LES USA PREPARENT UN PLAN POUR UNE INTERVENTION US DIRECTE AU YEMEN

Wed May 11, 2016 7:33AM
Des Navy Seals, l'élite de la marine américaine au Yémen en juillet 2010. AFP

Des Navy Seals, l'élite de la marine américaine au Yémen en juillet 2010. AFP

Un commandant militaire yéménite fait état du plan américain d'intervenir directement au Yémen. 

Interrogé par Fars News, le général Mohammad Salman al Salman souligne les préparatifs mis en place par les Etats Unis pour lancer une grande offensive militaire contre les régions du sud du Yémen. Le sud du Yémen s'étend sur plusieurs provinces à portée géostratégique vu leur proximité avec le détroit de Bab-el Mandeb. 

" Le déploiement de centaines de soldats américains ces dernières semaines dans la base militaire d'al-Anad que contrôle l'armée saoudienne est loin d'être anodin. La présence des Etats-Unis dans cette base irait renforcer les terroristes d'Al Qaïda qui opèrent dans les localités limitrophes, affirme le commandant avant d'ajouter : " 13 mois après le début de l'agression saoudienne contre le Yémen, et alors que Riyad vit une terrible défaite militaire et géostratégique au Yémen, les Etats-Unis volent à son secours; au lieu d'appuyer Riyad, Washington est décidé à intervenir directement et à organiser les rangs dispersés de ses alliés arabes au Yémen". 

La coalition pro Riyad vit des heures difficiles, l'Arabie saoudite et les Emirats se disputant très clairement des territoires conquis dans le sud richissime et pétrolifère du Yémen.

Consécutivement à ces tensions, le navire de guerre américain "Roosvelt" accompagné de six destroyers sont arrivés il y a quelques jours dans le golfe d'Aden avec à leur bord plus de 200 commandos américains. Cet armada contient également des véhicules blindés, des chars, soit des armements qui sont dors et déjà déployés dans le port d'al-Makla, au cœur de la province de Hadramaout. 

Vendredi dernier, 15 hélicoptères Apache et cinq hélicoptères Blackhawk américains, bourrés d'armes et de logistiques, ont attéri à al-Anad qui se trouve à l'est de la province de Taëz. 

Parallèlement à ces mouvements de troupe, le porte-parole du Pentagone a souligné pour la première fois vendredi dernier , "la menace que représente Al Qaïda dans la péninsule arabique ", " menace qui pèse contre les intérêts " des partenaires régionaux des Etats-Unis. 

Le porte-parole du Pentagone a affirmé que son pays irait participer aux opérations au Yémen pour " affaiblir, perturber voire démanteler totalement Al Qaïda ". 

L'Arabie saoudite et ses alliés au sein de la coalition qui a attaqué le Yémen soutiennent financièrement Al Qaïda et d'autres milices takfiristes opérant dans le sud yéménite. 

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/11/465015/Le-sud-du-Ymen-sous-les-bottes-US




 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau