LA RESISTANCE YEMENITE FRAPPE UNE BASE MILITAIRE AMERICAINE!

tourtaux-jacques Par Le 29/08/2021 0

Dans YEMEN

Première base US/GB/Israël frappée à Lahj; Un bilan de 30 morts et de 60 blessés dont des marines US, "fraîchement arrivé d'Afghanistan".

Sunday, 29 August 2021 12:37 PM  [ Last Update: Sunday, 29 August 2021 12:38 PM ]

 30 

Base d'Al-Anad à Lahj frappée à coup de trois missiles tactiques(Capture d'écran)

Première frappe balistique anti-anglo-saxonne au Yémen, depuis la mise en garde lancée par Ansarallah contre Sa Majesté et ses troupes : A peine 24 heures après la rencontre précipitée de l'ambassadeur britannique avec les saoudiens et leurs représentants à Al Mahra, cette province pétrolifère de l'est du Yémen et limitrophe à Oman où les tribus se sont révoltés contre l'occupation anglo-saxonne de l'aéroport d'A l-Ghayza  au point de pousser le Pentagone à en retirer ses forces et à se faire succéder par les " Seals" britanniques, trois missiles balistiques ont été tirés contre une base aérienne à Lahj, al-Anad, base occupée par les Emirats à l'effet d'y loger outre les marines US, les officiers israéliens.

C'est de loin la première attaque balistique directe contre le trio Israël-USA-GB dans le sud du Yémen qui un mois jour pour jour après la frappe au drone visant le navire espion israélien "Mercer Street" dans la mer d'Oman, devrait sérieusement inquiéter les Yankee, sa Majesté et évidemment Israël qui croit pouvoir s'implanter à Socotra, à Mahra, à Mayon  voire à Mocha soit des ports du sud yéménites, tous plus ou moins limitrophes du détroit de Bab el-Mandeb et ce à l'effet d'attaquer le transit maritime pétro gazier de la Résistance en mer Rouge entre autre.

Ansarallah avertit, Sa Majesté panique

Ansarallah avertit, Sa Majesté panique

Ce triple tir balistique qui selon un premier bilan aurait fait au mois 30 morts et 60 blessés dans les rangs de la "coalition" dont sans doute des GI's et marines fraîchement arrivés d'Afghanistan, intervient 24 heures après la rencontre précipitée de l’ambassadeur de sa Majesté avec les Saoudiens et leurs mercenaires yéménites, rencontre axée sur les "menaces formulées par Ansarallah contre la présence militaire britannique" à al Mahra et le "comment" de s'en préserver. 

Il y a deux semaines, Londres, largement occupé à "identifier" l'auteur de la frappe mortelle au drone contre "Mercer Street" en a accusé Ansrallah, laissant entendre que la Résistance yéménite s'était servi des drones "Shahed 136 avant de les envoyer à l'assaut du bâtiment en mer d'Oman sur une distance de 2000 kilomètres lors d'une opération " d'une complexité inouïe" et se serait faite " en deux étapes" de façon téléguidée pour les deux tiers du trajet Yémen-mer d'Oman et à l'aide de l'opérateur pour le tiers restant. Ce fut assez pour que Londres, en guerre depuis six ans contre la Résistance s'autorise à une très culottée annonce que voici : "44 membres des forces spéciales britanniques partent pour Mahra à l'effet de mettre la main sur les auteurs de l'attaque". Presque simultanément les marines US débarquaient à Lahj. Cela sautait aux yeux, l'axe US/GB préparait à amplifier la présence d’Israël au sud du Yémen. Et ce fut la goutte qui a fait déborder le vase. Ansarallah ayant aussi décrété " cibles légitimes", les "intérêts britanniques au Yémen.

Israël:

Israël

Or l'ambassadeur british ne devrait pas se sentir trop en sécurité ni lui-même ni ses troupes depuis ce dimanche où la base Al Anad, placée depuis au moins deux mois sous la protection des batteries de missiles Patriot, des drones de MC-9, base qui abrite en plus le QG  US/GB/Israël être pris pour cible de la sorte par trois missiles balistiques de la Résistance qui n'a pas pour l'heure commenté cette première attaque anti troupes  anglo-saxonnes. Rappelons ces trois derniers jours ont été marqués par deux opérations de drone contre Khamis Mushait, cette base aérienne située à Assir, province  du sud saoudien où sa Majesté a pour charge de protéger les Salman à la faveur de ses F-15. Le porte parole de la "coalition" ne cesse depuis deux jours d'aller d'annonce en annonce pour affirmer que les "drones d'Ansarallah sont interceptés et abattus" mais en l'absence de toute preuve visuelle, il est difficile de confirmer cette prétention.

N'empêche qu'une réduction sensible de la voilure de l'armée de l'air  US/GB/Riyad  au nord yéménite où les F-15 stationnés sont chassés par les drones Samad-1 ou Qassef K2, est bien sensible, Maarib, principale zone d'opération des F-15 étant devenu particulièrement dangereux à la faveur des missiles 358 d'Ansarallah, sorte de drone-DCA capable d’intercepter et d'abattre des drones aussi sophistiqués que des Scan Eagle. 

Ansarallah liquidera les GI's

Ansarallah liquidera les GI's

Les troupes US déployées à Lahij se précipitent au secours des terroristes de Daech 

Autre signe de cette réduction de la voilure, le recours frénétique de Riyad aux unités d'artillerie au lieu de recourir à l'armée de l'air. Selon la chaîne d’information yéménite al-Masirah deux civils ont trouvé la mort samedi après-midi dans une attaque d’artillerie des forces saoudiennes sur la zone d'al-Raqq, située dans le district de Munabbih du gouvernorat de Saada. Un citoyen yéménite a également été tué samedi dans une attaque à la roquette et à l'artillerie de l'Arabie saoudite contre la ville frontalière de Shada, à Saada. Selon al-Masirah le district de Sirwah situé dans la ville pétrolière de Maarib dans l'est du Yémen a été frappé à 12 reprises.

Ansarallah : Guerre F-15/ Qassef K2

Ansarallah : Guerre F-15/ Qassef K2

Deuxième attaque au drone contre le Sud saoudien en moins de six heures.

En l'absence du commentaire officiel d'Ansarallah, les spéculations vont bon train sur le type de missile balistique employé: il pourrait bien s'agir de Qaher ou de Burkan, l'un et l'autre, fabriqués au Yémen et ayant une portée respective de 800 et de 400 kilomètres. Qaher a un ogive de 350 kilo et une marge d'erreur de 5 à 10 mètres. Et dire que les Américains et les Britanniques qui en sont toujours à demander comment les "Houthis" auraient réussi à  cibler Mercer Street en pleine mer, n'ont pas encore goûté aux capacités de drone de la Résistance yéménite. Des drones comme Qassef K2 ou Loitering munition qui explosent à peine 10 mètres au dessus de la cible et crée un périmètre de destruction de 80 mètres de diamètres. Qassef K2 a une portée de 1000 kilomètres et c'est le drone qui a changé le cours de l'histoire du pétrole au monde puisque c'est lui qui est à l'origine des plus cuisantes attaques de l'histoire contre le géant pétrolier Aramco...

 

l'ambassadeur britannique a parfaitement raison de s'inquiéter ... Al-Anad est de loin la base aérienne la mieux équipée qu'occupe l'axe anglo-saxon au Yémen, à deux pas de Mayyon, près de Socotra  et tout près de Bab el Mandeb.. Si trois missiles balistiques tactiques ont réussi à la labourer, des essaims de drones d'Ansarallah, l'anéantiront, elle, ses officiers et équipements US/Israël. D'ailleurs à Al Mahra, ces tribus dans le temps alliées de Riyad ont mis en garde l'ambassadeur contre la présence de trois officiers sionistes venus à titre de touristes de Socotra à al Mahra. 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/29/665394/Y%C3%A9men-Civils-Frappes-a%C3%A9riennes-Pilonnage-Saada-Drone-Khamis-Mushait

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire