ANSARALLAH : L'EMISSAIRE DE L'ONU POUR LE YEMEN EST PARTIAL

 
 

 

 

Nov 18, 2015 08:02 UTC  

IRIB- Un membre du Conseil politique du Mouvement Ansarallah du Yémen a insisté sur l’échec de la coalition arabo-américaine sous la houlette de l’Arabie saoudite, au Yémen, disant que l’émissaire du secrétaire général des Nations Unies pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, étant sous pression, agissait avec partialité.

Selon le site d’information Al-Ahed, Mohammed al-Bukhaiti, membre du Conseil politique d’Ansarallah a ajouté que les agresseurs n’avaient enregistré aucune progression ni à Maarib ni à Taëz et qu’ils avaient pu, seulement, s’infiltrer dans certaines parties des régions désertiques, non-habitées. « Ils ne sont même pas parvenus à avoir accès aux zones montagneuses des provinces du sud; en contrepartie, les forces de l’armée et les comités populaires, réalisant de nombreuses victoires et progressions sur divers fronts, n’ont pas permis aux agresseurs de mener aucun agissement », a souligné Al-Bukhaiti. La commission des droits de l’Homme du Yémen a annoncé dans un communiqué que les attaques du régime des Al-e Saoud contre ce pays, durant ces huit derniers mois, avaient fait 7400 morts et 16.000 blessés.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau