SAYED HOUTHI : L'ENNEMI REALISE QUE SANAA EST LOIN. DITES-LUI QUE RIYAD EST PLUS PROCHE !

tourtaux-jacques Par Le 23/06/2022 0

Dans YEMEN

Sayed Houthi : L’ennemi a réalisé que Sanaa est loin. Dites-lui que Riyad est plus proche !

 Depuis 13 heures  23 juin 2022

Sayed Abdel Malek al-Houthi

Sayed Abdel Malek al-Houthi

 Article traduit - Monde arabe - Yémen

 

Rédaction du site

Le chef du mouvement de résistance yéménite Ansarullah, Abdel Malek Al-Houthi, a déclaré le mercredi 22 juin, que « les ennemis qui ont parié sur le contrôle du Yémen en deux semaines ou deux mois ont atteint avec désespoir et frustration la huitième année, sans parvenir à cet objectif ».

M.Al-Houthi a ajouté, lors d’un discours télévisé, que la coalition saoudienne « prévoyait de commettre des attentats à la bombe et de cibler des citoyens à Sanaa avec des attentats à la voiture piégée ».

Et de souligner: « De nombreux complots visant à cibler Sanaa ont échoué, grâce aux efforts des hommes du ministère de l’intérieur et du service de sécurité et de renseignement.

Le numéro un d’Ansarullah a rappelé que la coalition « a tenté de cibler Sanaa, militairement, avec des bombardements intenses, tout en commettant les crimes les plus odieux et usant des armes internationalement interdites ».

« Les ennemis ont préparé de grandes campagnes militaires pour occuper Sanaa, et ont alloué des milliards de dollars pour atteindre leurs objectifs illusoires et miraculeux », a renchéri M.Houthi.

Il a indiqué que « certaines des cellules qui ont été découvertes ont été annoncées, alors que d’autres n’ont pas été rendues publiques pour des raisons de sécurité ».

« Notre peuple a surmonté les étapes les plus difficiles et les grands défis et dangers, par contre la coalition d’agression (dirigée par l’Arabie) est passée de d’échec en échec », a insisté le chef d’Ansarullah

« Les ennemis ont tout fait pour occuper Sanaa, et ont réalisé que Sanaa est loin. Dites-leur que Riyad est plus proche! », a-t-il lancé à l’adresse des Saoudiens.

Et de poursuivre : « les ennemis doivent se rendre compte qu’il ne sert à rien de poursuivre leur agression. Ils n’atteindront jamais leurs objectifs », expliquant que le peuple yéménite « n’a agressé personne, mais il n’est pas une proie facile, et ils doivent le comprendre ».

Rappelons que la coalition dirigée par l’Arabie a lancé en mars 2015 une guerre sans merci contre le Yémen. Cette guerre a causé la mort des dizaines de milliers de civils yéménites et provoqué la pire crise humanitaire au monde, selon l’ONU.

 

Source: Traduit à partir d'AlMayadeen

https://french.almanar.com.lb/2360943

    

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire