YEMEN : LES USA ELARGISSENT LE "PARTAGE DE RENSEIGNEMENTS"

 
Au 18e jour de l'offensive arabo-américaine, les raids saoudiens se poursuivent contre les civils yéménites au moment où les Etats-Unis ont décidé de «fournir davantage de renseignements» à la coalition menée par l’Arabie saoudite.

Après les revers infligés à Riyad, les Etats-Unis ont décidé de «fournir davantage de renseignements» à la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite pour enrayer la progression des Houthis au Yémen, ont révélé vendredi des sources officielles àYémen: les USA élargissent le «partage de renseignements», nouveaux raids saoudiens. Washington.

«Nous avons élargi la gamme de ce que nous partageons avec nos partenaires saoudiens. Nous les aidons à obtenir une image plus précise du théâtre des opérations et de la situation des combattants houthis», a déclaré un membre de l'administration américaine ayant requis l'anonymat.

Il ne s'agit toutefois pas d'identifier formellement les cibles pour le compte de la coalition, ont souligné plusieurs de ses collègues.

Les Etats-Unis ont promis d'accroître leur aide matérielle à cette intervention. En visite à Ryad, le secrétaire d'Etat adjoint Tony Blinken a annoncé mardi une accélération des livraisons d'armes.

Les navires bombardent Aden

Par ailleurs, les raids saoudiens se poursuivent visant samedi la ville de Hodeidah au nord-ouest du Yémen, faisant plusieurs victimes. Ils se sont également intensifiés dans la nuit de vendredi contre la ville de Sanaa et d'autres quartiers de la ville notammentYémen: les USA élargissent le «partage de renseignements», nouveaux raids saoudiens. Imran et Chabwa.

Les avions militaires saoudiens ont bombardé samedi pour la deuxième fois le stade sportif de Yarmouk au nord de Sanaa, visant notamment les secouristes qui tentaient d'évacuer les blessés-survivants du premier raid. Quatre frappes aériennes saoudiennes ont de même visé l'Académie militaire au nord de Sanaa .

Des navires de guerre ont également bombardé le sillage d'Aden et d’autres zones au sud, faisant quatre martyrs, dont une femme enceinte lors d'un un raid saoudien contre al-matma à Jouf, selon la chaine satellitaire arabe al-Mayadeen.

Les Houthis progressent

Sur le terrain, les affrontements se poursuivaient  entre l'armée et les partisans d’Al-Qaïda dans le district de Tawahi à Aden.

«Au  moins 25 personnes ont été tuées dans de violents combats nocturnes ayant opposé dans le sud du Yémen les Houthis aux partisans de Abd Rabbo Mansour Hadi (le président déchu)», ont indiqué samedi à l’AFP des sources militaires et médicales.

Les Houthis continuent à progresser, prisant le contrôle des bâtiments publics et des camps militaires dans le chef-lieu de Chabwa, une province connue pour être l'un des principaux fiefs d'Al-Qaïda dans le sud-est du Yémen, selon des sources tribales.

Les Houthis contrôlent Sanaa, des régions du centre et de l'ouest du pays ainsi que des parties d'Aden, d'où s'est enfui le président déchu Hadi, désormais réfugié en Arabie saoudite.

Source: divers et rédaction
11-04-2015 | 16:26
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau