LE CHEF D'ANSARULLAH : LES OPTIONS STRATEGIQUES SONT ENTREES EN ACTION

 
 
 
 
 
 
S.Houthi: les options stratégiques sont entrés en action
L’équipe du site

Le chef du mouvement Ansarullah, Abdel Malek al-Houthi, a annoncé que les options stratégiques à l’encontre des envahisseurs ont débuté par des opérations préparatoires.

Dans un discours à l’occasion de la ‘révolution du 21 septembre’, Sayed Houthi a assuré que « la révolution du peuple yéménite ne menace en aucun cas les intérêts des pays voisins à l’exception de l’entité sioniste ».

Il a dans ce contexte assuré que les Yéménites poursuivront la voie de la révolution jusqu’au recouvrement de leur indépendance, et dignité. « Nous ne plierons pas face aux envahisseurs…le peuple s’approche du jour où il imposera les changements ».

Le peuple résiste bien que qu’une partie de son territoire reste sous l’occupation… Sans cette résistance, les envahisseurs auraient occupé tout le pays dès le premier jour de leur agression.

Le régime saoudien complice des crimes israéliens

Pour le chef d’Ansarullah, le régime saoudien est complice des crimes commis par ‘Israël’ à l’encontre des lieux saints et du peuple palestinien.

« Tous les deux oeuvrent à alimenter les animosités et les troubles au sein de la nation (Oumma) », pour que cette dernière ne se consacre pas à la lutte contre l’occupation…. Tel-Aviv est le premier bénéficiaire des guerres embrasées dans la région  par le régime saoudien», a dit M.Houthi.

Il a en outre évoqué la décision saoudienne d’interdire aux Yéménites d’effectuer le grand pèlerinage (Hajj). « Le sanctuaire de la Mecque n’appartient pas à la famille des al-Saoud. C’est un lieu divin appartenant à tous ».

Certain de la victoire

S’agissant des développements sur le terrain, Sayed Houthi a souligné qu’ « au moment où les envahisseurs s’emploient à tuer nos enfants et femmes, les combattants yéménites abattent leurs officiers et soldats sur le champ de la bataille ».

Et d’ajouter: « nous sommes certains de la victoire en raison de la détermination du peuple à libérer sa terre sur tous les niveaux ».

Sayed Houthi a toutefois indiqué que « les yéménites sont ouverts à toute solution politique, ne touchant pas à leurs droits et souveraineté ».

Deux soldats tués à Najrane

Par ailleurs, sur le terrain, le ministère saoudien de l’intérieur a annoncé dimanche la mort de deux soldats saoudiens dans des échanges de tirs avec les combattants d’Ansarullah (Houthis) à Najrane (sud-ouest) de l’Arabie.

Des sources yéménites citées par AlManar ont également fait état de la destruction par les forces yéménites de 8 blindés saoudiens, et ce, après la prise de contrôle des deux bases saoudiennes de Kamar et Dar al-Nasr.

Par contre, l’aviation saoudo-américaine a bombardé un domicile dans la province de Saada (nord). 6 enfants et femmes ont été tués par ce raid, a affirmé le correspondant d’AlManar.

Des sources yéménites, citées par le site iranien arabophone AlAlam, ont également fait état de 25 martyrs dans des frappes saoudiennes contre les quartiers résidentiels à Sanaa. Les bombardements saoudo-américains de dimanche ont fait 50 martyrs et plus de 200 blessés à Saada, Taez, Ibb et Sanaa.

Pour leur part, les miliciens du parti al-Islah (pro-saoudiens) ont  commis un massacre en assassinant 6 membres de la famille Jouneid dans le village de Sarari, à Taez (centre). Les victimes étaient opposés à l’agression saoudo-américaine contre le Yémen.

 

AlManar + AlAkhbar + Ansar Allah + AlQuds al-Arabi

 

Source: Divers

21-09-2015 - 11:39 Dernière mise à jour 21-09-2015 - 14:37 | 1121 vus
 


 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau