SAISIE D’UN DEPOT D’ARMES SAOUDIENNES AU NORD DU PAYS

Yémen: Saisie d’un dépôt secret d’armes saoudiennes au nord
L’équipe du site

Les autorités sécuritaires yéménites ont saisi un dépôt secret d’armes saoudiennes dans la région de Hajjah, au nord-ouest du pays.

Un responsable yéménite, cité par l’agence Khabar, a affirmé que « ce dépôt d’armes a été découvert le jeudi 16 juin 2016. Il appartient à une des personnalités pro-saoudiennes actuellement à Ryad ».

Et d’ajouter: Cet entrepôt contient diverses armes légères, moyennes et lourdes, ainsi que de grandes quantités de munitions.

Mort d’un 3ème soldat saoudien en 48h

Par ailleurs, une source militaire yéménite a confirmé la mort d’un soldat saoudien visé, jeudi soir, par un sniper à Aden, au sud du Yémen.

Il s’agit du troisième soldat saoudien tué en 48 heures. Les deux autres soldats ont été tués mercredi soir lors d’affrontements autour du palais présidentiel ‘Maachik’, également à Aden.

Les forces saoudiennes ont repris le contrôle de ce palais après l’annonce mercredi soir par les Emirats de la fin de leur mission au Yémen.

Usage d’armes à sous munitions contre Sanaa

Entre-temps, l’aviation saoudienne a largué une bombe à sous munitions contre la région de Khoulane al-Tayal, à l’est de la capitale Sanaa.

Une source militaire citée par Khabar n’a pas fait état de victimes.

Les forces de la coalition saoudo-US ont également bombardé la région de Hilane à Maareb et l’aéroport de Sarwah, après une attaque des forces yéménites contre un rassemblement des troupes alliés de la coalition à Maareb.

Trois autres raids saoudiens ont visé la région d’AlJawf, au nord est du pays, et celle de Malahit dans la région de Saada, frontalière avec l’Arabie.

Près de 200 prisonniers de guerre échangés 

Entre-temps, les forces yéménites et les miliciens alliés de la coalition ont procédé samedi à l'échange de 194 prisonniers dans la ville de Taëz (sud-ouest), a indiqué le chef d'une des tribus supervisant l'opération.

Les mercenaires de la coalition ont libéré 118 membres d’Ansarullah en échange de 76 miliciens, a déclaré le chef tribal Abdoullatif al-Mouradi qui a mené la médiation.

Des responsables locaux ont déclaré que cette opération n'est pas liée aux pourparlers de paix en cours au Koweït sous l'égide de l'ONU, rapporte l’AFP.

Ouvertes il y a huit semaines, ces discussions peinent à progresser et la méfiance demeure entre les deux camps.

L'émissaire de l'ONU pour le Yémen avait tenté, en vain, d'obtenir la libération de la moitié des prisonniers qu'ils détiennent avant le mois du Ramadan.

Moins de 250 prisonniers avaient cependant été libérés: 187 par Ansarullah et 52 enfants capturés par l'Arabie saoudite.

Malgré une trêve entrée en vigueur le 11 avril, les raids de la coalition n’ont pas cessé.

La guerre contre le Yémen a fait plus de 6.400 morts et 30.000 blessés depuis mars 2015.

 

Source: Sites web

18-06-2016 - 11:43 Dernière mise à jour 18-06-2016 - 14:38 | 977 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid=76&eid=309758


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau