pour avoir reproduit les caricatures du prophète Mahomet publiées par Charlie Hebdo. 

 

Les journalistes les ont utilisées en signe de solidarité après l'attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo en janvier 2015. Le procureur a accusé les journalistes d'insulte aux valeurs religieuses et a réclamé 4 ans et demi de prison. 

https://fr.sputniknews.com/international/201604301024650765-licenciements-medias-opposition-turquie/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau