LE PRINCE SAOUDIEN FAHD ARRIVE AVEC DES RENFORTS MILITAIRES ET DU FRIC

Yémen: Le prince Fahd arrive à la tête de renforts militaires et d’argents
L’équipe du site

Le commandement des forces spéciales saoudiennes s’est rendu mercredi soir dans la région yéménite de Ma’reb (est) à la tête de renforts militaires et d’argents, c’est ce qu’ont révélé des sources yéménites pros-saoudiennes citées par l’agence Khabar.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de différends entre des recrues et des dirigeants militaires de la coalition saoudo-US.

Et d’ajouter: le prince qui fait partie de la famille royale saoudienne a dépêché des renforts dans les provinces de Jawf, Ma’reb et Chabwa. Il est également chargé des salaires des militaires et miliciens pro-saoudiens.

Prêts à contrer toute agression saoudienne

Peu auparavant, le chef du bureau politique d’Ansarullah, Saleh al-Sammad, avait prévenu que l’Arabie planifie une agression d’envergure contre le Yémen.  

Il a cité « les grands renforts dépêchés via les postes frontaliers saoudiens vers les fronts de combats au Yémen, malgré la poursuite des pourparlers de paix à Koweït ».

« Depuis le début de ces négociations et l’annonce de la trêve, la coalition n’a pas stoppé ces raids, malgré les promesses avancées par les parrains de la table de négociations », a ajouté M.Sammad.  

Et de conclure: « les forces yéménites seront prêts à contrer toute escalade militaire fomentée par le régime saoudien ».

Ban a reçu le vice-prince héritier saoudien

Par ailleurs, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a reçu mercredi le vice-prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, avec qui il a évoqué la querelle entre les Nations unies et Ryad sur le sort des enfants yéménites tués par la coalition dirigée par l’Arabie.

Selon un compte-rendu fourni par l'ONU, les deux hommes ont discuté de "mesures concrètes", non précisées, susceptibles d'améliorer la protection des civils et notamment des enfants dans la guerre au Yémen.

M. Ban doit présenter au Conseil de sécurité un rapport sur la situation des enfants dans les conflits à travers le monde. En l'état actuel du texte, ce rapport accuse la coalition militaire arabe menée par Ryad au Yémen d'être responsable de la mort de centaines d'enfants dans ce pays.

Mais le secrétaire général de l'ONU a "émis l'espoir qu'il pourra faire état de progrès" d'ici à la présentation du rapport en août.

Sur la foi de ce rapport d'experts, l'ONU avait mis la coalition sur une liste noire de pays violant les droits des enfants, avant de se plier aux pressions et de l'en retirer en attendant de plus amples informations de Ryad, qui conteste les conclusions du rapport.

M. Ban a réaffirmé à son interlocuteur qu'il attendait que Ryad lui fournisse "tout nouvel élément" et a souhaité que les discussions sur ce rapport "se tiennent rapidement". Le gouvernement saoudien a invité une équipe de l'ONU à se rendre pour cela à Ryad.

M. Ban a aussi "remercié l'Arabie saoudite pour son soutien" aux efforts de médiation de l'ONU au Yémen et a "souligné l'urgence de mettre fin au conflit".

 

 

Source: Divers

23-06-2016 - 14:59 Dernière mise à jour 23-06-2016 - 14:59 | 528 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=310924&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau