OSCAR FORTIN : IL EST TEMPS QUE NOUS PRENIONS CONSCIENCE DE CETTE MANIPULATION

 
 
Il EST TEMPS QUE NOUS PRENIONS CONSCIENCE DE CETTE MANIPULATION
 
 
 
 
 
Le sens du mot « information », utilisé dans le titre, doit être compris tout autant comme outil de désinformation, de manipulations, de confusion que d’information visant à une meilleure compréhension des réalités. Les opérations de lavage de cerveaux, de conditionnement de la pensée, de manipulation n’ont jamais été autant utilisées qu’actuellement. Il faut que les peuples croient que ce que font et décident leurs gouvernements est pour leur plus grand bien.
 
La guerre en Irak, qui a fait plus d’un million de morts, n’était-elle pas pour protéger l’Amérique et l’Europe des armes de destruction massive que Saddam Hussein se proposait d’utiliser à tout moment? Nous savons maintenant que ces armes de destruction massive n’y étaient pour rien. Elles n’existaient même pas.
 
La guerre en Libye n’avait-elle pas pour objectif de mettre hors de nuire, Kadhafi, ce président qui s’amusait à bombarder son propre peuple? On se souviendra, en 2011, de cette nouvelle qui disait que Kadhafi venait de tuer avec ses bombardements plus de 6000 civils qui manifestaient pacifiquement leur mécontentement. Déjà, à ce moment, les adeptes de l’information alternative savaient que ce n’était pas vrai, qu’il s’agissait d’un coup monté pour laisser place à une intervention militaire de l’OTAN. Aujourd’hui, cette dernière version est confirmée, entre autres, par les révélations des courriels d’Hilary Clinton, alors secrétaire d’État pour les États-Unis.
 
Que se passe-t-il, actuellement, en Ukraine? À écouter nos gouvernants, nos médias « meanstream » et à lire nos journaux, le méchant Poutine reprend l’Ukraine, morceau (Crimée) par morceau (Lougansk et Donetsk) et menace d’envahir tous les anciens pays satellites de l’ex-URSS. De là l’importance d’une présence militaire renforcée aux frontières de la Russie des pays de l’OTAN y incluant les États-Unis et le Canada. Selon ces mêmes nouvelles et cette même version, il s’agit d’un devoir de solidarité au service de la paix en Europe et en Amérique.
 
Mais qu’en est-il réellement? L’Ukraine a été victime, au printemps 2014, d’un coup d’État militaire fomenté par les États-Unis et ses alliés de l’OTAN. La Crimée, alors partie de l’Ukraine, n’a pas accepté ce coup d’État et les nouveaux dirigeants mis en place par ses auteurs. Elle a alors fait un référendum portant sur son indépendance, référendum gagné par plus de 90 % de la population. Elle a déclaré son indépendance et la Russie, suite à une demande de reconnaissance internationale, en a reconnu la légitimité. Quant aux deux provinces du sud-est de l’Ukraine, Donetsk et Lougansk, la Russie demande qu’elles demeurent rattachées à l’Ukraine, mais qu’un statut spécial leur soit constitutionnellement reconnu. Ce statut doit être discuté avec les représentants de ces deux provinces. C’est ce que demandent les ententes de Minsk. À ce jour, aucun contact n’a été pris avec les représentants des provinces dissidentes par le gouvernement central pour établir ce statut spécial. Tout au contraire, ce dernier a décidé de modifier, unilatéralement la constitution sans aucune consultation avec ces deux provinces. De cela, nos médias et nos dirigeants n’en disent rien.
 
La liste de ces malversations de la réalité et de la vérité pourrait s’allonger. Les témoignages de personnes directement impliquées dans ces opérations nous en disent long. Je vous suggère ici quelques noms et références : Paul Pillar, ex agent de la CIA, John Perking, les assassins économiques,  Susan Lindauer, ex-agente de la CIA, Alexandre Kolomïets, major général des forces armées de l’Ukraine.
 
Cette guerre entre les manipulateurs et les décodeurs de leurs tricheries se présente comme le véritable nerf de la guerre. Il ne faut surtout pas que les menteurs, les tricheurs, les manipulateurs et les prédateurs soient démasqués et dépouillés de leurs apparats de grands défenseurs  des libertés, de la vérité et des droits humains.
 
Je termine en vous suggérant les articles qui projettent sur ce thème un éclairage plus que pertinent.
 
Le premier article est de Laurent Freeman et porte sur l’éveil des consciences. On peut le lire sur le site Stop mensonge ou encore sur Réseau international.
 
Le second article est de Peter Dale Scott,  ancien diplomate et analyste politique.  Il  y parle d’un réseau de gouvernement occulte qui se retrouve derrière de grandes tragédies qui ont marqué les cinquante dernières années. Une analyse qui donne matière à réflexion.
 
Le troisième article, cette fois, de Michel Segal, met en évidence l’épouvantail de la théorie du complot utilisée à tout azimut pour discréditer autant faire se peut les « décodeurs » de ces grandes tricheries. Plusieurs y reconnaitront le vocabulaire de nombreux commentateurs qui apparaissent sur le « net ».
 
Des centaines de millions de dollars, sinon des milliards, sont investis pour contrer cette information alternative qui lève le voile sur cette tricherie dont les peuples sont victimes. Des milliers de personnes, sous le couvert de l’anonymat ou sous celui d’un pseudonyme sont mises à contribution en échange d’une compensation financière pour contrer sur le « net » toutes ces interventions d’information qui relèvent des faits, identifient des personnes qui oeuvrent au service de la désinformation et de la manipulation.
 
Le présent texte ne prend toute sa valeur qu’à travers les liens présentés et leurs auteurs. Ces derniers reflètent assez bien l’état de la situation de l’information et de la désinformation qui circulent. À vous d’en tirer vos propres conclusions.
 
 
Oscar Fortin
Le 1er juillet 2015  
 
 
 
Quelques autres références :
 
 
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau