APRES LE DISCOURS DE HOUTHI D’IMPORTANTS RENFORTS SAOUDIENS A NAJRANE

Yémen : De grands renforts saoudiens à Najrane après le discours de Sayed al-Houthi

 27 Sep, 2016 11:28  27 septembre 2016

renfortsaoudien

 Monde arabe - Yémen

L’Arabie saoudite a dépêché des renforts militaires vers la région frontalière de Najrane, et ce, quelques jours après le discours du numéro un d’Ansarullah, Sayed Abdel Malek al-Houthi. Le chef d’Ansarullah avait proposé son aide aux habitants du sud de l’Arabie afin de les libérer du régime saoudien qui les traite comme des citoyens de second degré.

S’agissant des renforts dépêchés vers Najrane, les médias saoudiens, cités par le quotidien libanais AlAkhbar, ont révélé que l’unité 42 d’infanterie rejoindra les forces saoudiennes déployés dans cette région frontalière. Une source militaire a qualifié d’ « élite » cette unité, vu qu’elle est équipée d’armes les plus sophistiquées au niveau du Moyen Orient.

Les médias saoudiens ont diffusé les images de ces renforts militaires dont entre autres des dizaines de blindés se rendant vers Najrane.

Plusieurs soldats saoudiens tués, 77 opérations-snipers

Entre-temps, sur le terrain les opérations yéménites contre les bases militaires saoudiennes ne connaissent pas de répit.

snipersPlusieurs soldats saoudiens ont été tués ce mardi suite à des tirs yéménites ayant détruits deux de leurs blindés dans les bases militaires de Maanak et Khoba à Jizane (sud de l’Arabie), a rapporté le correspondant d’AlManar au Yémen.

Le média militaire de l’armée yéménite et d’Ansarullah a en outre recensé durant ces 40 derniers jours, 77 opérations-snipers ayant couté la vie à des officiers et dirigeants militaires saoudiens de haut rang.

Selon cette source, les snipers yéménites visent principalement des commandants saoudiens.

 

Pas de répit dans les raids visant les domiciles

sahharPar ailleurs, 3 nouveaux civils yéménites ont été tués lundi par un bombardement civil visant leur domicile dans la région de Razeh, à Saada (nord), a rapporté l’agence yéménite Khabar.

Cette frappe intervient quelques heures après le massacre saoudien qui a fauché la vie à 18 civils, dont une majorité de femmes et d’enfants, dans la région de Sahhar, également dans la province de Saada.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/24924       


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

VISION
  • 1. VISION | 27/09/2016

IL faut s en réjouir,le Yémen est le tombeau que le wahabisme et l arabie sauodite se sont fait.il ne faut pas désespèrer le dénouement du conflit au moyen-orient est le gage de la paix pour l avenir
l europe reprendra sa souveraineté hors des griffes de l oncle sam et sa stratégie sionniste pris au dépourvus
lislam est tous ses produits dérivés ne feront plus recettes
et ceci jusqu au prochain impérialisme destructeur

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau