YEMEN : ANSARALLAH DENIE LES PROPOS SUR LE RETRAIT ET LE DESARMEMENT

mercredi, 24 juin 2015 09:43

Yémen : Ansarallah juge insensé tout propos, sur le retrait et le désarmement

 
 
IRIB- Un ancien membre du bureau politique du mouvement d’Ansarallah du Yémen a jugé stupide tout propos, sur le retrait d’Ansarallah et le désarmement, dans des conditions où le Yémen est exposé au risque du démembrement.
Mohamed al-Bakhiti, membre du bureau politique d’Ansarallah, a souligné, sur sa page Twitter, qu’il reste fidèle au mouvement d’Ansarallah, avant d’ajouter : «La demande à Ansarallah de se retirer et déposer les armes, notamment, de la part de ceux qui ont joué un rôle important, dans la démolition des institutions publiques, sécuritaires et militaires, reste une pure sottise». En allusion au plan du démembrement du Yémen, Mohamed al-Bakhiti a affirmé : «Il revient à tous les groupes de collaborer, en vue de raffermir le gouvernement, pour endiguer les massacres et les destructions supplémentaires, dans le pays». Il a mis en garde contre le complot visant à démembrer le Yémen. «Si cela se produit, personne, ni les groupes politiques, ni les pays voisins, ne seront à l’abri de l’éventuelle tempête», a-t-il averti.
Selon Mohamed al-Bakhiti, la destruction des institutions publiques, au Yémen, donnera naissance à la situation similaire, qui s’est produite, en Irak et en Syrie, et l’Arabie en subira les graves conséquences, en raison des longues frontières qu’elle partage avec le Yémen.
 
 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau