TRES MEURTRIERS RAIDS SAOUDIENS. LES USA VENDENT DES CHARS AUX AL SAOUD

Yémen: raids saoudiens hystériques, les USA vendent des chars à l’Arabie
L’équipe du site

Les Etats-Unis vont vendre à leur allié saoudien plus de 150 chars et des centaines de mitrailleuses lourdes, un contrat de plus d'un milliard de dollars annoncé le jour où la coalition pilotée par Ryad a repris ses frappes contre le Yémen.

Conformément à la procédure administrative américaine en la matière, le ministère des Affaires étrangères a approuvé cette vente importante d'équipements de défense à l'Arabie saoudite, avant qu'elle ne soit concrétisée par un feu vert formel du Congrès des Etats-Unis sous les 30 jours.

Dans le détail, Washington va fournir à Ryad, entre autres, "153 structures" de chars de type Abrams, "153 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm)" --une arme automatique lourde capable de traiter des objectifs terrestres--, "266 mitrailleuses de calibre 7,62 mm", des "lance-grenades", des "véhicules blindés" et des milliers de "munitions", selon un communiqué du Pentagone.

L'administration américaine s'est félicitée que ce contrat "permette d'améliorer la sécurité d'un partenaire régional stratégique qui continue d'être un acteur leader pour la stabilité politique et les progrès économiques du Moyen-Orient".

Le Pentagone n'a fait aucune référence précise à la coalition arabe que dirige la monarchie pétrolière saoudienne au Yémen.

Justement mardi, cette coalition soutenant le gouvernement démissionnaire a mené ses premiers raids en trois mois contre la région de Sanaa.

Des dizaines de victimes suite aux raids saoudiens

Ces frappes, trois jours après l'échec apparent des pourparlers de paix organisés à Koweït, ont fait des dizaines de morts dans une usine de produits alimentaires.

Plus de 100 civils ont été victimes des raids hystériques menés par la coalition saoudienne durant ces dernières 72 heures.

Selon une source militaire citée par l’agence Khabar, les avions saoudiens ont mené 350 raids contre 6 provinces yéménites faisant 36 morts et 66 blessés contre: Sanaa, Hejjah, Ibb, Saada, Hodeida et Taez.

 L'aéroport de la capitale du Yémen a également été fermé, dans un pays ravagé depuis mars 2015 par la guerre saoudo-US.

L'ONU estime qu'il y a eu plus de 6.400 morts, environ 30.000 blessés et 2,8 millions de personnes déplacées.

L’escalade saoudienne contre le Yémen imputée à l’ONU

En réaction à ces bombardements, le président du haut conseil politique au Yémen, Saleh Sammad, a condamné le silence des Nations Unies face aux massacres saoudiens. Pour Sammad, "les Nations Unies sont complices dans les crimes de la coalition au Yémen".

Sammad a en outre condamné la fermeture des aéroports et la suspension des vols, considérant que ceci est une violation à toutes les lois internationales et humanitaires.

L’Iran condamne la reprise des raids saoudiens

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a condamné la reprise des raids aériens de l’Arabie saoudite sur les installations civiles et les quartiers résidentiels au Yémen.

« La passivité de la communauté internationale, des prétendues organisations de défense des droits de l’Homme et du Conseil de sécurité face aux crimes inhumains saoudiens contre le peuple innocent yéménite a permis au gouvernement belliqueux de Riyad de poursuivre la démolition des infrastructures du pays, le massacre des civils et le blocus inhumain d’une nation opprimée », a indiqué Bahram Qassemi,.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a en outre demandé à l’ONU et aux pays fournisseurs d’armes et d’équipements à l’armée saoudienne de faire des efforts efficaces en vue de cesser immédiatement ces attaques et de prendre des mesures sérieuses et nécessaires dans le but d’assurer la sécurité et la vie des civils notamment les femmes et les enfants.

Jizane: deux militaires saoudiens ont été tués

Par ailleurs, l’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont tiré ce mercredi un missile balistique contre la base saoudienne Khamis Mcheit dans la région frontalière d’Assir. La chaine yéménite AlMassirah n’a pas fourni des détails sur les dégâts causés par ce tir.

Deux militaires saoudiens ont en outre été tués par un sniper yéménite dans la région d’al-Khouba, à Jizane.

Selon Al-Manar citant des sources yéménites, ces deux soldats saoudiens ont perdu la vie lors de deux opérations des snipers yéménites contre les bases militaires de Beit al-Ramadi et al-Mabkhara dans la région d’al-Khouba.

Un blindé saoudien, de type Hummer, a également été détruit par l’explosion d’une mine suite à quoi un nombre de soldats saoudiens ont déserté toutes leurs positions dans la région frontalière saoudienne de Najrane.

Selon une autre dépêche en provenance du Yémen, au cours de ces trois derniers jours plus de 100 mercenaires alliés de la coalition saoudienne ont été tués par l’armée et les forces populaires d’Ansarullah, rapporte le site PressTV.

 

Source: Divers

10-08-2016 - 11:59 Dernière mise à jour 10-08-2016 - 11:59 | 167 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=319636&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=30&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau