SELON LA RUSSIE, 30 000 EXTREMISTES ETRANGERS ENROLES PAR DAESH

 

De plus en plus de personnes quittent leur pays d'origine pour grossir les rangs des groupes extrémistes. Aujourd’hui, le flot de miliciens étrangers a atteint un sommet historique.

Près de 25.000 à 30.000 combattants étrangers, y compris en provenance de Russie et d'autres pays de la région Asie-Pacifique, ont rejoint les rangs de l’organisation terroriste «Daech», a rapporté le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov

«Aujourd'hui, les rangs des islamistes comptent près de 25.000 à 30.000 terroristes étrangers, y compris en provenance des pays de la région Asie-Pacifique et, malheureusement, de la Russie. S'ils rentrent chez eux, portant avec eux un potentiel de violence et d'extrémisme, ils feront la propagande des idées radicales dans nos pays ou deviendront les organisateurs de sabotage», a-t-il déclaré lors de la troisième réunion des ministres de la Défense des pays membres de l'ASEAN et des partenaires de dialogue.

Anatoli Antonov a également précisé que prévenir le développement de ce scénario représentait l'un des défis clés communs.

Selon Moscou, entre 5.000 et 7.000 combattants originaires de Russie et de l'ex-URSS seraient dans les rangs de «Daech» et sont formés pour la plupart en Afghanistan.

La Russie mène depuis le 30 septembre une opération aérienne contre «Daech» en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Le groupe aérien russe déployé dans ce pays compte des avions d'attaque au sol Su-25, des bombardiers Su-24M et Su-34 et des chasseurs Su-30SM. Les avions russes attaquent les cibles sélectionnées compte tenu des données recueillies par la Russie, la Syrie, l'Irak et l'Iran.

L'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad a antérieurement confirmé que les frappes aériennes russes ne visaient que les groupes terroristes et ne touchaient pas les positions de l'opposition syrienne ni les civils.

Selon l'Etat-Major Général des Forces Armées russes, depuis le début de l'opération aérienne en Syrie, les forces aériennes russes ont frappé plus de 2.000 positions du «Daech» et du groupe terroriste affilié à «al-Qaïda» «Front al-Nosra».

Source : agences et rédaction

04-11-2015 | 11:07
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau