RIYAD VEUT ABATTRE L’AVION DE LA DELEGATION DE L’ARMEE ET D’ANSARULLAH

  Yémen: l’Arabie menace d’abattre l’avion de la délégation de Sanaa
L’équipe du site

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a menacé d’abattre l’avion des Nations Unies censé transporter la délégation nationale yéménite (représentants de l’armée et d’Ansarullah) d’Oman vers la capitale Sanaa.

Cette information a été citée jeudi par l’agence yéménite Khabar qui s’est basée sur des sources des pays du Golfe et des sources yéménites concordantes.

Suite à cette menace, l’Onu a reporté le voyage de la délégation nationale sans fournir des détails.

Les pourparlers de paix organisés à Koweït ont échoué en raison de l’intransigeance de la délégation soutenue par l’Arabie. Ces derniers exigent le désarmement de l’armée et des forces populaires d’Ansarullah.

L’Arabie somme l’ONU à stopper l’agression à son encontre

Entre-temps, le représentant permanent de l’Arabie auprès de l’ONU, Abdallah Moallemi, a sommé mercredi soir le conseil de sécurité de l’Onu de stopper « l’agression yéménite à l'encontre de son pays » !

Moallemi a prétendu dans sa lettre adressé à l’Onu, que « le royaume est victime des tirs irresponsables et des attaques aux missiles balistiques en provenance du Yémen ».

Il a dans ce contexte accusé l’Iran de fournir des armes et des munitions aux forces populaires d’Ansarullah.

Il est à noter que les tirs et les opérations yéménites au-delà des frontières interviennent dans la foulée des ripostes yéménites aux frappes meurtrières saoudiennes visant différentes régions du Yémen.

Selon l’ONU, plus de 6000 yéménites, en majorité des civils, ont été tués depuis le début de la guerre saoudienne contre le Yémen, en mars 2015.

Le haut commissariat et le conseil des droits de l’Homme ont appelé à l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes de guerre et les violations visant les civils yéménites.

Rapport britannique appelant à stopper la vente d’armes à l’Arabie

Dans ce contexte, un rapport parlementaire britannique a sommé le gouvernement de stopper la vente d’armes à l’Arabie qui les utilisent pour tuer les civils yéménites.

Le rapport a appelé l'Onu à l’ouverture d’une enquête indépendante sur les crimes perpétrés conte le Yémen.

Un commandant saoudien tué à Jizane

Sur le terrain, un commandant d’un bataillon saoudien a été tué par un sniper yéménite dans la région de Dokhane à Jizane (sud de l’Arabie), a indiqué jeudi une source militaire yéménite, citée par Khabar.

Les médias saoudiens ont pour leur part annoncé mercredi la mort de 5 soldats saoudiens tués lors d’opérations yéménites au-delà des frontières.

 

Source: Sites web

16-09-2016 - 10:52 Dernière mise à jour 16-09-2016 - 11:14 | 357 vus

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=326302&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau