LES RAIDS AERIENS DE LA COALITION ARABO-US FRAPPENT SANS REPIT LE YEMEN

Thu May 5, 2016 5:57AM
Une usine détruite par un bombardement de la coalition menée par l'Arabie saoudite, à Sanaa, le 30 décembre 2015. ©AFP
Une usine détruite par un bombardement de la coalition menée par l'Arabie saoudite, à Sanaa, le 30 décembre 2015. ©AFP

L’Arabie a violé pendant les dernières semaines à plusieurs reprises le cessez-le-feu au Yémen.

Des localités de Sanaa continuent de faire l’objet des attaques aux missiles et aux roquettes Katioucha des paramilitaires qui se revendiquent du président démissionnaire, Mansour Hadi. Des artilleries de la coalition arabe parrainée par l’Arabie, elle, ne cesse de pilonner les positions de l’armée et des comités populaires du Yémen dans la région d’Al-Zabab au Sud du Yémen. Des localités de Shabwa et Chamis n’ont pas fait l’exception à cette règle sanglante, en vigueur depuis le 25 mars 2015, date à laquelle Riyad a déclenché son agression contre le Yémen. .

Selon la chaîne d’information al-Massira l’armée et les comités populaires yéménites sont parvenus mercredi à contrer les tentatives des paramilitaires de prendre le contrôle d'une localité située dans l’Est de Sanaa. Un grand nombre des mercenaires ont été tués et blessés dans ces accrochages.

Simultanément à la poursuite des accrochages terrestres les chasseurs saoudiens ont soutenu les paramilitaires liés à Hadi et bombardé des localités situées dans l’Est de Sanaa.

Selon une source locale une quarantaine d’éléments pro-Hadi ont été éliminés pendant les deux derniers jours dans cette région.

Selon une autre dépêche en provenance du Yémen l’émissaire spécial de l’Onu pour le Yémen, Ismaël Ould Cheikh Ahmed a brossé un tableau clair de son plan aux délégations participant aux négociations de paix inter-yéménites. Selon ce plan des comités de sécurités mettront sur pied dans toutes les provinces yéménites.

Emissaire spécial de l’Onu pour le Yémen, Ismaël Ould Cheikh Ahmed. ©Reuters

Ainsi conformément à ce plan la crise du Yémen sera réglée en trois étapes : le retrait des groupes armés qui déposeront leurs armes,  secundo : l’organisation des élections et tertio : l’élection d’un président.

Selon ce plan le retrait des groupes armés des villes sera simultané avec la formation des comités chargés de sauvegarder la sécurité dans des quartiers.

Eu égard de la violation constante du cessez-le-feu par des éléments liés au régime saoudien et des paramilitaires pro-Hadi la réalisation de ce plan reste dans l’impasse.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/05/464053/LArabie-continue--attaquer-le-Ymen/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau