PRES DE 100 SOLDATS US ATTERRISSENT AU YEMEN POUR Y CREUSER LEUR TOMBE

Yémen: Des forces américaines atterrissent sur la base d’AlAnad

 

L’équipe du site

Dans une tentative de s’emparer du sud du Yémen et sous le prétexte de la lutte contre Al-Qaïda, un avion militaire américain transportant plus des soldats ont atterri dans la nuit de mercredi à jeudi sur la base aérienne d’AlAnad, dans la province de Lahj (nord de la ville méridionale d’Aden).

Des sources yéménites citées par la chaine AlMassirah ont précisé que près de 100 soldats américains du régiment Rangers ont atterri sur l’une des bases les plus grandes du Yémen, suivis d’un avion cargo transportant des équipements militaires et logistiques pour ces forces.

Les opérations d’attaque aéroportées, les missions d’action directe, les raids, l’infiltration par les airs, la terre ou la mer, la capture d’aérodrome, la récupération de personnel ou d’équipement spécial, l’appui aux forces régulières ; telles sont les principaux missions des Rangers.

Sur un autre plan, les mercenaires de la coalition saoudo-US se sont mobilisés dans la région de Dhoubab, proche de Bab al-Mandeb, c'est-à-dire dans la région stratégique qui préoccupe le plus l’entité sioniste, sous prétexte qu’elle menace « sa sécurité régionale ».

Abdel Salam : Pas de volonté réelle pour la paix

Au niveau politique, le porte-parole du mouvement yéménite Ansarullah, Mohammad Abdel Salam qui participe aux pourparlers de paix au Koweït a expliqué que les renforts militaires de la coalition prouvent qu’il n’y a toujours pas une volonté de parvenir à la paix. Il a appelé le peuple yéménite à la vigilance vu la mobilisation militaire de la coalition et de ses mercenaires sur les fronts du combat.

Il a rappelé que la coalition et ses représentants bloquent le processus des négociations en cours à Koweït qui a débuté le 21 avril, en inventant des prétextes infondés.

La coalition et ses alliés ont par ailleurs « dépêché des renforts militaires sur les fronts de Naham, Ma’reb, Dhoubab, Chabwa. Viennent s’ajouter à tout cela les raids militaires contre plusieurs provinces et l’arrivée des équipements militaires via les points de passage maritimes et terrestres. En conclusion, il n’y a pas encore de volonté réelle pour la paix », a souligné le porte-parole d'Ansarullah, cité par le site AlAlam.

La guerre saoudo-US contre le Yémen qui a éclaté en mars 2015 a fait plus de 6400 morts et près de 3 millions de déplacés, selon l’ONU.

 

Source: Sites web

06-05-2016 - 11:50 Dernière mise à jour 06-05-2016 - 11:50 | 580 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=301706&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau