LE GROS PORC ET SES ALLIES ONT MIS EN ECHEC UN ACCORD INTER -YEMENITE

Divers

28-04-2015 - 10:51 Dernière mise à jour 28-04-2015 - 16:03 | 734 vus
 

Benomar : l’Arabie et ses alliés ont mis à échec un accord inter-yéménite

L’équipe du site

« L’Arabie et ses alliés ont mis à échec l’accord inter-yéménite », c’est ce qu’a conclu l’ex-émissaire onusien pour le Yémén.

Jamal Benomar a imputé à la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite l’échec des négociations entre les parties yéménites. Et d’assurer, lors d’une conférence de presse au siège des Nations Unies à New York : « les Yéménites étaient très proche d’un accord » avant le déclenchement de « la tempête décisive ».

M. Benomar a rendu compte pour la dernière fois lundi, à huis clos, devant le Conseil de sécurité, de sa médiation entravée par l’Arabie avant de passer le relais au diplomate mauritanien Ismaïl Ould Cheikh Ahmed.

"L’effondrement du processus politique au Yémen n'est pas la faute d'un seul camp mais il a été provoqué par des erreurs accumulées à des degrés divers par tous les protagonistes", a expliqué M.Benomar.

Il a également estimé que la guerre menée par l’Arabie saoudite s’est transformé en « un conflit régional, dont le seul bénéficiaire est Al-Qaïda ».

L’ancien émissaire onusien a critiqué les pays du conseil du Golfe, en affirmant qu’"on ne pourra remettre le processus politique sur ses rails et obtenir une paix durable que par une négociation entre Yéménites et sans interférence ou coercition de la part de forces extérieures".

"Les infrastructures du Yémen, cible principale des raids saoudiens"

Sur un autre plan, le porte-parole des forces armées yéménites a indiqué que les infrastructures du Yémen sont le principal objectif des frappes du régime saoudien contre le Yémen.

"Depuis le déclenchement de l’offensive saoudienne contre le Yémen, il y a 33 jours, plus de 3.125 raids aériens ont été effectués. Au cours de ces attaques barbares, les maisons, les hôpitaux, les aéroports et les ports ont été bombardés", a indiqué lundi soir le général Sharaf Ghaleb Luqman.

Il a ajouté que les bombardements visant l’infrastructure du pays se poursuivent toujours.

2000 personnes ont été tuées suite à l’agression saoudo-américaine contre le Yémen. 134 enfants et 95 femmes figurent parmi les victimes.

 

Source AsSafir + Irib + AFP

Source: Divers

28-04-2015 - 10:51 Dernière mise à jour 28-04-2015 - 16:03 | 734 vus
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=233583&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau