POUR NE PAS RECEVOIR « ISRAEL » LA MALAISIE RENONCE AU CONGRES DE LA FIFA

La Malaisie renonce au Congrès de la FIFA pour ne pas accueillir «Israël»

Nouvel incident marquant le refus à la normalisation des relations avec l’ennemi sioniste dans le monde sportif : La Malaisie n'organisera finalement pas le congrès de la FIFA de mai 2017 car elle refuse d'accorder des visas aux représentants israéliens, a annoncé lundi la fédération de football locale.

 

La Malaisie renonce au Congrès de la FIFA pour ne pas accueillir «Israël».

 

«Le gouvernement nous a conseillé de nous retirer de l'organisation du congrès pour des raisons de sécurité», a ainsi expliqué Affandi Hamzah, le vice-président de la Fédération malaisienne de football.

Il n'a pas précisé quels étaient les problèmes de sécurité en question, mais a indiqué que le retrait était lié aux déclarations du vice-Premier ministre Zahid Hamidi, ce week-end dans la presse. Ce dernier a indiqué que la Malaisie n'avait pas délivré de visas aux représentants israéliens, car les deux parties ne partageaient pas de relations diplomatiques et que cela pourrait créer des tensions.

«Accueillir l'événement implique certaines conditions, comme placer le drapeau (d'«Israël», ndlr) sur une table durant le congrès», avait-il ainsi précisé dans le New Straits Times.

Voilà pourquoi, «après avoir pesé le pour et le contre, il apparaît meilleur pour la Malaisie de ne pas organiser (le congrès)».

Affandi Hamzah a assuré que la FAM avait informé la FIFA par courrier en juillet de sa décision de se retirer de l'organisation du Congrès, sur «conseil du gouvernement», et que la FIFA avait accepté la décision.

Celle-ci confirme «que le 67e congrès de la Fifa n'aura pas lieu à Kuala Lumpur, la Fédération malaisienne de football n'ayant pas pu remplir toutes les conditions nécessaires à l'organisation de l'événement».

L'instance, qui n'a pas souhaité commenter les motivations de la Malaisie, a ajouté qu'elle annoncerait «une nouvelle ville-hôte en temps voulu, en concertation avec l'AFC», la Confédération asiatique de football.

La Malaisie, pays à forte majorité musulmane, n'entretient pas de relations diplomatiques avec l’entité sioniste.

«Israël» n'avait déjà pas participé aux championnats du monde junior de voile disputés en Malaisie en 2015, à la suite d'un imbroglio semblable autour des visas et des drapeaux.

Ces derniers jours, notamment lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, plusieurs sportifs ont souligné leurs refus à la normalisation des relations avec l’ennemi sioniste, chacun à sa manière. La délégation libanaise a refusé aux Israéliens l'accès à son bus, la judoka saoudienne Joud Fahmy aurait déclaré forfait pour éviter de rencontrer une Israélienne, et le judoka égyptien Islam El- Shehaby a refusé de serrer la main de son adversaire israélien.

Source: agences et rédaction

16-08-2016 | 12:12

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=19677&cid=341     


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau