SEISME AU NEPAL : BILAN PROVISOIRE 3218 MORTS. LE PIRE EST PEUT-ETRE A VENIR !

 
 
Le séisme dévastateur qui a frappé le Népal samedi a fait 3.218 morts dans ce pays, selon un nouveau bilan communiqué lundi par un responsable népalais. Les sismologues craignent des répliques majeures.

«Le bilan des morts s'élève à 3.218 et plus de 6.500 personnes sont blessées», a déclaré Rameshwor Dangal, chef du service de gestion des catastrophes au ministère de l'Intérieur.

Samedi vers midi, un puissant séisme de magnitude 7,9, selon l'Institut américain de géophysique (USGS), a ébranlé le Népal. Le séisme s'est produit à 80 km au nord-ouest de Katmandou. De fortes secousses ont été ressenties dans le pays et en Inde, où au moins 67 personnes ont trouvé la mort, en Chine, où 18 personnes ont été tuées, et au Bangladesh.

Sur le mont Everest, le séisme a déclenché une avalanche, dévastant le camp de base situé àLe sésime a déclenché une avalanche sur le mont Everest 5.500 mètres d'altitude, tuant au moins 14 personnes et en blessant au moins une quarantaine d'autres. Parmi les morts figurent des grimpeurs étrangers, sans plus de précisions, selon l'office de tourisme népalais. En ce début de saison, des centaines d'alpinistes se trouvent au camp de base du toit du monde, situé à 5.500 mètres d'altitude.

Dimanche, une violente réplique de magnitude 6,7 a secoué le pays, notamment une zone au nord-ouest de Katmandou, non loin de la frontière chinoise, à une profondeur de 10 km, a précisé l'USGS. Elle a été ressentie jusqu'au mont Everest, où elle a déclenché de nouvelles avalanches.

Enfin, selon le porte-parole du Quai d'Orsay, qui s'exprimait sur France Info, il y a six Français blessés au Népal. Le ministère des Affaires étrangères est toujours à la recherche de 669 Français, sur les quelque 2.000 qui se trouveraient actuellement dans le pays. Une première équipe, composée de membres de la sécurité civile, de pompiers et d'agents du ministère est partie dimanche soir par un avion de ligne avec du matériel et un médecin pour évaluer les besoins sur place. Un avion de fret humanitaire avec du personnel spécialisé partira de France le plus tôt possible à savoir lundi ou mardi et pourra éventuellement ramener des Français présents sur place.

Des obstacles 

A Katmandou, les agences humanitaires essaient d'évaluer l'ampleur des besoins -lesNombreux habitants ont passé la nuit sous des tentes communications, l'électricité, l'eau courante et plusieurs voies rapides dans la capitale ont été coupées-, alors que les sauveteurs s'efforcent de retrouver des survivants. Les hôpitaux de la ville sont remplis de blessés, alors que nombre d'habitants ont été contraints de passer la nuit dehors, dans la rue ou sous des tentes de fortune, malgré le froid. Le choc a provoqué l'effondrement de la tour historique de Darahara, l'une des attractions touristiques majeures de la capitale, où environ 150 personnes devaient se trouver au moment du séisme, selon la police.
Le séisme a aussi provoqué des dégâts à l'aéroport international de Katmandou, qui a été fermé pour raisons de sécurité. Et la situation risque de devenir encore plus critique, de fortes pluies étant annoncées sur Katmandou. Les secours s'inquiètent par ailleurs du sort des villageois des zones rurales isolées proches de la zone de l'épicentre, où les routes sont endommagées ou bloquées par les glissements de terrain, et le réseau téléphonique en panne.

Le pire est peut-être à venir

Après ce séisme dévastateur, les sismologues s'attendent à des répliques majeures dans les mois voire les années qui viennent.
«On pense que les séismes peuvent être d'une magnitude supérieure à 8,5 voire 9, mais l'échelle de temps est mal connue à 200 ans près. Oui 'le pire' est à venir, mais ça peut être dans quelques siècles.», soulignent-ils.

Le Népal a déjà été touché par des séismes dramatiques, notamment en janvier 1934 lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 8,1 a fait 10.700 morts dans l'est du pays et dans la province indienne voisine de Bihar, et en août 1988 quand un millier de personnes sont mortes dans la même région.

Source : AFP et rédaction

27-04-2015 | 07:53
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau