NAJRAN (SUD DE L'ARABIE) : LES SAOUDIENS RALLIENT LE MOUVEMENT YEMENITE ANSARULLAH

Les habitants du Sud saoudien poussés à l'exode par le régime saoudien

Sun May 19, 2019 5:20PM

La ville saoudienne de Najran. ©Wikipédia

La ville saoudienne de Najran. ©Wikipédia

Les autorités saoudiennes tentent de loger les mercenaires de la guerre yéménite dans les régions du Sud saoudien, a rapporté l’agence de presse Merat al-Jazeera.

Selon ce site d’information, quatre ans après le début de l’agression saoudo-américaine contre le Yémen, les fronts de bataille dans les provinces frontalières comme Najran et Jizan ont montré leur importance, mais les habitants de ces provinces saoudiennes n’ont pas accepté de soutenir les opérations de la coalition au Yémen. 

À Najran, malgré les demandes des responsables de la coalition, les habitants n’ont pas accepté d’héberger les mercenaires. Cela a conduit les autorités à forcer les habitants de Najran à émigrer ailleurs pour mettre leurs maisons à la disposition des mercenaires, car ce sont eux qui comptent le plus pour Riyad et pour ses aventures guerrières.

Selon Merat Al-Jazeera, le plan suivant a ainsi été concrètement mis en place : Riyad va acheter les maisons des habitants de Najran et des autres villes frontalières petit à petit pour y installer ses mercenaires.

Selon certaines sources du ministère de l’Intérieur saoudien, chaque mètre carré de terrain dans ces zones coûte 200 riyals (chaque dollar vaut 3,7 riyals), ce qui, selon les habitants de ces régions est un prix très faible, car le prix réel par mètre carré de terre dans ces régions est beaucoup plus élevé. 

Certains disent même que ce prix a été annoncé pour voir comment les habitants de ces régions allaient réagir et qu’il était secrètement espéré que les habitants de Najran, Jizan et Assir vendent au plus vite leurs domiciles.

Certains disent même que cette migration forcée des habitants, remplacés par des mercenaires et des daechistes, va engendrer la colère des Saoudiens vivant dans ces régions. Il faut en effet rappeler qu’il y a encore trois décennies, ces derniers étaient encore des Yéménites et qu’ils ne portent pas véritablement la famille royale dans leur cœur. 

En outre, cette évolution pourrait au final être au bénéfice de l’armée et des Comités populaires yéménites, qui n’entrent pas lors de leurs attaques dans les maisons habitées par les Saoudiens, mais qu’ils n’hésiteront pas à le faire une fois que celles-ci seront habitées par des mercenaires de la coalition saoudienne.

Trois provinces du sud de l’Arabie saoudite, Najran, Jizan et Asir, faisaient partie du Yémen avant qu’Ali Abdallah Saleh, l’ex-président de ce pays, ne les vende au royaume saoudien. 

Arabie:

Arabie : « Bérets verts US » pris de court

Les opérations saoudiennes dans le Sud saoudien, où Ansarallah avance inexorablement, sont pilotés depuis l’Érythrée par les Bérets verts US. Depuis quelque temps, ils ont de désagréables surprises.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/19/596353/Riyad-dloge-les-habitants-de-Najran-et-de-Jizan


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire