L'ARABIE CONFIRME LA CAPTURE DE 2 SOLDATS SAOUDIENS PAR ANSARULLAH

Yémen: Deux soldats saoudiens capturés par Ansarullah, reconnait Assiri
L’équipe du site

Deux soldats saoudiens ont été capturés par les forces populaires d’Ansarullah (Houthis) au Yémen, a confirmé la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite qui bombarde depuis le 26 mars différentes régions yéménites.

"Nous avons des preuves qui montrent qu'ils sont vivants et qu'ils sont retenus captif par la milice", a indiqué à l'AFP le général Ahmed al-Assiri.

Selon lui, ces soldats ont été capturés au Yémen.

"Trois autres sont portés disparus et nous ne savons pas pour l'instant s'ils sont vivants ou s'ils ont été capturés près de la frontière", a-t-il ajouté.

"Nous ferons tout ce qui est possible pour les trouver et les ramener (en Arabie saoudite)", a-t-il ajouté.

Mercredi, les forces d’Ansarullah avaient diffusé à la télévision des images d'un soldat saoudien fait prisonnier.

Il s'était identifié comme étant le sergent Ibrahim Hakmi de la première brigade saoudienne, basée dans la région saoudienne frontalière de Jizane, et avait affirmé avoir été capturé avec d'autres soldats saoudiens.

Prise d’assaut du Complexe de la Défense saoudienne à Khouba

Entre-temps, l’armée et les forces d’Ansarullah ont progressé à l'intérieur des territoires saoudiens. Elles ont réussi à prendre d’assaut dans la nuit de lundi à mardi le complexe de la Défense de l’armée saoudienne à Khouba.

Les forces yéménites ont pris le contrôle du complexe après d’intenses combats avec les soldats saoudiens, détruisant plusieurs de leurs blindés.

Cette opération intervient quelques heures après plusieurs attaques contre Jizane et Assir, au cours desquelles plusieurs soldats saoudiens ont été tués et 13 chars et blindés saoudiens détruits.

Des sources yéménites citées par AlManar ont également fait état d’une attaque ce mardi contre la base Sila à Najrane. Un blindé saoudien a été endommagé par les tirs yéménites.

10 martyrs suite à une frappe contre un marché à Saada

Par ailleurs, l’aviation saoudo-américaine a poursuivi ses frappes contre les installations civiles et les marchés populaires.

20 personnes, dont une majorité de civils, ont été tuées, suite à une frappe de la coalition contre un hôtel à Sanaa, a rapporté l'agence Reuters.

4 autres civils, dont une femme, ont trouvé la mort quand les avions de chasse saoudo-américains ont visé un marché à Amrane (centre ouest).

Lundi, 10 civils sont tombés en martyre suite à des raids contre un marché à Saada (nord), a rapporté le site d'information yéménite Ansar-Allah.

Toujours à Saada, l’aviation saoudienne a bombardé une école dans le gouvernorat de Hidane, a-t-on indiqué de même source.

 

Des habitants d'une ville en colère contre Al-Qaïda  

Sur un autre plan, la destruction de vieilles tombes et la vente d'un stock de pétrole par des takfiristes d'Al-Qaïda ont suscité un vif mécontentement des habitants de la ville yéménite de Moukalla, contrôlée par les miliciens depuis avril, a affirmé mardi un responsable local.

Des combattants d'Al-Qaïda ont détruit lundi de vieilles tombes dans un cimetière de Moukalla, la capitale de la province du Hadramout (sud-est du Yémen).

"Certaines de ces tombes sont vieilles de 300 ans et appartiennent à des dignitaires religieux de la ville", a déclaré un responsable local, en soulignant que de nombreux habitants étaient indignés par cet acte.

Par ailleurs Aqpa a vendu 1.000 barils de brut stockés à Moukalla à un marchand yéménite et a défendu sa décision face à la colère d'une assemblée de dignitaires locaux.

 

Source: Divers

22-09-2015 - 10:29 Dernière mise à jour 22-09-2015 - 13:38 | 1107 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau