LA SAOUDIE SE COMPORTE COMME LE PATRON DU MOYEN ORIENT

Ex-président du Yémen: l’Arabie se comporte comme le patron du Moyen-Orient

 

 

Dans une interview exclusive accordée à RT, le président yéménite déchu, Ali Abdallah Saleh, a évoqué la situation actuelle au Yémen déchiré par la guerre, la fuite du président Abd Rabbo Mansour Hadi et l’implication de Ryad dans la guerre contre le Yémen.

Alors que des négociations au Koweït, patronnées par l’ONU pour instaurer la paix au Yémen après plus d’un an de guerre, l’ancien président yéménite, qui n’apparaît que rarement dans les médias, a accordé une interview exclusive à RT.

Depuis le 21 avril, l'envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, conduit, avec les parties impliquées dans cette crise, des négociations portant sur le retrait des groupes armés, la libération des prisonniers et l’instauration d’un processus de règlement politique au Yémen.

Plus de 6.400 personnes ont été tuées et plus de 30.000 autres blessées suite à la guerre saoudo-US, selon les chiffres de l’ONU. Toutefois, le 10 avril un cessez-le-feu fragile est entré en vigueur.

Lors de cette interview, le président Ali Abdallah Saleh a affirmé que les Yéménites n’ont pas de différends ni de conflit avec d’autres pays outre que l’Arabie saoudite. Celle-ci nous a attaqués et ce n’est pas le contraire. Ils [les Saoudiens] tuent nos femmes, nos vieillards et nos enfants.

Qui gouverne le Yémen

Interrogé sur la partie qui gouverne le Yémen à l’heure actuelle ? M.Saleh a indiqué que c’est Ansarullah (mouvement de résistance yéménite) pour le moment. Ils contrôlent déjà les institutions publiques. Abd Rabbo Mansour Hadi leur a «transmis» la responsabilité en fuyant le pays. Comment peut-on fuir le pays et ensuite, s’exprimer sur la légitimité ? Tu as quitté le pays pour l’Arabie saoudite. Puis les Saoudiens t’ont ramené à Aden où tu n’as pas été en mesure d’assurer ta propre sécurité. Et maintenant, tu commences à parler de légitimité, à donner des ordres depuis le soi-disant palais du Congrès à Ryad et à nommer un gouverneur… Mais pour quelle raison ? Tu n’as aucun droit légitime de le faire ! Tu n’as aucun droit parce que de facto, tu n’existes pas. Tu ferais mieux de te rendre au Tribunal international comme criminel de guerre.

Et de poursuivre: "Je pourrai le justifier s’il affirme qu’il n’est pas lié à l’opération [de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite] «Tempête décisive» qui, selon lui, a été organisée par le régime saoudien. Mais si tu demandes la prolongation de l’opération «Tempête décisive», tu es aussi un criminel de guerre. Rends-toi ! Que veux-tu gouverner ? Aden, Taïz, Al Hudaydah, Sanaa ? Tout est détruit là-bas. Qui veux-tu gouverner ? Ceux dont tu as tué les enfants et les femmes mais aussi détruit les maisons ? Tu nommes quelqu’un général, ministre ou gouverneur. De quel droit ? Conformément à la Constitution ? Tu n’as aucune légitimité !"

Al-Qaïda vend et reçoit de l’argent

Interrogé sur la vente du pétrole, l’ancien président yéménite a expliqué que s’il y a du pétrole, il est contrôlé et vendu par Al-Qaïda à Hadramaout et à Shabwah.

Al-Qaïda vend et reçoit de l’argent. Cela se passe sous les yeux du régime saoudien. Ils disent au monde qui ne veut rien comprendre : «Nous sommes contre Al-Qaïda. Quel Al-Qaïda, quel Daesh ? Ils sont eux-mêmes Daesh, ils sont eux-mêmes Al-Qaïda. Tout le monde connait ce régime. Il achète la conscience des gens en concluant des accords d’achat et de vente d’armes, des accords politiques, en payant les gens puissants dans différents pays du monde…

L’Arabie appelée «les Etats-Unis du Moyen-Orient

S’agissant des négociations au Koweït, M.Saleh s’est dit optimiste. « Nous poussons aux concessions qui ne touchent pas à la souveraineté du Yémen ni à la dignité des Yéménites », a-t-il dit.

Pour ce qui est des dommages infligés aux Yémenites par la coalition saoudo-US, M.Saleh a affirmé que les dommages s’élèvent à des milliards de dollars. J’ai des données statistiques sur le nombre de morts, de blessés et le montant des dommages matériels. Plus de 8 000 personnes tuées, dont beaucoup d’enfants, de femmes et de vieillards… Il s’agit des victimes civiles. Toutes ces personnes sont les victimes du régime saoudien.

L’Arabie saoudite est souvent appelée «les Etats-Unis du Moyen-Orient». Ils se comportent comme les patrons du Moyen-Orient.

 

Avec RT

 

Source: Sites web

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=300870&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

02-05-2016 - 10:33 Dernière mise à jour 02-05-2016 - 10:33 | 148 vus


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau