YEMEN

YEMEN

UN 11e NAVIRE DE GUERRE DE LA COALITION SAOUDO-US FRAPPE EN PLEIN COEUR A MOKHA

Yémen : un navire de guerre de la coalition frappé à Mokha, massacres saoudiens le jour de la fête

 Depuis 18 minutes  26 juin 2017

Yémen : un navire de guerre de la coalition frappé à Mokha
Yémen : un navire de guerre de la coalition frappé à Mokha

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

En riposte aux bombardements saoudiens ayant visé les villes yéménites le jour de la fête al-Fitr, les forces maritimes de l’armée yéménite ont frappé dimanche soir un navire de guerre appartenant à la coalition saoudo-US, au large des côtes de Mokha, au sud ouest de Taez.

Une source militaire yéménite, citée par la chaine AlMasirah, a précisé que le navire, qui menait des actes hostiles dans les eaux territoriales yéménites, a été touché avec précision par une arme appropriée.

Le 14 juin, la marine yéménite avait visé un navire émirati au large de Mokha. 11 navires et 10 canonnières ont déjà été endommagés par les tirs de l’armée yéménite et des forces populaires d’Ansarullah, depuis le début de la guerre saoudo-US contre le Yémen.

Un char de la coalition détruit

char3Pour leur part, les forces yéménites ont détruit dimanche un char et un véhicule militaire qui transportaient des mercenaires de la coalition dans le désert de Midi, frontalier avec la région saoudienne de Jizane.

Des dizaines de véhicules militaires ont été détruits par les forces yéménites, ces derniers jours à Midi, infligeant de lourdes pertes aux mercenaires de la coalition.

Massacres saoudiens les jours de la fête

Parallèlement, les bombardements saoudo-US contre les Yéménites n’ont pas connu de répit les jours de la fête. 3 civils dont un enfant sont tombés en martyre et 7 autres ont été blessés, ce lundi, suite à une frappe saoudienne visant un domicile dans la province de Saada, au nord du pays. La maison des victimes a été totalement détruite alors que les domiciles avoisinants ont été endommagés.

La situation n’était pas meilleure le premier jour de la fête d’al-Fitr. Dimanche, les avions de la coalition ont commis un massacre dans la province de Maareb. 8 civils, dont 2 femmes ont été tués, et 4 autres ont été blessés dans un bombardement visant les quartiers résidentiels dans cette province.

 

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/466266


 

TOUTES LES PROVINCES DU YEMEN BOMBARDEES PAR LA COALITION SAOUDO-US

La coalition saoudienne bombarde toutes les provinces yéménites

Sat Jun 24, 2017 1:4PM

La coalition saoudienne continue à bombarder les provinces yéménites, le 24 juin 2017. ©Mehr News

La coalition saoudienne continue à bombarder les provinces yéménites, le 24 juin 2017. ©Mehr News

Au cours des dernières heures, les chasseurs de la coalition saoudo-américaine ont bombardé à plusieurs reprises les différentes provinces du Yémen.

Le site d’information du mouvement yéménite Ansarallah a écrit : « Les avions de l’agresseur ont bombardé à 24 reprises les régions d’al-Mukhadarrat, d’al-Rabiaat et d’al-Najd, ainsi que les montagnes de Hilan et d’al-Mashjah à Sirwah, dans la province de Maarib. »

Les chasseurs saoudiens s’en sont pris aussi aux régions de Naqom et d’al-Hafa dans la province Sanaa et seraient toujours en train de survoler le ciel de ces régions.

Une source yéménite a annoncé que les chasseurs saoudiens ont bombardé à 11 reprises al-Wazeziyya dans la province de Taëz et à 7 reprises la région de Kahboub dans la province de Lahej.

Cela a ensuite été le tour du bazar d’al-Mashnaq de la ville de Shida d’être sous les feux des bombes plus de trois fois. 3 habitants ont été tués.

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/24/526363/Le-Ymen-entier-sous-les-bombes-saoudiennes


 

 


 

LE LEADER D'ANSARULLAH FAVORABLE A L'EXPLOITATION DES EXPERIENCES DE COMBAT DU HEZBOLLAH

Ansarallah: "le Hezbollah en lutte directe contre Israël"

Fri Jun 23, 2017 7:51AM

Abdel Malek al-Houthi, leader d'Ansarallah. (Photo d'archives)

Abdel Malek al-Houthi, leader d'Ansarallah. (Photo d'archives)

Le leader du Mouvement yéménite d’Ansarallah s’est dit en faveur de l’exploitation des expériences du Hezbollah dans la libération du sud du Liban.

« Le Hezbollah est impliqué dans un conflit direct contre le régime israélien et il revient à toutes les parties de bénéficier des expériences acquises par le Hezbollah dans le processus de la libération du sud du Liban des mains des Israéliens », a déclaré, jeudi 22 juin, Abdel Malek al-Houthi, le leader d’Ansarallah.

«Les alliés d’Israël cherchent à détourner l’opinion publique, de la région et du monde, du principal danger qui menace le monde. Ils tentent de présenter l’Iran comme une menace sérieuse pour faire ainsi oublier que c’est Israël le vrai danger».

Abdel Malek al-Houthi a ajouté que les régimes israélien et saoudien partageaient les mêmes intérêts.

«Aujourd’hui, les Israéliens osent facilement parler de leurs intérêts communs avec les Saoudiens».

Dans une autre partie de ses propos, le leader d’Ansarallah a appelé les Yéménites à prendre part massivement à la marche de la Journée mondiale de Qods afin d’exprimer leur soutien au peuple palestinien.

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/23/526241/Abdel-Malek-alHouthi-Hezbollah-Isral-Liban-Houthis-Ymen-Ansarallah


 

LES EMIRATS ARABES UNIS DISPOSENT D'AU MOINS 2 PRISONS INFORMELLES AU YEMEN

HRW : Les Emirats arabes unis disposent de deux prisons « informelles » au Yémen

 Depuis 49 minutes  22 juin 2017

emirat-yemen

 Monde arabe - Yémen

Human Rights Watch (HRW) a affirmé jeudi que les Emirats arabes unis administraient au moins deux « structures de détention informelles » au Yémen et auraient transféré des détenus dans une base en Erythrée voisine.

L’Etat des Emirats est un membre clé de la coalition conduite par Ryad qui mène une guerre sans merci contre le Yémen depuis 2015.

HRW dit avoir recueilli des preuves que l’Etat des Emirats « administre au moins deux structures de détention informelles ».

« Leurs responsables auraient vraisemblablement ordonné le maintien en détention de personnes ayant dû être libérées et des disparitions forcées avec notamment le transfert hors du pays de figures importantes parmi les détenus », souligne l’ONG basée à New York.

HRW dit avoir recensé 49 cas de détenus, dont 4 enfants, qui sont « arbitrairement emprisonnés ou ont disparu » dans le sud du Yémen.

Au moins 38 de ces cas sont passés par des centres administrées par des forces yéménites soutenues par les Emirats, selon HRW.

Les Emirats disposeraient également de structures de détention dans les provinces du sud, où sont ancrés l’Aqpa et une branche locale du groupe takfiro-wahhabite Daesh, et « ont transféré des détenus importants hors du pays, notamment vers une base dont ils disposent en Erythrée ».

Des enfants sont détenus dans ces centres avec les hommes, poursuit HRW.

La guerre saoudo-US contre le Yémen a fait plus de 8.000 morts, majoritairement des civils, et plus de 44.500 blessés depuis mars 2015.

Elle a aussi provoqué une crise humanitaire majeure dans ce pays déjà considéré comme le plus pauvre de la péninsule arabique.

L’ONU et HRW ont prévenu que les frappes aériennes de la coalition saoudo-US ont causé de considérables pertes humaines au sein de la population et pourraient constituer des crimes de guerre.

Source: Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/462350


 

PLUS DE 90 RAIDS SAOUDIENS EN 3 JOURS CONTRE LA POPULATION YEMENITE

Yémen: Plus de 90 raids saoudiens en 3 jours, Saleh loue son alliance avec Ansarullah

 Depuis 1 heure  22 juin 2017

saleh3

 Monde arabe - Yémen

Les avions de la coalition saoudo-US ont mené, ces derniers trois jours, plus de 90 raids aériens contre les régions frontalières de Midi et Hard dans la province de Hajjah, à l’ouest du Yémen, précise le site panarabe AlMayadeen.

L’intensification de ces frappes intervient au moment ou l’armée saoudienne et ses mercenaires peinent à enregistrer une percée sur le terrain dans ces deux régions. L’armée saoudienne a même dépêché des soldats saoudiens pour ce motif.

Opérations anti-coalition

operation2Ces bombardements interviennent également au moment où l’armée yéménite et Ansarullah ont intensifié leurs opérations contre l’armée saoudienne et ses mercenaires (forces pro-Hadi).

Plusieurs soldats saoudiens ont été tués ce jeudi suite à une explosion visant le véhicule qui les transportait à Jizane (sud de l’Arabie).

Selon une source citée par la chaine yéménite AlMasirah, l’unité de génie des forces yéménites a détruit un véhicule militaire saoudien dans la base militaire d’Awjaba, tuant les soldats saoudiens à bord.

Et puis à Najrane (sud de l’Arabie), l’artillerie des forces yéménites a fait exploser un dépôt d’armes de l’armée saoudienne, à l’ouest de la base al-Fawaz.

Les forces yéménites ont également mené jeudi matin une offensive contre les bases militaires des mercenaires de la coalition à Chabwa (sud du Yémen).

Des dizaines de mercenaires ont été tués et blessés, et un bon nombre de leurs véhicules militaires et de leurs armements a été détruit, précise une source militaire citée par AlMasirah.

Et d’ajouter: les forces yéménites ont également saisi les équipements militaires des mercenaires.

Saleh : Notre alliance avec Ansarullah perdurera

Et puis, au niveau politique l’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh a accusé les forces yéménites pro-saoudiennes de servir de vitrine pour les crimes commis par la coalition, rapporte AlMayadeen.

Saleh a en outre assuré que l’alliance entre son parti « le congrès populaire » et celui d’Ansarullah dans la lutte contre les terroristes et les extrémistes perdurera.

Il s’est dit confiant de la victoire des Yéménites face à la coalition dirigée par les Etats-Unis, l’Arabie, la Grande Bretagne et « Israël ».

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/462130


 

NOUVELLE PERCEE DE L'ARMEE YEMENITE ET D'ANSARULLAH

 

Yémen : les mercenaires saoudiens cèdent du terrain

Wed Jun 21, 2017 11:54AM

Des membres des Comités populaires yéménites. (Photo d’archives)

Des membres des Comités populaires yéménites. (Photo d’archives)

Au Yémen, les forces de l’armée et des Comités populaires ont progressé sur le front d’al-Zahar près d’al-Bayda, contraignant les mercenaires saoudiens à reculer et à prendre la fuite.

Des mercenaires du régime de Riyad ont progressé dans le désert de Midi. Un grand nombre d’entre eux, dont la plupart étaient d’origine soudanaise, ont été blessés dans des heurts avec l’armée et les Comités populaires du Yémen.

Une source de l’armée yéménite ayant gardé l’anonymat a précisé que des appareils, des hélicoptères de combat et des drones de reconnaissance saoudiens avaient fourni un appui aérien aux mercenaires du régime de Riyad.

L’armée et les Comités populaires du Yémen ont lancé des attaques au missile contre des véhicules saoudiens à Jizan. Un soldat saoudien a également été abattu dans cette zone.

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/21/526026/Ymen--nouvelle-perce-de-larme/


 

DES SOLDATS SAOUDIENS TUES EN ARABIE. INTENSIFICATION DES BOMBARDEMENTS CIBLANT LES MARCHES

Yémen: Plusieurs soldats tués au-delà des frontières, intensification des bombardements saoudiens visant les marchés

 Depuis 4 heures  20 juin 2017

pick-up2

 Monde arabe - Yémen

frontiere3L’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont attaqué ce mardi un convoi de l’armée saoudienne. Une source militaire, citée par AlMasirah, a précisé que les forces yéménites ont tiré une salve de roquettes Katioucha contre des véhicules militaires saoudiens dans la région d’Oum al-Kotob à Jizane (sud de l’      Arabie).

Un pick-up a été endommagé et un soldat saoudien a été tué par un sniper au nord de la base Wadi al-Maayen, a-t-on ajouté de même source.

Plusieurs soldats saoudiens tués

Lundi, les forces yéménites ont mené une offensive d’envergure contre les positions militaires de l’armée saoudienne et de leurs mercenaires dans la région frontalière saoudienne d’Asir, tuant et blessant plusieurs d’entre eux.

7 mercenaires de la coalition ont été tués par des snipers yéménites dans la base al-Thoobane à Asir. Plusieurs autres soldats ont également été abattus suite à des pilonnages visant les bases al-Qolal et Chabaka, rapporte la télévision yéménite AlMasirah.

Intensification des bombardements visant les marchés

Sur un autre plan, les forces de la coalition saoudo-US ont intensifié les bombardements visant les marchés à l’approche de la fête d’al-Fitr, tuant et blessant des dizaines de civils, a rapporté le correspondants d’AlManar.

4 marchés ont été pilonnés ces dernières 24 heures. 26 civils ont été tués dans les frappes visant les marchés de Machnak à Saada (nord) et Mastaba à Hajjah (nord-ouest). Alors que les deux autres marchés de Sarwah à Maareb et Raqo à Manbeh ont subi uniquement des dégâts matériels.

 

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/458500


 

APRES LE CRIME SAOUDIEN CONTRE UN MARCHE, ANSARULLAH DEMASQUE L'ONU QUI MONTRE SON VISAGE

Nouveau crime saoudien au Yémen : le Conseil de sécurité démasqué

Mon Jun 19, 2017 10:1AM

Yémen: les Saoudiens s ' acharnent, le Conseil de sécurité s ' emmure dans le silence.©Muslimpress

Yémen: les Saoudiens s'acharnent, le Conseil de sécurité s'emmure dans le silence.©Muslimpress

Condamnant les nouveaux crimes commis par les Saoudiens au nord du Yémen, le porte-parole d’Ansarallah a vivement fustigé le silence et l’inaction du Conseil de sécurité envers la crise yéménite.

« Ces crimes barbares des Saoudiens contre le peuple yéménite dévoilent le vrai visage du Conseil de sécurité », a insisté le porte-parole d’Ansarallah, Mohammed Abdessalam.

« Le Conseil de sécurité justifie politiquement et militairement la barbarie saoudienne au Yémen et encourage ainsi le massacre du peuple et le blocus au Yémen en soutenant la coalition d’agression yéménite. » A expliqué Mohammed Abdessalam.

Critiquant toujours le mutisme international face à ces crimes, ce membre d’Ansrallah a déploré que des mots tels « droits de l’homme » et « humanité » soient des slogans avec lesquels on dupe l’opinion publique mondiale.

Les avions de chasse saoudiens ont bombardé dimanche matin 18 juin, un marché sur la région frontalière yéménite à l’ouest de la province de Saada.

Au moins 25 Yéménites ont été tués et plusieurs blessés dans cette attaque.

Pour appuyer les frappes, l’unité d’artillerie de l’armée saoudienne a pilonné simultanément le marché afin d’empêcher les secouristes d’intervenir sur place.

Abdessalam a appelé le Conseil de sécurité à saisir cette réalité que ce sont des pays comme l’Arabie, les Émirats arabes unis et leurs alliés qui menacent la paix et la sécurité mondiales.

S’attardant sur la situation sanitaire au Yémen, le porte-parole d’Ansarallah a déclaré que resserrer l’étau autour des souffrances des millions yéménite confrontés à l’épidémie du choléra est une honte et une tache indélébile pour ceux qui se posent en défenseurs des droits de l’homme.

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/19/525779/Ymen-frappes-Ansarallah-Conseil-Scurit


 

APRES LE MASSACRE SAOUDO-US CIBLANT UN MARCHE, L'ARMEE YEMENITE VA FRAPPER EN ARABIE

L’armée yéménite menace de frapper au sein de l’Arabie après le massacre de Saada

 Depuis 50 minutes  19 juin 2017

armeeYemen

 Monde arabe - Yémen

L’armée yéménite a menacé de frapper au sein de l’Arabie en riposte au massacre de Saada (nord du Yémen).

Le porte-parole adjoint de l’armée yéménite, le général Aziz Rached a affirmé que les raids de la coalition saoudo-US contre les yéménites ne passeront pas sous silence. « Nous allons riposter, au moment opportun, en visant des cibles militaires au sein de l’Arabie », rapporte le site iranien arabophone AlAlam.

Ce nouveau massacre intervient après une résolution du conseil de sécurité de l’ONU appelant les forces yéménites à stopper leurs attaques militaires contre l’armée saoudienne, sans pour autant sommé la coalition à mettre fin à ses raids meurtriers quotidiens contre le Yémen. Pour M.Rached, « cette résolution à encourager la coalition à commettre un massacre abominable contre un marché populaire dans la région de Chada à Saada ».

La coalition a mené dimanche 42 raids ayant couté la vie à des dizaines de Yéménites.

Selon le correspondant de la chaine yéménite AlMassirah, 25 civils sont tombés en martyre et une personne a été blessée par un bombardement de la coalition visant, dimanche matin, le marché al-Machnak, abondé par les habitants avant la fête d’al-Fitr. Les frappes saoudiennes ont repris après l’arrivée des secouristes, dont plusieurs d’entre eux sont tombés en martyre.

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/457125


 

POURSUITE DES RAIDS AERIENS DE LA COALITION SAOUDO-US. UNE ATTAQUE CONTRE UN MARCHE TUE 25 CIVILS

Yémen: raids aériens saoudiens se poursuivent

Sun Jun 18, 2017 9:35AM

Les civils yéménites sont toujours des cibles de raids aériens de la coalition arabe. @AFP

Les civils yéménites sont toujours des cibles de raids aériens de la coalition arabe. @AFP

Les attaques de la coalition saoudienne contre un marché à Saada ont fait 25 morts et plusieurs blessés.

La chaîne de télévision Al-Masirah a annoncé, citant le directeur du centre de santé de Saada, que l'attaque a été menée dimanche tôt dans la matinée contre un bazar du district de Shada. 25 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Les frappes se poursuivaient pendant plusieurs heures afin d'empêcher l'évacuation des corps des victimes, a annoncé Al-Masirah.

Cible quotidienne des agresseurs de la coalition saoudienne, le Yémen est confronté à l'épidémie meurtrière de Choléra qui s'ajoute à la famine et qui a fait jusqu'à présent 1 054 victimes. Plus de 151000 cas présumés de choléra ont été enregistrés, selon le député yéménite, Ahmad al-Haklani.

L'intervention militaire saoudienne au Yémen, lancée en mars 2015, a fait jusqu'à présent plus de 12000 morts, des dizaines de milliers de blessés ainsi que des millions de déplacés, exposant également le pays à la famine et à des maladies meurtrières dont le Choléra. Le traitement des malades s'avère difficile du fait du blocus aérien, terrestre et maritime imposé par l'Arabie saoudite. 

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/18/525657/Ymen-raids-ariens-saoudiens-se-poursuivent