VENEZUELA: LES FAUCONS US VEULENT RENVERSER LE GOUVERNEMENT LEGITIME DU PRESIDENT NICOLAS MADURO

Mike Pompeo prone pour un changement de régime au Venezuela

Sat Jan 12, 2019 7:30PM

Nicolas Maduro, successeur d’Hugo Chavez, brigue son second mandat présidentiel depuis sa réélection en mai 2018. (Twitter)

Nicolas Maduro, successeur d’Hugo Chavez, brigue son second mandat présidentiel depuis sa réélection en mai 2018. (Twitter)

Le département d’État américain a critiqué les actions du président du Venezuela et annoncé que le temps d’y former un nouveau gouvernement était venu.

Dans un communiqué, le département d’État américain a annoncé le soutien de Washington au président du Parlement vénézuélien, où l’opposition est majoritaire.

Le Venezuela affronte une situation intérieure chaotique. Élu la semaine dernière à la présidence de l’Assemblée nationale, Juan Guaido, député du parti radical Volonté populaire, a ajouté qu’il occuperait la présidence uniquement avec le soutien de l’armée. « Cela doit être au peuple vénézuélien, aux forces armées et à la communauté internationale de nous confier un mandat clair pour assurer » la présidence, a-t-il dit lors d’un discours devant des militants réunis à l’extérieur du bureau du Programme des Nations unies pour le développement à Caracas.

Venezuela : Moscou met en garde les USA

Venezuela : Moscou met en garde les USA

« Moscou met en garde les ‘‘têtes brûlées’’ aux États-Unis  de ne pas s'engager dans un scénario militaire au Venezuela », a affirmé le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

Le département d’État américain a également qualifié d’illégales les menaces du président vénézuélien, Nicolas Maduro, successeur d’Hugo Chavez, qui a été réélu en mai dernier à l’issue d’une élection présidentielle que les grands partis de l’opposition avaient boycottée, dénonçant par avance des fraudes.

Pour Mike Pompeo, le gouvernement de Maduro est « illégal ». En visite à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, il a déclaré que les États-Unis et ses alliés en Amérique latine travailleraient à la restauration de la démocratie au Venezuela.

Les pays du Groupe de Lima, à l’exception du Mexique, ont accentué la pression sur Nicolas Maduro, indiquant à l’issue d’une réunion vendredi qu’ils ne reconnaîtraient pas le deuxième mandat du président vénézuélien qui a débuté le 10 janvier.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/01/12/585625/le-gouvernement-de-Maduro-est-illegal


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Tourtaux
François Brice Goyi
Les américains ne vont pas y arriver à faire tomber mr Maduro là bas les vamos les attendent de pieds ferment
Tourtaux
HOCINE DERGAOUI
LES mercenaires ne le pourront jamais si le peuple se soude dernière lui.

Ajouter un commentaire