YEMEN : NOUVEAU MASSACRE SAOUDIEN A SANAA

 
L'offensive saoudienne barbare se poursuit pour le 26ème jour au Yémen. Les "exploits", selon l'appellation saoudienne, étant toujours limités aux martyrs et aux blessés parmi les yéménites civils, aucun objectif militaire n'est atteint.

L'aviation saoudienne a bombardé lundi 20 avril la région Fajj-Atan à Sanaa. Le bilan préliminaire des raids menés contre la région a atteint 30 martyrs et plus de 300 blessés. Parmi les martyrs, le présentateur à la chaine de télévision ‘Al-Yaman' (le Yémen) Mohamad Chamsan. Les raids ont aussi fait des blessés dans les rangs du personnel de la chaine.

Les autorités médicales à Sanaa ont alors lancé un appel aux médecins de se diriger aux hôpitaux, et aux citoyens pour les dons de sang.
De plus, deux raids menés contre la localité Al-Azad dans la région Razeh à Sanaa ont blessé une femme et 7 autres personnes ont été ensevelies sous les décombres.

L'aviation a également bombardé la localité Al-Menzala dans la région Azzaher située à Saada aux frontières de l'Arabie.

Emploi d'armes prohibées par la communauté internationale au Yémen

Par ailleurs, les raids menés samedi par l'aviation saoudienne contre la région Fajj-Atan au sud de Sanaa, ont provoqué une explosion violente, selon des ambulanciers et des habitants. «Des maisons ont été brûlées, d'autres détruites ou fissurées suite à la grande explosion», a dit un témoin. Des gaz asphyxiant et une grande colonne de fumé se sont dégagés du bombardement.

Un expert militaire yéménite a expliqué que l'arme utilisée dans l'attaque à Fajj-Atan diffère des armes et des bombes utilisées auparavant, précisant qu'elles sont rares et dangereuses. Ce genre de bombes provoque l'étouffement en émanant des gaz anormaux, en plus de dégâts dans les maisons frappées sur une large zone.
L'expert a exigé une enquête urgente pour dévoiler la nature des armes prohibées utilisées et leurs possesseurs. 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau