ANSARULLAH REFUSERA TOUT ACCORD REJETANT LES ASPIRATIONS DU PEUPLE

 

  Ansarullah rejettera tout accord ne répondant pas aux revendications du peuple
L’équipe du site

Le chef de la délégation yéménite d’Ansarullah aux pourparlers de Koweït, Mohammad Abdel Salam, a affirmé ce mardi que « la délégation nationale (représentants d’Ansarullah et de l’armée) rejettera tout accord ne répondant pas aux revendications du peuple yéménite ».

Réagissant aux informations faisant état de l’élaboration d’un accord par l’Onu, Abdel Salam a cité les revendications du peuple yéménite, dont entre autres : « un pouvoir présidentiel consensuel, la formation d’un gouvernement d’union nationale et d’un comité militaire présidée par des personnalités consensuelles, la levée du blocus saoudien et l’arrêt total de la guerre ».

Et d’ajouter : « nous appelons l’ONU à exercer des pressions sur la délégation pro-saoudienne pour qu’on parvienne à une issue globale et non pas à des solutions partielles, car ces genres d’accords seront rejetées de notre part ».

Abdel Salam, cité par AlManar, a en outre démenti les fuites médiatiques sur l’élaboration d’un accord onusien ne répondant pas aux revendications du peuple yéménite.

S’agissant de l’émissaire onusien pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, Abdel Salam a rappelé que « si le chef de l’ONU a déjà reconnu avoir subi des pressions internationales, le statut de son émissaire ne sera pas sans doute meilleur. »   

Des sources médiatiques ont récemment rapporté que l’émissaire onusien présentera dans ces prochains trois jours un projet d’accord aux parties yéménites, et ce après 50 jours de discussions infructueuses à Koweït.

Chute d’un 2ème avion émirati en deux jours

Sur le terrain, les Emirats ont perdu un 2èmehélicoptère en deux jours. Un hélicoptère des Emirats arabes unis, engagé dans la guerre de la coalition saoudo-US contre le Yémen, s'est écrasé lundi et ses deux pilotes ont été tués, a annoncé le commandement des forces armées de la fédération du Golfe.

Le commandement ne précise pas le type de l'appareil ni les circonstances et le lieu de sa chute.

Il se contente de déplorer, dans un bref communiqué publié par l'agence officielle WAM, la perte de deux membres des forces armées participant à la guerre contre le Yémen.

Mais des témoins ont indiqué à l'AFP que l'incident s'était produit à Aden, la grande ville du sud du Yémen.

Dimanche, un hélicoptère de l'armée des Emirats arabes unis s'est également abîmé en mer et ses deux pilotes ont trouvé la mort, selon le commandement général des forces armées.

L'accident s'est produit lors d'"une sortie de routine au dessus des eaux internationales", avait indiqué le commandement, sans préciser le type de l'appareil et le lieu exact de l'accident.

Le pilote et le co-pilote ont été tués, selon le communiqué publié par WAM.

Le 15 mai, le même commandement avait annoncé le crash d'un avion militaire lors d'une sortie d'entraînement et la mort d'un instructeur et d'un jeune pilote.

 

Source: Divers

14-06-2016 - 12:45 Dernière mise à jour 14-06-2016 - 12:45 | 304 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=308713&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau