YEMEN : A L’INITIATIVE DE PAIX ANNONCEE PAR LA RESISTANCE ET SOUS L’EGIDE DE L’ONU, ENTREE EN VIGUEUR D’UNE TREVE DE DEUX MOIS

tourtaux-jacques Par Le 03/04/2022 0

Dans YEMEN

Yémen : Annonce d’une trêve de deux mois sous l’égide de l’ONU

Yémen : Annonce d’une trêve de deux mois sous l’égide de l’ONU

folder_openMoyen Orient access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

Une trêve de deux mois au Yémen a été annoncé vendredi soir par Hans Grundberg, envoyé de l'ONU pour le Yémen.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est félicité vendredi de la trêve de deux mois acceptée par les parties au conflit au Yémen, en espérant qu’elle permette de lancer un processus politique de paix durable dans le pays.

Les deux camps «ont répondu positivement à la proposition des Nations unies d'une trêve de deux mois qui entrera en vigueur demain (samedi) à 19h00», a déclaré dans un communiqué Hans Grundberg, envoyé de l'ONU pour le Yémen.

Cette trêve est le fruit de l’initiative de paix annoncée par le mouvement Ansarullah le samedi 26 mars, qui a cessé les opérations au Yémen et en Arabie saoudite pendant «trois jours», au lendemain d'une série d'attaques contre le royaume, ouvrant la voie à un cessez-le-feu si l’Arabie saoudite s'est engagé à arrêter de sa part les attaques et lever le blocus contre le Yémen. Cette trêve pourrait devenir «un engagement définitif et permanent» si l'Arabie saoudite «lève le blocus sur le Yémen, cesse ses raids aériens et retire ses forces étrangères sur le sol yéménite», avait indiqué le porte-parole d’Ansarullah Mohammed Abdelsalam. Trois jours plus tard, la coalition avait décrété un cessez-le-feu à partir de mercredi pour le mois de jeûne musulman du ramadan.

La trêve pourrait être «renouvelée»

Hans Grundberg a déclaré vendredi que la trêve qui entre en vigueur le premier jour du mois sacré du ramadan, pourra être «renouvelée avec le consentement des parties».

«Les parties ont accepté d'arrêter toutes les offensives militaires aériennes, terrestres et maritimes au Yémen et au-delà de ses frontières», a dit M. Grundberg. Elles «se sont aussi accordées pour autoriser les pétroliers à entrer dans les ports de la province de Hodeida et aux vols commerciaux d'opérer à partir et vers l'aéroport de Sanaa, avec des destinations prédéterminées dans la région».

Seuls les vols de l'ONU sont actuellement autorisés via l'aéroport de la capitale Sanaa, tenue par Ansarullah.

M. Grundberg, qui a remercié les deux parties avaient «accepté de se rencontrer sous son égide pour ouvrir des routes à Taïz et d'autres régions du Yémen».

«L'objectif de cette trêve est de donner aux Yéménites un arrêt nécessaire de cette violence, une assistance humanitaire et l'espoir que ce conflit puisse se terminer, ce qui est le plus important», a-t-il dit.

«Il faut maintenant utiliser cet élan» pour s'assurer que cette trêve soit «pleinement respectée et qu'elle soit renouvelée», a dit le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

https://french.alahednews.com.lb/index.php

yemen arabie saoudite guerre treve

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire