MASSACRE D’ACHOURA : DES FEMMES ET DES ENFANTS NIGERIANS DISPARUS

Des femmes et enfants nigérians portés disparus depuis le massacre d’Achoura

 14 Oct, 2016 11:31  14 octobre 2016

nigeriansachoura

 Monde islamique - Nigéria

Des dizaines d’enfants et des femmes sont portés disparus après l’attaque violente de l’armée contre les musulmans chiites commémorant de deuil d’Achoura (martyre du petit fils du prophète Mohammad ‘S’), a rapporté l’agence de presse iranienne Mehr, citant des sources informées.

Et d’ajouter : l’armée a refusé de rendre aux familles les corps des personnes tuées mercredi. Elle a également transféré un grand nombre de personnes blessées et prises en otages vers des endroits inconnus.

Mercredi, l’armée nigériane a pris d’assaut une mosquée chiite à Kaduna dans le centre du pays, empêchant les fidèles d’en sortir. Des informations en provenance d’Abuja avaient fait état de balles tirées contre la foule. Au moins 20 personnes auraient été tuées.

Dans un communiqué, la Commission islamique des droits de l’homme, dont le siège se trouve à Londres, a appelé les dirigeants nigérians à à laisser les musulmans chiites jouir de leur droit légal au rassemblement et à la prière.

En décembre dernier, l’armée nigériane avait massacré plus de 350 musulmans chiites et enterré leurs cadavres dans une fosse commune.

Avec Press TV

Source: Sites

http://french.almanar.com.lb/47914     


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau