MISE EN SCENE PAR DAECH DE DEUX ENFANTS FRANÇAIS EN BOURREAUX

Le groupe terroriste «Daech» a diffusé une vidéo de propagande, ce dimanche, où il met en scène deux enfants français qui semblent exécuter deux prisonniers.

«Daech» met en scène deux enfants français en bourreaux

La vidéo de 14 minutes est intitulée «Sur les traces de mon père» et revient sur l'embrigadement de fils de volontaires étrangers. Elle met en avant un enfant qui se présente comme le fils d'un extrémiste français tué. Il explique également avoir vécu en France.

Le jeune garçon s'entraîne notamment à tirer au fusil d'assaut et donne des conseils à un autre enfant, plus jeune que lui. Il s'agirait de son petit frère selon le spécialiste Romain Caillet. Des images montrent également le plus grand garçon tirer sur des cibles à l'effigie de plusieurs chefs d'Etat comme Vladimir Poutine, Bachar Al-Assad ou François Hollande.

«Je dis à la France : on va vous tuer!», déclare-t-il. Ce dernier raconte aussi son quotidien sur place, reprenant les thèmes de propagande fréquemment utilisés par «Daech». La vidéo s'achève par l'exécution au pistolet de deux hommes en tenues orange, rituel là aussi fréquent dans les vidéos de «Daech», dans une forêt. Selon le compte du groupe terroriste sur Telegram, les deux hommes exécutés auraient été reconnus coupables d’espionnage.

Pas une première

La mise en scène d'enfants bourreaux n'est pas une première de la part de «Daech».

Les enfants sont souvent transformés en outils effrayants de la propagande de «Daesh». Il y a deux semaines seulement, les terroristes ont publié une autre vidéo qui montrait des orphelins syriens disant qu’ils cherchaient à se venger de la mort de leurs parents.

En février, une vidéo perturbante avait montré comment un enfant de quatre ans vêtu d’une tenue en camouflage, surnommé Jihadi Junior, a fait exploser trois prisonniers en appuyant sur le bouton d’un télécommande à distance.

Enfin, une autre vidéo de «Daech» montre six enfants âgés d’environ huit ans en train de jouer à un jeu de cache-cache effrayant : ils exécutaient des prisonniers cachés dans d’anciennes ruines.

Source : sites web et rédaction

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=18574&cid=322#.VzmlAPmLTX4


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau