LA RESISTANCE YEMENITE DESARME LOCKHEED MARTIN

tourtaux-jacques Par Le 21/10/2021 0

Dans YEMEN

Ce missile 358 qui fait un malheur aux MQ-9 (NY Times)

Thursday, 21 October 2021 7:22 PM  [ Last Update: Thursday, 21 October 2021 7:22 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le tir d’un missile yéménite contre les positions ennemies. (Archives)

Le département américain de la Défense affirme que les nouveaux missiles tirés par les forces d’Ansarallah ont le potentiel d’abattre des hélicoptères militaires américains.

Selon le rapport du New York Times, des responsables du Pentagone ont prétendu que l’Iran avait construit ces nouveaux missiles et les avait fournis à Ansarallah.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi, Bill Urban, le porte-parole du Centcom (commandement des forces américaines au Moyen-Orient) a refusé de commenter le fonctionnement des missiles.

Cependant, un responsable militaire familier avec ces armes, connues sous le nom de missiles 358, a déclaré au New York Times que ceux-ci étaient des missiles de croisière conçus d’une manière spéciale ayant la capacité de s’échapper aux mesures de défense américaine et d’abattre leurs hélicoptères.

Selon le New York Times, ces missiles se composent de trois parties : deux moteurs et une ogive explosive. Cette arme est tirée depuis un lanceur au sol.

Lire aussi : Message d’Ansarallah aux USA : vous allez perdre le pétrole yéménite

Maarib : Riyad saigne criblé de missile

Maarib : Riyad saigne criblé de missile

La coalition d’agression saoudienne recourt en vain à toute astuce pour faire obstacle à la progression d’Ansarallah à Maarib.

Certains experts disent que le 358 est plus un drone suicide qu’un missile, se classant dans la catégorie des flâneurs. Le New York Times écrit que les flâneurs, comme le 358, sont des armes peu fréquentes.

Le responsable militaire américain affirme que le missile 358 mesure 9 pieds de long en vol et peut fonctionner au kérosène ou au carburant diesel dans des conteneurs mobiles.

Douze lentilles infrarouges montées en anneau autour du missile sont capables de déjouer les mesures de recherche en thermique utilisées dans les hélicoptères de la coalition saoudienne.

Lire aussi : Sud de Maarib tombe.. Son ciel sous le contrôle des missiles intercepteurs d’Ansarallah...

Yémen : fin de l’arrogance occidentale

Yémen : fin de l’arrogance occidentale

La libération du ciel de Maarib est définitivement entrée dans sa sprinte finale.

Un autre responsable militaire américain a prétendu que les missiles avaient été tirés contre des drones américains opérant dans la région.

Dans un rapport, une organisation non gouvernementale internationale avait récemment qualifié les développements au Yémen d’entièrement dans l’intérêt du gouvernement de Sanaa et a écrit que la fin du gouvernement démissionnaire avait commencé.

Dans son dernier article, l’International Crisis Group, une organisation non gouvernementale bien connue enquêtant sur les conflits et les tensions internationaux, a abordé la question de la guerre au Yémen : « en prenant le contrôle de la province d’al-Bayda, les “Houthis” ont commencé leur série de victoires. En effet, la libération d’al-Bayda a été le début de la fin du gouvernement de Mansour Hadi. » « Après la libération de la province d’al-Bayda, la domination de l’armée et des comités populaires yéménites sur la province de Maarib est très probable. L’imminente entrée des forces gouvernementales de Sanaa dans la ville de Maarib est considérée comme un coup fatal au corps faible du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi. »

http://french.presstv.ir/Detail/2021/10/21/668993/Ansarallah-desarme-Lockheed-Martin

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire