LE DEBUT DES NEGOCIATIONS DE PAIX RETARDE PAR LES PYROMANES SAOUDIENS

 

Le début des négociations sur la paix au Yémen, qui devaient s'engager lundi au Koweït, a été retardé en raison de la poursuite des affrontements en dépit de l'annonce d'un cessez-le-feu, indiquent des responsables des parties en conflit.

Yémen : début des négociations de paix retardé

Les délégations représentant le mouvement Ansarullah et le Congrès général du peuple (CGP), parti de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, n'ont pas encore quitté la capitale yéménite Sanaa en raison de la poursuite d’intenses opérations aériennes de la coalition menée par l'Arabie saoudite.

«Il ne sert à rien de se rendre au Koweït si le cessez-le-feu n'est pas respecté», a déclaré un représentant du CGP.

Deux responsables du gouvernement yéménite soutenu par les autorités saoudiennes ont déclaré que les délégations de l'opposition arriveraient probablement mardi.

Toutes les précédentes tentatives de trêve et de pourparlers, y compris le dernier round en décembre en Suisse, ont échoué. Un cessez-le-feu est entré en vigueur le 10 avril à minuit. Il a été violé quotidiennement mais, signe relativement positif, aucune des parties en conflit n'a déclaré qu'il avait pris fin.

Dimanche, le médiateur de l'ONU a minimisé les incidents, affirmant, après un entretien avec l'émir du Koweït, que la situation était stable «dans la plupart des régions» du Yémen, malgré «beaucoup de tensions» et «certaines violations» de la trêve.

Le conflit au Yémen oppose le gouvernement du président en fuite Abd Rabbo Mansour Hadi au mouvement Ansarullah qui l'ont chassé de la capitale Sanaa en septembre 2014.

La guerre a pris une dimension régionale lorsqu'en mars 2015, l'Arabie saoudite a pris la tête d'une coalition militaire pour enrayer l'avancée des Ansarullah. L’offensive menée par l’Arabie a fait plus de 9000 victimes civiles.

Source: divers et rédaction

18-04-2016 | 13:00
 
 

 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau