YEMEN : LE PARLEMENT DU PAKISTAN REJETTE LA DEMANDE DE L'ARABIE

 
Le parlement du Pakistan a rejeté vendredi la demande d'aide de l'Arabie Saoudite pour son intervention au Yémen et appelé Islamabad à rester neutre et à favoriser une solution pacifique dans ce conflit, en dépit de ses liens avec Ryad.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité au terme d'une session extraordinaire consacrée à cette question, les parlementaires ont souligné sur le fait que le Pakistan devrait jouer un rôle de médiation dans ce conflit et ne pas s'impliquer dans les combats, rejetant de facto la demande de Ryad d'envoi de troupes, navires et avions de guerre.Offensive contre le Yémen: le parlement du Pakistan rejette la demande de Riyad.

L'Arabie Saoudite souhaite voir son allié pakistanais rejoindre la coalition engagée contre le Yémen.

Dans sa résolution, le Parlement du Pakistan souligne «la nécessité que le gouvernement poursuive ses efforts pour trouver une solution pacifique à ce conflit».

Il «souhaite que le Pakistan maintienne sa neutralité dans le conflit au Yémen pour être en position de jouer un rôle diplomatique proactif en vue de mettre fin à cette crise».

La résolution a été adoptée au terme de cinq jours de débat sur la crise au Yémen au cours desquels la majorité des parlementaires ont appelé le Premier ministre Nawaz Sharif à ne pas envoyer de troupes pour participer au conflit.

Islamabad a plaidé ces dernières semaines pour une solution pacifique, notamment à l'issue d'entretiens avec des responsables turcs et iraniens.

Cette crise place le Pakistan dans une position difficile entre Ryad, proche allié et bailleurs de fonds avec qui il coopère régulièrement en matière militaire, et son puissant voisin iranien, farouchement hostile à l'opération saoudienne.

Source: agences et rédaction
10-04-2015 | 14:45
 



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau