POURSUITE DES VIOLATIONS DES DROITS FONDAMENTAUX DES BAHREÏNIS

La poursuite de la violation des droits les plus fondamentaux des Bahreïnis

 

IRIB- Les rapports parvenus font part de l’intensification des actions des Al-e Khalifa, en violation des droits des citoyens bahreïnis, et simultanément au nouveau tour de l'exil et de l’expulsion politique de l’Organisation euro-bahreïni des droits de l’Homme, qui a fait part de la déchéance de nationalité de 280 citoyens, depuis le début du soulèvement populaire, à Bahreïn.

«Depuis le début des protestations populaires, à Bahreïn, en 2011, 280 Bahreïnis ont été déchus de leur nationalité», a affirmé Hussein Javad Parviz, le secrétaire général de l'Organisation euro-bahreïnie des droits de l'Homme, dans un article, intitulé «Bahreïn …entre 2 exils», cité, ce jeudi, par le site d’information du "Manama Post".

«La déchéance de nationalité est l’une des armes les plus graves, pour intimider, se venger et réprimer ceux qui réclament des réformes politiques, à Bahreïn. Le régime des Al-e Khalifa est en train de changer le tissu démographique du pays, en accordant la nationalité bahreïnie à des étrangers. La déchéance de nationalité contredit toutes les lois internationales, notamment, la Charte de la citoyenneté, confirmée par le régime bahreïni, en 2006», a-t-il souligné.

Durant la dernière décennie, et dans le but changer le tissu démographique de Bahreïn, et de réduire le pourcentage des Chiites, qui sont majoritaires, dans ce pays, ce régime accepte les ressortissants des autres pays, pour leur accorder la nationalité bahreïnie.

Les évolutions bahreïnies témoignent d’une nouvelle vague de répression et d’arrestations des opposants par le régime despotique au pouvoir. Durant le mois dernier, les tribunaux du régime des Al-e Khalifa ont condamné 68 citoyens à une peine de prison cumulée de 328 ans.

Le mois dernier, également, 87 activistes politiques ont été arrêtés par les militaires, dans différentes régions du pays.

Ce régime a privé le peuple de tous ses droits, comme la liberté, le rassemblement pacifique et la formation de partis et de groupes politiques.

Mar 17, 2016 15:07 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i30610-la_poursuite_de_la_violation_des_droits_les_plus_fondamentaux_des_bahre%C3%AFnis

L



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau