YEMEN : 800 SOLDATS EGYPTIENS REJOIGNENT L'ENNEMI SAOUDO-US

 

Yémen: 800 soldats égyptiens rejoignent la coalition saoudo-US
L’équipe du site

Au moment où les forces de la coalition saoudo-américaine tentent de redorer leur blason après la frappe contre leur position à Maareb (300 morts), des informations ont fait état de l’arrivée de 800 soldats égyptiens au Yémen. Selon l’agence Reuters, les soldats égyptiens ont rejoint la coalition mardi soir.

Or, des sources présidentielles égyptiennes ont démenti ces informations, rapporte le quotidien égyptien « Al-Yom al-Sabe’ », cité par le quotidien libanais AlAkhbar.

Entre-temps, l’attention se concentre sur la région de Maareb. Les médias pro-saoudiens évoquent depuis plus d’une semaine des  préparatifs de « la conquête de Sanaa ».

Mais, le porte-parole de la coalition, Ahmad Assiri, a refusé de parler actuellement de Sanaa. Selon lui, « l’opération militaire sera exécutée en plusieurs étapes. Maintenant ce qui nous importe c’est Maareb et Taez ».

La coalition achemine des renforts en hommes et en équipements à Maareb en prévision d'une opération d'envergure contre les forces yéménites qui contrôlent Sanaa et une bonne partie du nord du Yémen.

Massacre à Taez : 20 martyrs

Parallèlement, les frappes saoudo-américains hystériques contre les civils ne connaissent pas de répit. Mercredi, les avions de chasse saoudo-américains ont commis un nouveau massacre en bombardant un quartier résidentiel dans la région de Dalaa à Taez (centre).

20 personnes, dont une majorité de femmes et d’enfants, sont tombés en martyre et plusieurs autres blessés, selon un bilan provisoire cité par le site  yéménite Saba’.

Les services de secours ne sont pas encore arrivés à retirer tous les cadavres ensevelis sous les décombres de leurs maisons détruits par les raids de la coalition.

Frappe "par erreur" ?

Et puis, dans la région de Wadi Moqbel entre Maareb et Chabwa, huit personnes sont tombées en martyre suite à des frappes saoudo-américaines contre des camps d’ouvriers.

Huit civils yéménites ont été tués "par erreur" dans un raid mercredi soir de l'aviation de la coalition arabe sur la province de Marib, à l'est de Sanaa, ont en outre indiqué jeudi des responsables pro-saoudiens cités par l'AFP .

Les avions de la coalition sous commandement saoudien ont visé des positions des forces yéménites dans les environs de la localité de Bayhan, place forte de l’armée et d’Ansarullah située à la limite entre les provinces de Maareb et de Chabwa, ont précisé ces sources.

Mais les bombardements ont touché un campement d'apiculteurs, tuant "six membres des cette profession et deux autres civils", a-t-on indiqué de même source.

C'est depuis Bayhan qu’Ansarullah a tiré le 4 septembre un missile sol-sol sur un dépôt d'armes, tuant 45 soldats émiratis, dix saoudiens et cinq bahreïnis.

Rappelons que près de 5000 yéménites ont été tués par les raids saoudo-américains depuis le 26 mars.

 

Source: Divers

10-09-2015 - 10:19 Dernière mise à jour 10-09-2015 - 10:27 | 774 vus
 

 

 

 


                   

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau