MAROC : GREVE DE LA FAIM ILLIMITEE DE DEUX ETUDIANTS DETENUS POLITIQUES

DECLARATION A L’OPINION PUBLIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE

 

 

Nous – les deux détenus politiques Aziz ELBOUR et Mohamed EL MOUADEN – avons décidé d’entamer une grève de la faim illimitée à partir du 21 septembre 2015. Cette grève illimitée a pour but de dénoncer l’interdiction qui nous est faite cette année encore de pouvoir poursuivre nos études en Master et en licence professionnelle (rappelons que cette interdiction nous a déjà été formulée par l’administration pénitentiaire depuis maintenant deux ans).

Cette année encore, nous avons effectué toutes les démarches nécessaires pour rendre possible notre inscription et ce malgré toutes les difficultés que nous avons pu rencontrer pour rassembler l’ensemble des documents exigés par les diverses universités. Mais, cette fois encore, notre demande a été rejetée par les universités elles-mêmes ; en outre, il est aussi à noter qu’en aucune façon, l’administration pénitentiaire n’a œuvré d’une quelconque manière pour faciliter notre démarche. Enfin, toute cette affaire met aussi en lumière l’absence totale de sérieux du ministère de l’Enseignement supérieur qui dénie aux prisonniers politiques étudiants incarcérés leur droit le plus élémentaire à pouvoir poursuivre leur formation. Tout est bien huilé pour qu’aucune coordination n’existe entre chacune de ces instances et pour que finalement ce droit soit impunément bafoué.

Ainsi donc, nous nous trouvons aujourd’hui devant un refus catégorique, nous interdisant la moindre poursuite de nos études – et ce alors même que nous nous retrouvons détenus à l’intérieur des geôles de l’Etat réactionnaire du Maroc.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que nous avons décidé d’entamer une nouvelle fois une grève de la faim illimitée afin d’arracher notre droit juste et légitime et également dans le but d’obtenir des améliorations quant à nos conditions de vie. Nous voulons également, par cet acte, dénoncer les transferts abusifs que nous subissons : la dernière décision en date de la délégation générale des prisons est de nous transférer sans raison dans une nouvelle prison : celle de Bouzakarn. Nous déclarons aussi notre entière solidarité avec tous les prisonniers politiques détenus dans les geôles de l’Etat réactionnaire du Maroc, que ce soit nos camarades du groupe Aziz ELBOUR ou nos camarades grévistes de la faim incarcérés dans les différentes prisons du pays. Nous profitons enfin de cette occasion pour féliciter notre camarade ALAA DERBALI pour sa libération récente.

 

VIVE LA LUTTE DU PEUPLE MAROCAIN !

GLOIRE ET ETERNITE AUX MARTYRS DU PEUPLE MAROCAIN !

DIGNITE ET HONNEUR POUR TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES !

VIVE LA REVOLUTION MAROCAINE INVINCIBLE !

 

Tiznit, le 19 septembre 2015

Les deux détenus politiques : Aziz ELBOUR et Mohamed EL MOUADEN

 

Déclaration traduite par le Comité d’action et de soutien aux luttes du peuple Marocain


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau