WINDOWS 10, UN SYSTEME DE SURVEILLANCE GLOBALE?

A Microsoft delegate takes a picture during the launch of the Windows 10 operating system in Kenya's capital Nairobi, July 29, 2015

Windows 10, un système de surveillance globale?

© REUTERS/ Thomas Mukoya
 
International
 
URL courte
 
194362

Windows 10 récolte des informations sur les sites visités, aussi bien que sur les achats effectués par les utilisateurs. De nombreux pays, dont la Russie, l'Allemagne et la Suisse, le soupçonnent d'espionner ses clients, et ont lancé une enquête pour savoir si ce système d'exploitation américain n'est pas un moyen de surveillance.

 

Malgré le fait que les paramètres du système sont bien transparents, il existe des détails qui ont attiré l'œil vigilant des services de protection des informations. Ainsi, l'Allemagne est en train de remettre en question la neutralité du système d'exploitation auprès de Microsoft Corporation, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung. La date où Microsoft devra présenter ses explications à ce sujet est déjà fixée, selon le chef du service de protection de l'information allemand Thomas Kranig.

Windows 10 est disponible aux utilisateurs partout dans le monde depuis quatre semaines. Le nouveau système est déjà installé dans un ordinateur sur deux, selon les dernières estimations.

Pourtant, Windows 10 fournit non seulement des améliorations et modifications, mais collecte aussi des informations sur ses utilisateurs telles que le nom, le sexe, l'âge, les achats effectués en ligne et les sites visités. On ignore pour quelles raisons ces informations sont collectées et s'il est possible de l'éviter.

Quant à ceux qui ne voudraient pas conférer à Microsoft des droits étendus, on leur conseille de ne pas installer Windows 10, en acceptant tous les paramètres préétablis. On peut également renoncer à un compte Microsoft qui enregistre toute modification et tout document, mais dans ce cas, il faudrait aussi renoncer à certaines mises à jour.

Actuellement, la Suisse et la Russie, suivant l'exemple de l'Allemagne, essaient d'examiner l'activité de Microsoft. Leur objectif principal est de savoir quels types de données collecte Microsoft et dans quel but celles-ci seront utilisées, et si l'entreprise le fera avec l'accord de ces clients. Il est néanmoins possible que cette enquête ait des racines politiques et vise à protéger l'état de l'éventuel espionnage, observe Süddeutsche Zeitung.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau