ANSARALLAH : LA CESSATION DES HOSTILITES, UNE PRIORITE POUR LE PEUPLE

Sat Apr 23, 2016 3:10PM
 
La paix au Yémen est discutée à Koweït.
 

La paix au Yémen est discutée à Koweït.

Pour le porte-parole du mouvement yéménite Ansarallah, Mohammad Abdessalam, l'arrêt de la guerre et des opérations militaires constitue une priorité pour le peuple yéménite.

Le porte-parole du mouvement Ansarallah, au deuxième jour des négociations de paix entre les parties yéménites se déroulant au Koweït sous la surveillance de l'Union européenne, a insisté sur le fait que la cessation des hostilités et l'arrêt de tout type d'opérations militaires étaient une priorité pour le peuple yéménite

Le nouveau tour des discussions entre les parties yéménites a débuté hier 22 avril dans la ville de Koweït, où sont présents les représentants des groupes du pays ainsi qu'une délégation venue de Riyad dirigée par Ismaïl ould Cheikh Ahmed, émissaire de l'Union européenne chargé d'accomplir une tâche consistant à garantir le cessez-le-feu sur le long terme, à prendre note des points de vue des deux parties et à faire des rapports.

Au cours de la première séance d'hier, y étaient présents le comité yéménite qui a pour tâche de superviser les négociations et d'assurer la coopération militaire et une équipe composée d'experts militaires de l'Organisation des Nations unies. Ils tiendront informées les parties en présence des mesures qui seront prises afin de prévenir les problèmes que ces dernières auront à surmonter, une contribution censée aider à mettre en œuvre le cessez-le-feu au Yémen.

 

 

 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau