LIBERATION IMMINENTE DE TAEZ DES TERRORISTES ET DES PRO-SAOUDIENS

Yémen: libération imminente de Taez des takfiristes et des pro-saoudiens
L’équipe du site

Les victoires de l’armée yéménite et d’Ansarullah se succèdent à l’approche des négociations de paix prévues ce week-end.

Les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont visé mercredi soir un dépôt d’armes des miliciens d’Al-Qaïda et pro-saoudiens dans la base de Mress à Dhaleh (sud-ouest).

Une source militaire citée par le site Ansarollah a précisé que le dépôt d’armes visé a été totalement détruit, ainsi qu’un char positionné dans cette base.

Et puis, dans la province de Chabwa (sud), de violents affrontements ont opposé les forces yéménites aux miliciens pro-saoudiens et takfiristes.

Selon des sources militaires citées par le quotidien libanais AlAkhbar, l’armée yéménite a nettement progressé sur le terrain, tuant deux officiers des forces du président démissionnaire Abed Rabbo Mansour Hadi.

Libération imminente de Taez


Et puis à Taez (sud ouest), les combattants de l’armée et d’Ansarullah ont conquis le gouvernorat de Mesrakh, ce qui implique une libération imminente de la province des miliciens takfiristes et pro-saoudiens.

Le gouvernorat de Mesrakh a été sécurisé après deux jours d’intenses combats ayant abouti à la fuite des miliciens d’Al-Qaïda et de ceux du parti al-Islah (Frères musulmans), indique AlAkhbar.

Plus de 20 miliciens ont été tués mardi soir à Taez, suite à une embuscade tendue par les forces yéménites.

Peu avant leur débandade, les miliciens d’Al-Qaïda avaient posté sur la toile des vidéos montrant leur participation aux combats à Taez.

Doha annonce la mort d'un premier soldat du Qatar au Yémen

De son côté,  les forces de la coalition arabo-US au Yémen ont annoncé mercredi la mort d’un premier soldat qatari.

Les forces armées du Qatar ont affirmé la mort du soldat dans un communiqué publié par l'agence officielle QNA sans donner de détails sur les circonstances de cette mort.

Selon des responsables, il s'agit du premier militaire qatari tué au Yémen depuis que la coalition arabo-US a lancé, le 26 mars, une guerre meurtrière contre ce pays le plus pauvre de la péninsule arabe.

En septembre, le Qatar a déployé un millier de soldats au Yémen pour se joindre aux forces de la coalition.

Les forces du Qatar, qui seraient stationnées près de la frontière saoudo-yéménite, se font plus discrètes que celles de l'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, principaux piliers de la coalition arabe qui ont perdu des dizaines de leurs soldats au Yémen.

 

Source: Divers

12-11-2015 - 10:37 Dernière mise à jour 12-11-2015 - 10:37 | 766 vus
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau