YEMEN

YEMEN

EN CAS D'ECHEC AVEC L'EMISSAIRE ONUSIEN, LE YEMEN DEVOILERA D'AUTRES MISSILES BALISTIQUES POUR RIPOSTER AUX AGRESSEURS

Yémen : l’émissaire onusien est sorti du cadre de l’accord de Stockholm

Sun Jan 13, 2019 6:50PM

L’armée et les Comités populaires d’Ansarallah dévoileront de nouveaux types de missiles balistiques. ©ISNA/illustration

L’armée et les Comités populaires d’Ansarallah dévoileront de nouveaux types de missiles balistiques. ©ISNA/illustration

Selon le mouvement yéménite Ansarallah, l’émissaire spécial de l’ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, est sorti du cadre défini pour les négociations de paix en Suède et s’occupe de la réalisation d’autres projets.

Sur sa page Twitter, le porte-parole d’Ansarallah, Mohammed Abdessalam, a écrit qu’il n’y a aucun progrès dans l’application de l’accord conclu à Stockholm « parce que l’émissaire de l’ONU pour le Yémen est sorti du cadre défini pour le processus de paix et s’occupe de la réalisation d’autres dossiers. »

« Il paraît qu’on a confié à M. Griffiths une mission qui dépasse largement ses moyens », a ajouté Mohammed Abdessalam, avant de souligner que si Martin Griffiths ne trouvait pas une solution pour ce problème, il serait difficile d’attendre un progrès tangible dans le dialogue de paix.

Samedi dernier, l’émissaire spécial de l’ONU s’est rendu à Sanaa pour s’entretenir avec les autorités d’Ansarallah de l’application de l’accord de cessez-le-feu à Hudaydah.

Près de quatre ans après le déclenchement de la guerre contre le Yémen par le régime saoudien, le quatrième tour des négociations de paix a commencé le 6 décembre à Stockholm avec la médiation de l’ONU. Après une semaine de pourparlers, les représentants du mouvement Ansarallah et du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi se sont mis d’accord sur le retrait des deux camps de la ville portuaire de Hudaydah (ouest) dans un délai de 14 jours. Cependant, les forces saoudiennes et leurs mercenaires ont violé à de nombreuses reprises le cessez-le-feu de Hudaydah.

Arabie: 2e attaque au drones en 24H

Arabie : 2e attaque au drone en 24H

L'unité balistique de l’armée et d’Ansarallah a lancé une attaque au drone contre les positions de l’armée saoudienne à Asir.

Par ailleurs, le porte-parole de l’armée yéménite, Yahya Saree, a annoncé ce dimanche que si les forces d’agression continuaient à attaquer le Yémen, l’armée et les Comités populaires d’Ansarallah dévoileraient de nouveaux types de missiles balistiques pour riposter aux agresseurs.

« Alors que nos forces s’engagent entièrement en faveur du processus de paix, les forces d’agression saoudiennes et leurs mercenaires ont violé de nombreuses fois le cessez-le-feu à Hudaydah ».

Il a demandé à l’ONU d’exercer des pressions sur les agresseurs afin qu’ils respectent leurs engagements vis-à-vis du cessez-le-feu de Hudaydah.

La carte gagnante d’Ansarallah

La carte gagnante d’Ansarallah

Le général de brigade Yahya Saree a fait état du développement considérable de l’industrie de défense du pays, notamment dans la fabrication de drones.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/01/13/585706/Ymen-de-nouveaux-missiles-balistiques-seront-dvoils


 

SUITE A LA SPECTACULAIRE ATTAQUE DE DRONE YEMENITE, UN HAUT GRADE DE LA COALITION SAOUDIENNE SUCCOMBE

Yémen: un haut gradé succombe. Qasef 2-K ne peut pas être intercepté par les radars

 Depuis 5 heures  13 janvier 2019

tribune

 Monde arabe - Yémen

 

Un haut responsable des services de renseignement travaillant à la solde de la coalition saoudienne, blessé lors d’une spectaculaire attaque de drone yéménite jeudi (10 janvier) contre une grande base aérienne, a succombé à ses blessures, a-t-on appris dimanche de sources médicales.

Le général de brigade Saleh Tamah avait été blessé lors d’un défilé militaire sur la base d’Al-Anad, dans la province de Lahj (sud).

Des sources médicales ont indiqué à l’AFP que Saleh Tamah avait subi plusieurs opérations chirurgicales dans un hôpital d’Aden, mais qu’il était décédé dimanche matin.

Au moins sept militaire –dont cet officier– ont été tués et 11 blessés lors de cette attaque de drone revendiquée par les forces yéménites.

Parmi les blessés figuraient le chef d’état-major adjoint des forces alliés à la coalition Saleh Zendani, le commandant de la 4e zone militaire Fadel Hassan et le gouverneur de Lahj, Ahmed Abdallah Turki.

Turki et Zendani ont été transportés en Arabie saoudite pour y être soignés, a déclaré un responsable pro-coalition à l’AFP.

Cette douloureuse attaque est une des ripostes des forces yéménites aux agressions quasi-quotidiennes menées par la coalition et ses mercenaires à l’encontre du peuple yéménite.

Qasef 2-K ne peut pas être intercepté par les radars

yehya3

Entre-temps, le porte-parole des forces yéménites (armée + Ansarullah) a fait état de grands progrès dans la fabrication de drones par l’unité de l’air. Le général Yehya Sarii a promis que cette année sera l’an des attaques aux drones.

« Si les forces de l’agression mettent fin à leurs bombardements, les forces yéménites stopperont alors  leurs opérations », a expliqué le général Sarii.

Et de préciser : « Le drone Qasef 2-K, qui a explosé jeudi au dessus de la base d’Al-Anad, ne peut pas être intercepté par les radars de la coalition. Ce drone a déjà mené plusieurs opérations à Jizane et Asir ».

« Les forces yéménites ont la capacité de produire des drones similaires chaque jour », a-t-il insisté.

« Les missiles balistiques modernes seront dévoilés prochainement, si la coalition ne renonce pas à ses agressions », a en outre prévenu M.Sarii.

Plusieurs mercenaires tués

najrane2

Par ailleurs au-delà des frontières, plusieurs mercenaires de la coalition saoudo-émirati-US ont été abattus, samedi 12 janvier, suite à une contre-offensive yéménite d’envergure dans la région d’Asir (sud-ouest de l’Arabie).

Et puis à Najrane, au sud de l’Arabie, les forces yéménites ont tiré un missile de type Zelzal sur les attroupements des mercenaires.

Sources: AlMasirah + AFP

https://french.almanar.com.lb/1211311


 

AL-HOUTHI, CHEF DU HAUT COMITE REVOLUTIONNAIRE AU YEMEN: LA BALLE EST DANS LE CAMP DE LA COALITION SAOUDIENNE

Al-Houthi: la balle est dans le camp de la coalition

 Depuis 6 heures  11 janvier 2019

houthi-m-a

 Monde arabe - Yémen

 

Le chef du haut comité révolutionnaire au Yémen, Mohammad Ali al-Houthi, a fait état d’une escalade menée par la coalition saoudo-émiratie sur tous les fronts. Il a notamment évoqué les violations  et les renforts dépêchés dans la région de Hodeïda (ouest).

Et d’indiquer : « Nous sommes appelés à un cessez-le-feu global, mais la balle est dans le camp des forces de la coalition saoudienne ».

M.al-Houthi a en outre réitéré le respect des forces yéménites de la trêve conclue à Hodeïda, appelant l’ONU et son émissaire à exercer des pressions  sur l’autre partie pour qu’elle (coalition) cesse les violations de cet accord négocié en Suède.

S’adressant à l’émissaire de l’Onu, Martin Griffith, M.al-Houthi a cité la poursuite du blocus, de l’embargo aérien, la privation des fonctionnaires de leurs salaires et l’atermoiement dans la libération des détenus

 

Source: AlManar

https://french.almanar.com.lb/1209617


 

UN DRONE DE LA RESISTANCE YEMENITE EXPLOSE LORS D'UNE PARADE DE LA COALITION. 150 TUES ET BLESSES DONT LE CHEF D'ETAT-MAJOR DE HADI

Yémen: un drone d’Ansarullah explose lors d’une parade de la coalition. 150 tués et blessés dont le chef d’état major de Hadi

 Depuis 10 heures  10 janvier 2019

tribune

 Monde arabe - Yémen

 

drone3

Un drone piégé envoyé par les forces yéménites comprenant des unités de l’armée yéménites et des forces de l’organisation Ansarullah a explosé jeudi lors d’une parade militaire des mercenaires de la coalition saoudo-émirati-US  sur la base aérienne d’Al-Anad, à Lahej dans le sud du Yémen, ont annoncé des sources militaires d’Ansarullah et une source militaire des mercenaires.

anad2

Des images filmées par un vidéaste de l’AFP ont montré un drone approchant à grande vitesse au-dessus du podium où des officiers et des responsables pro-coalition avaient pris place pour suivre une parade militaire.

Le lieu de l’attaque est la base aérienne d’Al-Anad, dans la province de Lahj, la plus importante du Yémen. Certains ont cru qu’il s’agissait d’un drone venu filmer la parade.

Mais, en arrivant au-dessus du podium, orné d’un portrait du président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi, l’engin a explosé, provoquant dans l’air une boule de feu et projetant de nombreux débris sur et autour du podium.

Selon un responsable militaire de la coalition, le chef d’état-major des forces pro-Hadi, le général Abdallah al-Nakhi, son adjoint, Saleh Zendani, et le gouverneur provincial, Ahmed Abdallah Turki, étaient présents à la parade militaire.

Le sort d’un général émirati qui assistait à cette parade reste inconnu. Il a été évacué à bord d’une ambulance aussitôt après l’attaque, ont rapporté les médias yéménites.

anad3

Selon une source militaire citée par la chaine pro-Ansarullah AlMasirah, les attroupements de l’ennemi ont été visés avec précision, faisant état de dizaines de morts et blessés dans leurs rangs.

Les médias contrôlés par les forces du président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi ont évoqué un grand nombre de tués et de blessés. Le chef d’état major de Hadi a été grièvement atteint lors de cette attaque, a-t-on précisé de même source.

150 tués et blessés

jafri

Abdallah al-Jafri

Pour sa part, le porte-parole des forces yéménites, le général Abdallah al-Jafri, a affirmé que 150 militaire, dont des hauts officiers ont été tués et blessés lors de cette opération menée à l’aide d’un drone de type Qasef-2K contre la base stratégique d’AlAnad.

« Cette opération a été menée après une collecte d’informations selon lesquelles la coalition est en train de resserrer les rangs de ses mercenaires, des éléments takfiristes et salafistes dans le but de les introduire dans la bataille du front de la côte ouest », a précisé M.al-Jafri.

Et d’ajouter : les forces de la coalition ne seront pas épargnées des attaques aux drones qu’ils ne pourront pas abattre.

Les forces yéménites ont également mené, le mercredi 9 janvier, une attaque aux drones contre les attroupements des mercenaires dans la région de Baydaa (centre).

Cette année sera porteuse de victoires

yehya5

De son côté, le porte-parole des forces armées, le général Yehya Sarii, a précisé que cette opération spectaculaire est une riposte aux agressions de la coalition contre les civils yéménites et à l’escalade menée par les mercenaires de la coalition sur les différents fronts.

Et de préciser : le drone Qasef 2-K est récemment entré en action. Il explose d’en haut vers le bas à une distance de 20 m et capable de transporter une grande quantité d’explosifs.

Pour le général Sarii, « cette opération héroïque a inauguré les combats durant 2019. Cette année sera porteuse de victoires et d’offensives d’envergure à moins que les forces de la coalition d’agression mettent fin à leurs agressions contre notre pays et peuple ».

Il avait auparavant indiqué que l’armée de l’air a mené 38 attaques aux drones en 2018. 28 d’entre elles ont visé les troupes de la coalition à l’intérieur du Yémen et 10 autres ont frappé les installations et les attroupements militaires à l’extérieur du Yémen, notamment en Arabie saoudite et aux Emirats.

 

Des soldats saoudiens brûlent la photo de MBS

Sur un autre plan, les réseaux sociaux ont publié une vidéo montrant des soldats de l’armée saoudienne en train de brûler la photo du prince héritier, Mohammad ben Salman, à la frontière saoudo-yéménite. Un des soldats insultait MBS pour les avoir impliqués dans une guerre injuste.

 

Avec AlMasirah + AlManar + AFP

https://french.almanar.com.lb/1207417


 

LA RESISTANCE YEMENITE REPREND 3 BASES STRATEGIQUES DANS LA PROVINCE D'AL-BAYDA

Yémen : l’armée reprend 3 bases stratégiques dans la province d’al-Bayda

Sat Jan 5, 2019 5:10PM

Des combattants du mouvement yéménite Ansarallah. ©AP

Des combattants du mouvement yéménite Ansarallah. ©AP

Les forces yéménites ont repris le contrôle de trois bases stratégiques dans le sud du Yémen. À Hudaydah, dans l’ouest du pays, les violations du cessez-le-feu par la coalition saoudienne ne se comptent plus.

Après avoir mené des opérations héroïques dans la province d’al-Bayda, dans le sud du pays, l’armée yéménite et le mouvement populaire Ansarallah ont pris le contrôle de trois bases stratégiques de la province.

En effet, le site de l’agence de presse Fars News vient d’écrire que d’intenses affrontements ont eu lieu hier et aujourd’hui, opposant l’armée et les Comités populaires aux miliciens de la coalition près de Qaniyah dans la province d’al-Bayda, située au sud du Yémen.

C’est le site d’information yéménite Harbi Press qui a rapporté la nouvelle en citant une source militaire yéménite. Harbi Press a donné un bilan d’une dizaine de miliciens ennemis tués ou blessés.

Trois civils yéménites tués dans le nord-ouest du pays :

Les chasseurs saoudiens ont bombardé aujourd’hui la zone d’al-Makhafi dans la localité de Mastaba, située elle-même dans la province de Hajja, au nord-ouest du Yémen.

Selon des sources médicales, trois civils ont été tués et deux autres blessés dans cette attaque.

Ce samedi après-midi, la coalition saoudienne a lancé aussi deux attaques aériennes sur la zone d’Akwan dans la localité d’al-Safraa, qui appartient à la province de Saada située dans le nord du pays. Nous ne savons rien encore des dégâts éventuels.

Attaque au mortier à Hudaydah et violation du cessez-le-feu :

La coalition saoudo-émiratie a également pris pour cible le village d’al-Zafran, situé dans la zone dite du « Kilomètre 16 » dans la province de Hudaydah, à l’ouest du pays. Selon la chaîne libanaise Al-Masirah, ce ne sont pas de moins de 15 obus de mortier qui se sont abattus sur ce village.

Le brigadier Yahya Saree, porte-parole des forces armées yéménites, a déclaré ce samedi matin que les mercenaires de la coalition saoudienne violaient toujours le cessez-le-feu à Hudaydah, ajoutant que 214 violations de la trêve avaient été enregistrées au cours des dernières 24 heures. Il a ajouté que simultanément, les drones et les chasseurs de la coalition ennemie survolaient Hudaydah et ses environs.

Hudaydah: Nujaba prêt à s'engager

Hudaydah : Nujaba prêt à s’engager

Le secrétaire général du mouvement al-Nujaba, le cheikh Akram al-Kaabi, a déclaré : « Nous sommes prêts, si cela nous est possible, à envoyer des forces au Yémen. »

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/01/05/584957/Ymen-alBayda-larme-reprend-3-bases


 

RESISTANCE YEMENITE: 8 MISSILES ZELZAL FRAPPENT AVEC PRECISION LA COALITION SAOUDIENNE ET SES MERCENAIRES A ZIZANE EN ARABIE DU SUD

Yémen: 8 missiles Zelzal s’abattent à Jizane

 Depuis 7 heures  5 janvier 2019

zelzal

 Monde arabe - Yémen

 

Les combattants de l’armée yéménite et d’Ansarullah ont tiré 8 missiles de type Zelzal contre les attroupements de la coalition saoudienne et de ses mercenaires à Jizane (sud de l’Arabie).

Les missiles ont atteint leur cible avec précision causant des pertes dans les rangs ennemis, a expliqué une source militaire yéménite, citée par la chaine pro-Ansarullah AlMasirah.

Les forces yéménites ont également avorté une offensive d’envergure menée par la coalition vers le point frontalier d’Asir. Des dizaines de mercenaires ont été abattus et blessés après l’échec de leur progression, a-t-on indiqué de même source.

214 violations à Hodeida

Pour sa part, le porte-parole de l’armée yéménite et d’Ansarullah, le général Yehya Sarii, a fait état de plus de 214 violations de l’accord du cessez-le-feu à Hodeïda durant les dernières 24 heures.

Il a précisé, le vendredi 4 janvier, que les mercenaires de la coalition saoudo-US ont tiré 178 obus de roquettes contre les quartiers résidentiels, les fermes agricoles, ainsi que les positions de l’armée.

M.Sarii a également noté que les drones d’espionnage de la coalition n’ont pas abandonné le ciel de Hodeïda.

manif-hodeida

Dans ce contexte, les habitants de Hodeïda ont manifesté vendredi pour condamner les violations de la coalition. Ils ont appelé l’ONU a sommé l’autre partie à respecter les clauses de la trêve conclue en Suède.

Parallèlement, les forces yéménites ont repoussé plusieurs offensives des mercenaires contre les régions de Nehm et Taez. Des dizaines de mercenaires de la coalition ont été tués et blessés suite à ces contre-offensives, a en outre précisé le général Sarii.

Source: Traduit d'AlMasirah

https://french.almanar.com.lb/1201697


 

DES DIZAINES DE MERCENAIRES ABATTUS PAR DES SNIPERS YEMENITES

Yémen: des dizaines de mercenaires tués par des snipers

 Depuis 1 heure  4 janvier 2019

snipers

 Monde arabe - Yémen

 

Les mercenaires de la coalition saoudo-US ont subi de terribles frappes de la part de l’armée yéménite et d’Ansarullah au cours du mois qui vient de s’écouler.

Une source au sein de l’unité des tireurs d’élite de l’armée et d’Ansarullah a annoncé qu’au cours du mois de décembre, des dizaines de mercenaires saoudiens avaient été tués, lors de 1168 opérations menées par les forces yéménites.

Cette source, citée par la chaine AlMasirah, a fait état de 67 soldats et officiers saoudiens tués et blessés par les tirs de snipers yéménites et de la mort de 11 mercenaires soudanais et un officier Koweitien. Des centaines d’autres ont été tués dans diverses opérations sur différents fronts.

najrane

Et puis au-delà des frontières, les forces yéménites ont libéré plusieurs secteurs sur le front de Najrane (sud de l’Arabie), a annoncé, ce vendredi, une source militaire yéménite.

Les forces yéménites ont en outre repoussé une offensive des mercenaires sur le même front.

L’envoyé onusien pour le Yémen va se rendre à Sanaa et Ryad

Par ailleurs au niveau politique, l’émissaire onusien pour le Yémen Martin Griffiths a prévu de nouvelles négociations dans les prochains jours avec les forces populaires d’Ansarullah et le gouvernement démissionnaire yéménite soutenu par l’Arabie saoudite, tandis que le cessez-le-feu de Hodeïda est émaillé par plusieurs violations de la part de la coalition.

Griffiths doit se rendre samedi à Sanaa, capitale yéménite aux mains des forces yéménites (armée + Ansarullah), pour discuter avec des responsables d’Ansarullah et avec Patrick Cammaert, chef des observateurs de l’ONU au Yémen, qui préside le comité mixte (forces yéménites-mercenaires de la coalition) chargé notamment de mettre en oeuvre la trêve dans le port de Hodeïda, a indiqué jeudi le porte-parole des Nations unies Farhan Haq.

L’émissaire onusien doit ensuite se rendre à Ryad pour rencontrer le président yéménite démissionnaire Abd Rabbo Mansour Hadi et d’autres responsables.

L’ONU espère réunir toutes les parties d’ici la fin du mois de janvier, peut-être au Koweït, pour un suivi des avancées obtenues lors de pourparlers à Stockholm en décembre, ont fait savoir des diplomates.

Les consultations inter-yéménites en Suède ont notamment permis d’aboutir à un cessez-le-feu entré en vigueur le 18 décembre, et à la décision d’un retrait des combattants de la ville de Hodeïda et de son port, crucial pour l’acheminement de l’aide humanitaire.

Les ports d’Al-Salif et de Ras Issa sont aussi concernés par des mesures de cessation des hostilités et d’évacuation de combattants.

« L’arrêt des hostilités à Hodeïda continue de tenir », a commenté M. Haq.

Pour leur part, les forces yéménites ne cessent d’accuser les mercenaires de la coalition de violation de cette trêve.

La guerre saoudo-US contre le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, a provoqué la pire crise humanitaire au monde et jusqu’à 20 millions de personnes sont « en situation d’insécurité alimentaire » selon l’ONU. Il a fait plus de 10.000 morts depuis mars 2015.

Avec AlMasirah + PressTV + AFP

https://french.almanar.com.lb/1199849


 

YEMEN: LA RESISTANCE S'EMPARE DE NOUVELLES POSITIONS FAVORABLES AU PRESIDENT DEMISSIONNAIRE

Yémen : Ansarullah s’empare de nouvelles positions chez les pro Hadi

 Depuis 37 minutes  2 janvier 2019

jabalnar1

 Monde arabe - Yémen

 

L’organisation houthie Ansarullah a assuré s’être emparé de positions qui étaient occupées par les militaires fidèles au président contesté Abed Rabbo Mansour Hadi dans la province de Hajat à l’ouest du pays, rapporte l’édition arabophone de l’agence russe Sputnik.

Selon la télévision yéménite al-Massirah, les combattants houthis et des militaires yéménites ont lancé plusieurs attaques contre un ensemble de collines contrôlées par les pro-Hadi à l’est de Jabal Al-Nar, situé à l’est de la ville Haradh, au nord-ouest de Hajat. Ils ont pris leur contrôle au bout de six heures de combat.

https://french.almanar.com.lb/1196879


 

YEMEN: PLUS DE 31 VIOLATIONS DU CESSEZ-LE-FEU A HODEÏDA. LA COALITION SAOUDO-US EN NET RECUL A JAWF

Yémen: la coalition saoudienne en net recul à Jawf. Plus de 31 violations à Hodeïda

 Depuis 1 jour  31 décembre 2018

char_saoudien_brule

 Monde arabe - Yémen

 

Les opérations de l’armée yéménite et d’Ansarullah continuent dans le sud-ouest de la province d’al-Jawf. Elles consistent à maintenir la sécurité des provinces de Saada et d’Amran.

Selon des informations provenant de l’ouest d’al-Jawf, les forces yéménites ont lancé une offensive d’envergure contre les zones occupées par les mercenaires saoudiens dans le district d’al-Matoon. Environ 23 mercenaires ont été tués et blessés lors des affrontements, et plusieurs autres ont fui de peur d’être tués.

Les unités de missiles et d’artillerie d’Ansarullah ont visé les positions des troupes saoudiennes dans la région de Safar al-Hanayah, dans le sud-ouest de la province d’al-Jawf.

Interrogée par Mashregh News, une source sur le terrain a déclaré que plusieurs ambulances étaient sur place pour déplacer les mercenaires blessés suite à cette offensive qui a eu lieu à haute altitude dans le secteur de Ham, dans le district d’al-Matoon. Une grande quantité d’équipements militaires a été saisie et deux blindés de la coalition ont été détruits dans cet axe.

Certaines parties du district d’al-Matoon ont été libérées, mais les opérations de l’armée yéménite continuent en vue de la libération intégrale de la zone. Al-Matoon est la porte d’entrée aux provinces de Saada et d’Amran. Or, son évacuation permettrait à l’armée de progresser vers les régions centrales d’al-Jawf, a indiqué la source. Elle parviendrait ainsi jusqu’à la ville d’al-Hazm, occupée par les forces de la coalition saoudienne.

Actuellement, une partie de la superficie de la province d’al-Jawf est occupée par la coalition saoudienne, mais, la plupart des zones occupées sont désertiques.

baqem

Dans ce contexte, les autorités locales dans le district frontalier de Baqem à Saada ont affirmé que les habitants son confrontés à la mort et l’exode forcé en raison des bombardements de la coalition saoudo-US quotidiens.

31 violations à Hodeïda

yehya2

Sur un autre plan, le porte-parole des forces yéménites, le général Yehya Sarii, a fait état d’atermoiement dans l’application de l’accord du cessez-le-feu à Hodeïda.

M.Sarii a  affirmé, le dimanche 30 décembre, que la coalition et ses mercenaires ont mené plus de 31 violations durant les 24 dernières heures contre les quartiers résidentiels à Hodeïda, en dépit de la présence des observateurs onusiens et des représentants du comité mixte (forces yéménites et mercenaires).

Avec PressTV+ AlMasirah

https://french.almanar.com.lb/1194635


 

LA DCA YEMENITE ABAT UN DRONE DE LA COALITION SAOUDO-US. DES DIZAINES DE MERCENAIRES TUES.

Yémen: la Défense anti-aérienne abat un drone de la coalition. Des dizaines de mercenaires tués

 Depuis 15 heures  23 décembre 2018

 

La DCA des forces yéménites (armée + Ansarullah) ont abattu, ce dimanche, un drone de la coalition saoudo-US qui survolait la province de Saada (nord), c’est ce qu’a annoncé la chaine yéménite AlMasirah.

Des dizaines de mercenaires tués

Par ailleurs, les forces yéménites ont mené, samedi 22 décembre, une contre-offensive d’envergure contre les positions des mercenaires à Nehm.

Une source militaire, citée par AlMasirah, a fait état de pertes considérables dans les rangs des mercenaires. Des dizaines d’entre eux ont été tués et blessés, a-t-on précisé de même source.

Des observateurs de l’ONU en route pour le Yémen

Entre-temps, les attaques de l’unité d’artillerie de la coalition saoudienne contre le sud du district d’al-Tuhayta dans la province de Hodeïda battent leur plein alors qu’un groupe d’observateurs onusiens s’apprêtait à s’envoler pour le Yémen.

La coalition militaire conduite par l’Arabie saoudite continue de violer le cessez-le-feu décrété pour la province de Hodeïda. Deux autres civils ont été blessés le samedi 22 décembre, selon la chaîne yéménite Al-Masirah.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé vendredi à l’unanimité d’envoyer des observateurs civils au Yémen afin notamment de sécuriser le fonctionnement du port stratégique de Hodeïda et de superviser l’évacuation des combattants de cette ville.

Une résolution rédigée par le Royaume-Uni, adoptée par les 15 membres du Conseil, entérine également les acquis obtenus lors des récentes consultations inter-yéménites tenues en Suède.

Le texte insiste sur « le plein respect par toutes les parties du cessez-le-feu décrété pour la province de Hodeïda ».

Il autorise l’ONU « à établir et à déployer, pour une période initiale de 30 jours à compter de l’adoption de la résolution, une avant-garde pour commencer un travail d’observation », sous la direction du général néerlandais à la retraite Patrick Cammaert.

Ce dernier est arrivé ce samedi à Aden, dans le sud du Yémen. Avant de se rendre à Hodeïda, il s’est arrêté à Sanaa pour rencontrer des dirigeants d’Ansarullah à Sanaa.

Des diplomates ont évoqué le déploiement à Hodeïda et ses environs de 30 à 40 observateurs — des civils ayant des expériences militaires — pour garantir l’arrêt des hostilités et sécuriser l’aide humanitaire. Des membres de l’avant-garde sont déjà en route pour la région, a précisé vendredi l’ONU.

Les consultations inter-yéménites en Suède ont notamment permis d’aboutir à un cessez-le-feu à Hodeïda, entré en vigueur le mardi 18 décembre.

Les ports d’al-Salif et de Ras Issa sont également concernés par des mesures de cessation des hostilités et d’évacuation de combattants.

Rappelons que la guerre saoudo-émirati-US contre le Yémen a fait des dizaines de milliers de morts et de blessés, et des millions de déplacés.

Avec AlMasirah + PressTV

https://french.almanar.com.lb/1183217