QUAND LA PRESSE TURQUE MET EN GARDE LA TURQUIE DU MONSTRE ERDOGAN

Quand la presse turque met en garde Ankara..
L’équipe du site

L'année 2016 risque de s'avérer dure pour la Turquie, confrontée à plusieurs problèmes intérieurs comme extérieurs, estime le journal turc Hurriyet.

Parmi les défis majeurs qui se dressent devant le pays le quotidien cite la guerre syrienne et les capacités limitées d'Ankara face à cette crise liées à la présence russe en Syrie. Cela produit un effet énervant sur les autorités turques, notamment sur fond de récents succès du Parti de l'Union démocratique (PYD; kurdes).

"La guerre civile en Syrie se poursuivra de toute évidence en dépit des tentatives de règlement. Les démarches de la Turquie en tant que pays faisant partie de la coalition américaine anti-EI en Syrie seront réduites en raison de la présence de la Russie, dont la Turquie a abattu un avion, à moins que le président Erdogan n'arrive à un compromis lors de débats avec son homologue russe Vladimir Poutine", lit-on dans le journal.

Parmi d'autres problèmes Hurriyet évoque la question kurde, le travail sur la nouvelle constitution du pays ainsi que les difficultés économiques liées en partie à la crise dans les relations entre Ankara et Moscou.

Le journal indique que les mesures de rétorsion prises par la Russie suite à la destruction de son bombardier par les forces aériennes turques affecteront le secteur touristique et l'industrie de la construction turcs.

Ankara cherche actuellement à colmater cette brèche grâce aux pays du golfe Persique, mais cette aide pourrait s'avérer insuffisante. Dans ce contexte, la Turquie sera contrainte de compter plus sur l'Union européenne et de normaliser ses relations avec "Israël'.

 

Avec Sputnik

 

Source: Sputnik

01-01-2016 - 17:07 Dernière mise à jour 01-01-2016 - 17:07 | 511 vus
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau