YEMEN

YEMEN

UN TIR DE MISSILES TUE DES GENERAUX DE MERCENAIRES PRO-SAOUDIENS. BRAVO !

Yémen: De hauts responsables pro-saoudiens tués par un tir de missiles

La base militaire saoudienne de Mostahdath, à Jizan dans le sud du royaume, a été visée par les missiles Zelzal-3 tirés par l’unité balistique de l’armée yéménite et du mouvement Ansarullah. Le chef d’état-major des forces pro-saoudiennes, le chef des forces émiraties au Yémen, ainsi que d’autres mercenaires ont été tués.

Pour les forces yéménites, cette opération ayant couté la vie au général Nasser al-Oteibi ainsi qu’au général Ahmad al-Yafei prouve une nouvelle fois la performance des renseignements yéménites capables de cibler les dirigeants de la coalition et leurs mercenaires.

Dans le même contexte, l’armée yéménite a lancé une attaque balistique contre un bastion des mercenaires saoudiens dans le détroit de Bab el-Mandeb en mer Rouge.

Lee général de brigade Charaf Qaleb Luqman, porte-parole officiel de l’armée yéménite, a annoncé que la force terrestre saoudienne n’était pas en mesure d’affronter l’armée yéménite.

«Le nombre des attaques aux missiles de l’armée yéménite est certes restreint, mais ce petit nombre a infligé des pertes considérables à l’ennemi saoudien», s’est-il réjoui. 

«Les informations précises fournies par le service de renseignement yéménite ont été le principal facteur de réussite pour réaliser nos objectifs et faire face à l’ennemi», a-t-il ajouté.

Sur un autre plan, les avions de chasse saoudiens ont largué des bombes sur une zone résidentielle dans une localité près de Maarib, tuant 6 citoyens, dont trois enfants. Les chasseurs saoudiens ont également bombardé pendant les dernières heures à plus de 20 reprises les provinces yéménites d’al-Jawf, Maarib et Taëz.

Source : agences et rédaction

22-02-2017 | 14:00

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=22136&cid=304#.WK2g7fnhA2w


 

UN CHEF DE LA COALITION ET 3 EMIRATIS TUES. VIDEO DES ATTAQUES DE SNIPERS

Yémen : Un chef de la coalition et 3 Emiratis tués, vidéo des attaques de snipers

 Depuis 10 heures  21 février 2017

Yémen : Un chef de la coalition et 3 Emiratis tués
Yémen : Un chef de la coalition et 3 Emiratis tués

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

Trois soldats émiratis et un chef de la coalition saoudienne ont été tués par des tirs de Katioucha contre leur attroupement dans la ville de Mokha, à l’ouest de Taez (centre).

Citant des sources militaires yéménites à Mokha, le correspondant de la chaine iranienne arabophone AlAlam, a indiqué que le chef des soldats de la coalition, Ahmad Bakri, et plusieurs autres miliciens, dont 3 émiratis, ont été tués lundi par une opération menée par l’armée yéménite (fidèle à l’ex-président Ali Abdallah Saleh) et les forces populaires d’Ansarullah.

Et de préciser : 9 soldats de la coalition saoudo-émiratie ont été tués et 2 autres capturés.

Les forces yéménites ont également détruit deux de leurs véhicules militaires et un pick-up transportant dans hommes armés lors d’une attaque visant leur position à l’est de Mokha.

Attaques de snipers

Pour sa part, l’unité des snipers appartenant aux forces yéménites ont publié une vidéo de plusieurs attaques nocturnes visant, ces derniers jours, les soldats d’invasion saoudo-émiratie et leurs mercenaires à Mokha.

http://french.almanar.com.lb/262260


 

AKIL CHEIKH HUSSEIN : LES ENFANTS DU YEMEN, LORSQU'ILS DESSINENT L'AVENIR DE LA REGION

Les enfants du Yémen, lorsqu’ils dessinent l’avenir de la région…

Par Akil Cheikh Hussein

En tant que l’une des guerres à visée hégémonique qui ont recours principalement au bombardement aérien, la guerre menée par ce qu’on appelle «Alliance arabe» enregistre des scores dans plusieurs parmi les domaines du crime. L’un de ces domaines est celui de la virtuosité inouïe dans l’accomplissement des missions criminelles.

Les enfants du Yémen, lorsqu’ils dessinent l’avenir de la région…

Les pilotes de l’Alliance dite arabe sont (qu’ils soient arabes ou non) vraiment ingénieux quant aux raids qu’ils effectuent au Yémen. Des manœuvres et des mouvements ahurissants sont effectués par leurs appareils qui larguent leurs bombes sur tout ce qui existe à Sa’da, Sanaa et bien d’autres villes et villages du Yémen. A commencer par les petites baraques et les grands immeubles et à finir par les lieux du culte et les marchés grouillant de monde, en passant par les écoles et les hôpitaux. Avec une priorité dans le choix des cibles données aux bombardements qui font le plus grand nombre possible de victimes. C’est là qu’intervient l’enregistrement de scores dans un autre domaine : La haine et la sauvagerie. Une haine sans doute issue de celle qu’éprouvaient les riches polythéistes de la Mecque envers les pauvres et les faibles libérés par l’Islam.
Pourquoi cherchent-ils à faire le plus grand nombre possible de victimes ? Est-ce la soif de faire couler le sang ? Ou bien le désir ardent de prendre sa revanche d’un peuple qui refuse de se soumettre ? Ou bien une tentative de faire naitre ce sentiment de puissance et de grandeur qu’on ne trouve que chez les lâches et les porteurs des complexes d’infériorité qui fuient les confrontations et trouvent du plaisir à tuer de loin ?

Il s’agit de tout cela, mais tout cela n’est pas tout : Il y a, parait-il, une décision saoudienne, ou méta-saoudienne, d’exterminer la totalité du peuple yéménite, puisqu’un seul Yéménite resté en vie suffit pour troubler le sommeil de la Maison de Saoud.

Celle décision devait être du genre stratégique. Historiquement car, dit-on, des Juifs (parmi les proches cousins des Saoud) se sont trouvés au Yémen, d’une manière ou d’une autre, à une époque ou une autre, ce qui place ce pays dans la zone convoitée par l’expansion israélienne. Géographiquement, en rapport avec la situation du Yémen à l’entrée de la mer rouge particulièrement stratégique pour l’entité sioniste. Politiquement, car le Yémen est un élément particulièrement efficient dans la construction du passé et de l’avenir arabes sous leur visage resplendissant.

Il parait que le Sioniste-Saoudien soutenu par les Etats-Unis compte continuer son extermination du peuple yéménite au point de ne laisser au Yémen un seul individu capable de porter des armes. Ou un seul individu en mesure de regarder les Saoudiens et leurs «frères» dans l’alliance dite arabe d’un œil avec un soupçon de colère.

Il parait qu’ils ont pris cette décision de la même facilité avec laquelle ils décident de mettre à mort tous leurs sujets dont ils ne sont pas satisfaits en les pendant, en les précipitant d’endroits fort élevés, ou en les égorgeant par les mains de leurs geôliers parmi les mercenaires de «Daech», d’«Al-Qaïda» et des autres groupes criminels.

Ou par les mains de criminels professionnels comme les pilotes «compétents» qu’ils ramènent de partout pour piloter des appareils étasuniens à la pointe de la technologie avec une priorité donnée à des pilotes israéliens qui viennent accompagnés des plus puissantes munitions interdites internationalement pour les tester sur les enfants du Yémen, ses femmes et ses vieillards.

Des enfants, des femmes et des vieillards qui, en plus des horreurs de la guerre d’extermination sioniste et saoudienne soutenue par les Etats-Unis, souffrent des maladies et surtout du froid et de la faim. Les raids aériens ont brûlé les champs et les récoltes et ont détruit les ports, les aéroports et les routes, et ce dans une tentative d’empêcher le peuple yéménite de se procurer de la nourriture et des médicaments. Tout Yéménite qui n’est pas tué sous les bombes ou qui, déchiqueté, ne git pas sous les décombres devrait, pour les Saoudiens, mourir de faim.

Pourtant, cette entreprise n’aboutira pas de la manière avec laquelle aboutissent les entreprises des Saoudiens et de leurs semblables parmi les nouveaux riches du Golfe et autres Arabes lorsqu’ils achètent tout ce qu’ils désirent acheter en matière d’actions, d’immeubles, de Yachts, de concubines, d’aliments exquis, d’armes et d’équipements de tout genre.

Une entreprise sans doute ratée. Car le Yémen se distingue de tous les autres pays par son invincible résistance face à tous les envahisseurs. Tous ceux qui, de par toute l’histoire, ont essayé de faire plier le Yémen se sont trouvés eux-mêmes battus et humiliés.

En dépit du ciel qui pullule de bombardiers, le Yémen envoient ses fils affamés et pieds-nus vers les fronts. Ils pénètrent profondément dans les régions de Najran, Assir et Jizan (régions originellement yéménites mais spoliées par les Saoudiens depuis des décennies) et font subir des pertes humaines, matérielles et morales, aux mercenaires de la Maison des Saoud qui s’enfuient devant eux tout en hurlant de peur à la manière des soldats israéliens sous les coups du Hezbollah au Liban.

Ils tirent leurs missiles construits manuellement contre les navires de l’agression dans la mer Rouge et l’océan Indien. Par leurs coups, ils atteignent Ryad et ce qui est au-delà de Ryad.

Sept millions d’enfants ont besoin d’aides urgentes selon des organisations humanitaires. Cela veut dire que beaucoup d’autres adultes sont dans une situation semblable à celle des enfants. Beaucoup d’entre eux sont tués et seront tués avant la victoire que réalisera la nation arabe avec l’effondrement tout proche du régime saoudien et des autres régimes criminels dans la région. C’est au Yémen que reviendra le mérite de cet effondrement. C’est dans ce sens que la région et ses peuples martyrisés, et non pas les enfants du Yémen, qui ont besoin d’être aidés justement par les enfants qui, demain, seront les hommes du Yémen et les hommes des Arabes. Ils auront besoin des enfants du Yémen qui auront une grande contribution dans la mise au point de la carte de la région.

Source : french.alahednews

21-02-2017 | 14:11

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=22125&cid=324#.WKxzM_nhA2w


 

UN MISSILE YEMENITE FRAPPE UNE STATION D'ELECTRICITE A JIZANE (ARABIE) VIDEO

Yémen : une station d’électricité au sud de l’Arabie frappée par un missile, vidéo d’un assaut contre une position saoudienne

 Depuis 9 minutes  19 février 2017

balisitique

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

Une nouvelle fois, l’unité balistique de l’armée et des forces populaires d’Ansarullah prouvent qu’elles sont déterminées à contrer l’agression saoudo-US contre leurs pays par tous les moyens disponibles. Les forces yéménites ont tiré dimanche matin un missile balistique de moyenne portée contre la station d’électricité d’AlChaqiq, à Jizane (sud de l’Arabie).

Selon un communiqué de l’unité balistique yéménite, cette station, qui produit 2640 Mégawatts, alimente la majorité des bases militaires saoudiennes à Jizane et Assir. Et d’ajouter : « le missile tiré a atteint sa cible avec précision. Il s’agit d’une riposte aux crimes quotidiens commis par la coalition saoudo-US à l’encontre des Yéménites et en réponse à la destruction de leur infrastructure depuis près de deux ans ».

À 150 km de Jizane, la ville d’AlChaqiq est située sur la côte de la mer rouge. Sa superficie est de 850 km2.

Vidéo d’un assaut contre une position à Assir

Entre-temps, le média de guerre des forces yéménites a publié une vidéo d’une opération héroïque, au cours de laquelle les soldats de l’armée et d’Ansarullah ont pris d’assaut la base militaire saoudienne d’Asaad, à Assir.

Les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont d’abord détruit par un missile téléguidé un char tuant les soldats qui étaient à bord, avant de mener l’assaut contre la base qu’ils ont fait exploser.

Traduit par AlManar du site AlMasirah

http://french.almanar.com.lb/258740


 

L'ARABIE SAOUDITE MULTIPLIE LES ECHECS AU YEMEN

Yémen : un dispositif de missiles saoudien détruit à Taëz

Fri Feb 17, 2017 2:35PM

Les forces yéménites ont ciblé un dispositif antimissile saoudien avant qu’il ne soit mis en place dans le sud du Yémen. (Photo d’archives)

Les forces yéménites ont ciblé un dispositif antimissile saoudien avant qu’il ne soit mis en place dans le sud du Yémen. (Photo d’archives)

Les forces yéménites ont ciblé un dispositif antimissile saoudien avant qu’il ne soit mis en place dans le sud du Yémen.

Selon la télévision iranienne, Riyad était sur le point d’installer ce dispositif au sud et à l’est de la ville de Mokha, dans la province de Taëz. Et ce sont les forces de l’armée et des comités populaires qui ont lancé une attaque sur le convoi de camions transportant le dispositif de missiles.

Les forces yéménites ont réussi à tuer un grand nombre de mercenaires saoudiens dans la région de Saberin, dans la province d’al-Jawf.

Mercredi, ces mêmes forces ont tiré un missile de type Zelzal-2 sur le bastion des mercenaires pro-Riyad situé à Mokha.

Par ailleurs, l’armée émiratie a reconnu la mort de deux de ses militaires au Yémen.

Et l’émissaire spécial de l’ONU pour le Yémen a condamné une fois de plus les attaques contre le peuple yéménite, sans pour autant prendre le soin de nommer le responsable, à savoir, Riyad.

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed a qualifié la situation de critique, en ajoutant que, de surcroît, la plupart des victimes étaient des femmes et des enfants.

La coalition pro-Riyad a lancé une campagne militaire en mars 2015 contre le Yémen voisin et des milliers de Yéménites, pour la plupart des civils, ont été tués depuis le commencement de cette agression.

L’aviation saoudienne a frappé à maintes reprises les écoles, les hôpitaux, les zones résidentielles et les infrastructures du pays le plus pauvre de la région.

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/17/510932/Riyad-multiplie-les-checs-au-Ymen


 

IMAGES ET VIDEO DU MASSACRE SAOUDIEN VISANT UNE SALLE FUNERAIRE POUR FEMMES

Yémen : en images et vidéo le massacre saoudien abominable visant une salle funéraire pour femmes

 Depuis 1 jour  16 février 2017

Les images affreuses du massacre saoudien au Yémen
Les images affreuses du massacre saoudien au Yémen

 Info en Images - Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

Les avions de la coalition saoudo-US ont commis mardi soir un massacre odieux, après avoir visé une salle funéraire pour femmes à Arhab, dans la province de Sanaa. Selon un bilan provisoire, 8 femmes et un enfant sont tombés en martyrs et une dizaine de femmes et d’enfants sont blessés suite à ce bombardement de la coalition.

massacre1
Les images affreuses du massacre saoudien au Yémen
massacre3
Les images affreuses du massacre saoudien au Yémen

massacre4

massacre5

massacre6

massacre7

Source: AlManar

http://french.almanar.com.lb/253603


 

MAARIB : LA DCA YEMENITE ABAT UN CHASSEUR SAOUDIEN. BRAVO!!!!!

Yémen : un chasseur saoudien abattu à Maarib

Wed Feb 15, 2017 5:56AM

La DCA de l’armée yéménite abat un F-16 bahreïni. ©Réseau international

La DCA de l’armée yéménite abat un F-16 bahreïni. ©Réseau international

Selon la chaîne arabophone iranienne Al-Alam, des sources militaires et locales yéménites ont rapporté mardi 14 février 2017 au soir qu’un chasseur-bombardier saoudien avait été abattu dans le sud de la ville de Maarib.

Des sources bien informées ont indiqué que des mercenaires saoudiens avaient créé une ceinture de sécurité aux alentours du point de chute du bombardier saoudien et qu’ils ne permettaient à personne de s’approcher de l’épave.

Selon une autre source en provenance du Yémen, cet appareil a été abattu mercredi soir dans une localité à Manin au sud-ouest de Maarib, avant de prendre feu immédiatement. Il s’agissait d’un grand Phantom qui a été atteint par un missile dans la périphérie de la ville précitée.

D’après cette source ayant souhaité garder l’anonymat, cet appareil de reconnaissance était équipé de petits missiles.

Selon d’autres sources d’information, c’est un avion sans pilote des forces de la coalition pro-Riyad qui a été abattu dans la province de Maarib.

Depuis mars 2015, une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite agresse le Yémen, afin de faire revenir au pouvoir le président démissionnaire, Abd Rabbo Mansour Hadi. Cette guerre a fait plus de 12 000 morts et causé la mise en errance de centaines de milliers de Yéménites. Plus de 80 % des installations éducatives, des centres de soin, des dépôts de médicaments et de nourritures, des écoles et des habitations du peuple yéménite ont été transformés en ruines et les habitants de ce pays, le plus pauvre du monde arabe, se trouvent dans une situation critique à cause du blocus aérien, terrestre et maritime imposé par le régime de Riyad.

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/15/510613/Ymen-appareil


 

EXTENSION ET INTENSIFICATION DES COMBATS SUR LES COTES YEMENITES

Yémen : la bataille sur les côtes yéménites s’intensifient, plusieurs Emiratis et Soudanais tués

 Depuis 12 heures  14 février 2017

Yémen : la bataille sur les côtes yéménites s’intensifient, plusieurs Emiratis et Soudanais tués
Yémen : la bataille sur les côtes yéménites s’intensifient, plusieurs Emiratis et Soudanais tués

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

Bien que les pays de la coalition saoudo-US ne se soient pas encore accaparés de la ville de Mokha (côte ouest du Yémen) comme ils le prétendent, ils ont renforcé leurs raids contre le port de Hodeida (nord de Mokha).

Ce port requiert une grande importance vu que toutes les aides humanitaires, 70 % des importations d’aliments et de médicaments et 80 % des importations du carburant passent  via ce port.

L’année dernière, plus de 270 mille tonnes d’aides humanitaires envoyés par l’ONU ont accosté dans le port de Hodeida.

Lundi, les avions de la coalition ont mené une frappe militaire contre ce port, entrainant la fuite de tous les employés, a indiqué une source locale, citée par le quotidien libanais AlAkhbar.

Les forces de la coalition et leurs mercenaires ne cessent de subir des revers au sud de Mokha. Lundi, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont mené une opération contre les mercenaires de la coalition, à l’est d’Al-Jadid à Mokha. Plusieurs soldats soudanais et des daeshistes ont été tués, et deux chars et un véhicule de la coalition détruits, a précisé le site yéménite AlMasirah.

Cette opération intervient quelques heures après une offensive des forces yéménites contre un attroupement de la coalition ayant fait plusieurs morts dans le rang des soldats émiratis et soudanais. Un des officiers émiratis blessés a été transféré vers l’Erythrée, a-t-on ajouté de même source.

Et de préciser : « les soldats de l’armée et d’Ansarullah ont tiré des roquettes Katioucha contre les attroupements des forces de l’invasion émiratie et soudanaise sur la côte ouest. Plusieurs blindés ont été détruits par les tirs yéménites ».

Et puis dans la ville côtière de Dhoubab, l’artillerie de l’armée et d’Ansarullah ont tiré des roquettes contre une base de la coalition dans la localité de Hariqiya.

Sept soldats saoudiens tués récemment à la frontière  

L’Arabie a pour sa part reconnu la mort d’un nombre de ses soldats par des tirs yéménites. Au moins sept soldats saoudiens ont été tués à la frontière avec le Yémen en moins d’une semaine, ont rapporté les médias officiels à Ryad.

L’agence officielle saoudienne SPA a publié depuis jeudi des photos de funérailles de ces soldats qualifiés de « martyrs » en indiquant qu’ils avaient trouvé la mort en « défendant les frontières sud » de l’Arabie saoudite.

http://french.almanar.com.lb/250237


 

AU MOINS 12 SOLDATS SAOUDIENS TUES A LA FRONTIERE YEMENITE

Douze soldats saoudiens tués récemment à la frontière avec le Yémen

 Depuis 6 heures  14 février 2017

assaut_yemenite

 Monde arabe - Yémen

Rédaction du site

Au moins douze soldats saoudiens ont été tués à la frontière avec le Yémen depuis le début du mois de février, selon des annonces successives des médias officiels à Ryad.

L’agence officielle saoudienne SPA publie depuis le 5 février des photos de funérailles de ces soldats qualifiés de « martyrs » en indiquant qu’ils avaient trouvé la mort en « défendant les frontières sud » de l’Arabie saoudite.

La dernière annonce a été faite tard lundi et la SPA a indiqué que le père du dernier soldat tué s’est dit « fier du sacrifice » de son fils.

Le jour même, l’agence a couvert les funérailles de cinq soldats tués dans le sud.

D’habitude, le ministère saoudien de l’Intérieur annonce la mort des gardes-frontières dans des tirs ou des escarmouches à la frontière mais les autres services de sécurité ne le font pas.

Lundi, la télévision Al-Masirah du mouvement Ansarullah a affirmé que plusieurs soldats saoudiens avaient été tués dans une incursion des insurgés yéménites dans les montagnes entourant la ville de Jazan, dans le sud de l’Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite est à la tête d’une coalition arabe en guerre contre le Yémen, face aux rebelles Houthis, et à une grande partie de l’armée yéménite fidèle à l’ancien président Ali Abdallah Saleh.

Ces derniers multiplient les tirs et les incursions en territoire saoudien. Ils ont lancé aussi plusieurs missiles contre l’Arabie saoudite.

Les nouvelles pertes saoudiennes portent à au moins 127 le nombre de tués, civils et militaires, à la frontière depuis l’intervention saoudienne au Yémen en mars 2015.

Source: Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/251271


 

BILAN DES VICTIMES CIVILES AU YEMEN

Bilan des victimes des attaques de la coalition arabe au Yémen (2015- 2016)

Mon Feb 13, 2017 2:14PM

Les avions de combat saoudiens ont fait usage de bombes à sous-munitions de fabrication britannique. ©Qatreh

Les avions de combat saoudiens ont fait usage de bombes à sous-munitions de fabrication britannique. ©Qatreh

Un rapport vient de faire part du nombre de raids aériens effectués par la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite entre mars 2015 et la fin de l'année 2016.

Seuls 15% de ces frappes aériennes ont visé des cibles militaires et sécuritaires tandis les autres frappes ont toutes touché des objectifs civils, précise le rapport.

Citant le site de la chaîne Al-Mayadeen, Isna a fait part d’un communiqué retransmettant des statistiques sur le Yémen et dans lequel sont détaillées plus de 10.000 attaques menées par les avions de combat de la coalition saoudienne sur les différentes régions yéménites entre mars 2015 et la fin de l'année 2016.

Selon ces données, les bases militaires bombardées représentent seulement 15% (1.627 bases militaires et sécuritaires) de toutes les 10.533 cibles bombardées. En effet, les objectifs civils représentent 85% des cibles attaquées. Environ 281 établissements d’enseignement, 1.734 propriétés résidentielles, 1.640 installations infrastructurelles et 280 bâtiments appartenant aux organes politiques et publics ont été bombardés. Par ailleurs, 4.971 autres cibles dont le fonctionnement n’est pas déterminé ont également fait l’objet d’attaques.

La ville de Sanaa est l’une des villes les plus attaquées par cette coalition dans cet intervalle de temps. Plus de 2.700 raids aériens ont visé Sanaa, la capitale. Viennent après les villes de Saada avec 1.900 attaques, de Taëz avec environ 1.700 et Ma'arib avec environ 1.100 raids.

Dans ces attaques, les chasseurs saoudiens ont utilisé des bombes de fabrication américaine, des anti-bunkers, des bombes à guidage laser et des bombes à sous-munitions contre les civils.

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/13/510359/raides-ariens-Ymen-Arabie-saoudite-coalition-civils-Sanaa-Saada