YEMEN : ANSARULLAH AVANCE VERS L'EST

Yémen: Ansarullah avance vers l’Est, l’Egypte se joint aux frappes
L’équipe du site

Au moment où la « tempête de fermeté » n’a toujours pas enregistré de succès sur le terrain au Yémen, les avions de chasse égyptiens ont pour la 1ère fois participé au bombardement du Yémen, devenant ainsi le 3ème pays à mener des raids contre ce pays arabe pauvre.

Sur le terrain, les frappes de la coalition, dirigée par l'Arabie, n’ont pas encore réussi à freiner l’avancée de l’armée yéménite appuyée par les forces de révolution d’Ansarullah (Houthis).

Jeudi, l'armée et les Houthis ont pris le contrôle d’Ataq, la capitale de la province orientale de Chabwa, chassant ainsi les takfiristes d’Al-Qaïda et de Daesh.

Selon des sources citées par le quotidien libanais As-Safir, des chefs de tribus et des responsables sécuritaires ont facilité l’entrée de l’armée et d’Ansarullah à Ataq. Les bâtiments gouvernementaux et sécuritaires sont désormais dans les mains de l’armée et des forces révolutionnaires.

Peu après cette victoire de l’armée, les bombardiers de la coalition ont intensifié leurs frappes contre la province de Chabwa.

Il convient de noter que l’armée et les Houthis sont à quelques pas d’une des plus importantes installations économiques du pays. Il s’agit d’une installation d’exportation du gaz dans la région de Belhaf, sur la mer arabique.

Ils s’approchent également du fief d’Al-Qaïda à Hadramout.

Le projet saoudien ne passera pas au conseil de sécurité

Au niveau politique, des sources diplomatiques ont écarté l’adoption d’un projet de résolution contre le Yémen, présenté dimanche par les pays du Golfe au conseil de sécurité de l’Onu.

L’ambassadeur saoudien à l’Onu, Abdallah Maalami, n’a pas réussi à convaincre son homologue russe, Vitaly Tchourkine, de faire passer cette résolution qui appelle à condamner les Houthis et à imposer un embargo militaire contre le Yémen. L’Arabie refuse pour sa part une demande russe d’apporter quelques modifications à cette résolution. La Russie réclame un cessez-le-feu au Yémen pour des raisons humanitaires.

 

Traduit par AlManar à partir d’As-Safir

 

10-04-2015 - 10:49 Dernière mise à jour 10-04-2015 - 11:10 | 1161 vus
 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau