MASSACRES AU YEMEN : ANSARULLAH DENONCE LE SILENCE INTERNATIONAL

 

Ansarullah dénonce le mutisme international face aux massacres commis au Yémen
L’équipe du site
 
 

« Après 105 jours d’agression saoudo-américaine, dont l’intensité et la barbarie a augmenté ces derniers jours, et en dépit la présence de l’émissaire onusien à Sanaa, plusieurs massacres odieux ont été commis à l’encontre des civils yéménites, faisant des centaines de martyrs et blessés dans plusieurs provinces du pays », a fait savoir le bureau politique du mouvement yéménite Ansarullah, dans un communiqué publié mercredi soir par AlManar.

Et d’ajouter : « Cette agression barbare a dépassé toutes les limites en transgressant d’une façon flagrante tous les lois et les droits internationaux, au su et au vu du monde entier. Cette agression a fauché la vie des civils yéménites dans les villes, les villages et les rues, a visé les installations vitales, détruit les domiciles, les écoles, les usines, les hôpitaux, les dépôts des nourritures et des médicaments, ainsi les moyens de transport des aides alimentaires. Elle a également affecté le patrimoine culturel et humanitaire du Yémen, en détruisant les sites touristiques et les villes historiques du pays. Vient s’ajouter à tout cela, l’embargo (saoudien) visant à affamer et à détruire tout ce qui est relatif à la survie de l’Homme ».  

Le bureau politique d’Ansarullah a dans ce contexte condamné « le mutisme international face à ces massacres, et à cette agression barbare visant depuis plus de trois mois et demi le peuple yéménite, qui est également la cible des voitures piégées et des attentats commis par les miliciens d’Al-Qaïda œuvrant en faveur des objectifs de la coalition de l’agression (saoudo-américaine) ».

Ansarullah a enfin salué « la résistance historique du peuple yéménite sur tous les fronts afin de recouvrer son indépendance, sa liberté et sa dignité ».  

10 martyrs dans un raid saoudien contre un marché

Sur le terrain, pas moins de dix personnes ont été tuées mercredi soir suite à un raid saoudien contre un marché dans la province d’Omran.

Selon la chaîne de télévision yéménite Al-Massira, le bilan des victimes des raids saoudiens contre le marché dans la région de Khiwan à Omran s’est élevé à dix personnes.

Al-Massira, cité par l’agence iranienne Irib, a également fait état de bombardements saoudiens contre une station de service dans la même région.

Par ailleurs, en riposte à ces crimes, l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont bombardé plusieurs positions militaires de l’armée saoudienne, dont Al-Attaya, Al-Doud ainsi que le complexe de forces militaires saoudiennes dans la région frontalière de Jazzan.

Galerie des photos des massacres en Egypte

Sur un autre plan, des étudiants yéménites ont organisé une exposition des photos des massacres saoudiens commis à l’encontre du peuple yéménite.

L’exposition baptisée « stopper l’agression contre le Yémen » a été ouverte lundi et mardi dans un centre culturel égyptien au Caire.

En réaction, des twitteurs saoudiens ont mené une campagne de protestations contre le président Sissi pour avoir permis l’organisation de cette exposition, indiquant que l’Arabie a acheté la position égyptienne par des milliards de dollars.

L’Egypte avait au début de l’agression contre le Yémen soutenu les frappes saoudiennes contre le peuple yéménite.

 

Source: Divers

09-07-2015 - 12:48 Dernière mise à jour 09-07-2015 - 12:48
 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau