YEMEN : 300 EST LE CHIFFRE REEL DE SOLDATS ARABES TUES PAR UN MISSILE

Yémen/Moujtahed: 300 est le chiffre réel des soldats arabes tués à Maareb
L’équipe du site

Le fameux twitteur saoudien Moujtahed a révélé sur son compte Twitter que 300 soldats étrangers ont été tués et 770 autres blessés suite au tir de missile Tochka lancé vendredi par Ansarullah contre leurs rassemblements à Maareb (centre).

Les Emirats, l’Arabie et le Bahreïn ont reconnu la mort de 60 de leurs soldats et officiers, et 32 miliciens yéménites.

Et d’ajouter: « Bien que la coalition sache que la base 107 contient des dépôts d’armes et de munitions, les soldats avaient été déployés près de ces stocks d’armes, sans prendre en considération la préservation de leur vie ».

Invasion arabe terrestre non proclamée

L’Arabie qui a essuyé un échec cuisant, vendredi, face aux forces yéménites, a fait appel aux armées de ses alliés afin de redorer son blason.

« De nouveaux contingents jordanien, égyptien, soudanais, koweïtien, marocain et qatari rejoindront les forces saoudiennes afin de leur prêter main-forte dans une attaque contre les villes yéménites dont Maarib, Taëz, Al-Hadida, Aden, Baïdha et Ibb », a-t-on appris des sources militaires saoudiennes.

Selon les mêmes sources, les mercenaires égyptiens, marocains, jordaniens, soudanais, qataris et koweïtiens seront acheminés vers les ports saoudiens et ensuite transférés au Yémen via le point de passage saoudien d’Al-Wadiya.

Poursuite des raids

Entre-temps, les avions saoudo-américains ont poursuivi leurs raids intensifs contre les zones civiles.

Le correspondant d’AlManar a fait état de 5 martyrs et de 10 blessés dans des frappes saoudiennes ayant visé des camions transportant de l’aide alimentaire et du combustible à Taez.

Toujours, selon notre correspondant, plus de 30 frappes saoudiennes ont visé dans la nuit de lundi à mardi l’aéroport de Sanaa, la faculté de l’aviation, la base al-Daylami…

L’artillerie saoudo-américaine a également pris pour cible différentes régions dans le gouvernorat de Dhaher, Razeh, Chada, et la principale route reliant Saada à Hajjah.

Une cellule terroriste démantelée

Par ailleurs, les services de sécurité yéménite ont démantelé dans la capitale Sanaa une cellule terroriste ayant des liens avec l’organisation terroriste d’Al-Qaïda. Il s’agit de la deuxième cellule démantelée en deux semaines.

Plusieurs civils yéménites sont récemment tombés en martyre suite à des attentats terroristes visant des mosquées et des zones résidentielles.

 

Source: AlManar + AlAkhbar + Sahar TV

 

 

Source: Divers

08-09-2015 - 09:58 Dernière mise à jour 08-09-2015 - 10:36
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau