YEMEN : L'IRAN APPELLE AU DIALOGUE IMMEDIAT ENTRE LES BELLIGERANTS

L'Iran a appelé au «dialogue immédiat» entre les belligérants au Yémen, lors d'une conversation téléphonique entre le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a rapporté vendredi l'agence officielle iranienne Irna.

A New York, M. Ban a plaidé jeudi pour un cessez-le-feu immédiat au Yémen, théâtre de combats et de raids d'une coalition arabe, menée par l’Arabie saoudite et soutenue par les Etats-Unis, contre le peuple yéménite, alors que le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté mardi une résolution qui somme les combattants houthis de se retirerYémen: l'Iran appelle au «dialogue immédiat» entre les belligérants. des zones conquises et qui leur impose des sanctions, dont un embargo sur les armes.

Téhéran a proposé un plan visant à pacifier le Yémen, qui prévoit un cessez-le-feu suivi de négociations entre toutes les parties facilitées par des médiateurs extérieurs.

Mercredi, le ministre iranien avait également affirmé que l'Iran était prêt à user de son influence afin d'obtenir un cessez-le-feu au Yémen et empêcher «Al-Qaïda de profiter de cette situation épouvantable pour progresser».

«M. Zarif a fait référence aux plan iranien en quatre points pour mettre fin à la crise au Yémen soulignant l'importance d'un dialogue immédiat entre les Yéménites et dit que l'Iran était prêt à aider à résoudre cette crise», a indiqué vendredi Irna.

Lors de cet entretien qui a eu lieu jeudi soir, «Ban Ki-moon a reconnu les efforts de la République islamique pour résoudre de manière pacifique la crise au Yémen et mis l'accent sur la fourniture immédiate de médicaments et de nourriture à ceux affectés» par le conflit, a ajouté l’agence.

274 millions de dollars pour l’aide humanitaire

Sur le plan humanitaire, les Nations unies et des ONG au Yémen ont réclamé vendredi une «contribution urgente» de 273,7 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires dans ce pays pauvre.

Selon un communiqué de l'ONU publié à Amman, «les Nations unies et leurs partenaires humanitaires au Yémen ont demandé aujourd'hui (vendredi) à la communauté internationale une contribution urgente de 273,7 millions de dollars US pour répondre aux besoins vitaux et de protection de plus de 7,5 millions de personnes touchées par l'intensification du conflit».

«Les frappes aériennes et les combats ont poussé des milliers de familles à fuir leurs foyers. Les familles ordinaires luttent pour avoir accès aux soins de santé, à l'eau, à la nourriture et au carburant -besoins essentiels à leur survie», a-t-il souligné.

Le communiqué de l'ONU, les besoins les plus urgents sont les aides médicales et alimentaire, l'eau potable, les abris et le soutien logistique.

«Les organisations humanitaires ont besoin de toute urgence de ressources pour la gestion d'un nombre important de victimes», a ajouté le communiqué, précisant toutefois que «l'accès aux personnes à travers le pays reste extrêmement limité en raison de l'insécurité et des défis logistiques».

Source: agences et rédaction

17-04-2015 | 15:44

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=14733&cid=304#.VTEVjpNCfao


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau