YEMEN : ANSARULLAH ET L'ARMEE DESCENDENT UN HELICO APACHE SAOUDIEN

 

Ansarullah et l’Armée abattent un Apache saoudien et avancent à Jizane
L’équipe du site

L’organisation houthie Ansarullah et l’armée yéménite ont abattu un hélicoptère saoudien au sud du Yémen, alors qu'elles progressent à grands pas dans la province de Jizane, au sud de l’Arabie saoudite.

L'appareil abbatu est un Apache, explique une source militaire yéménite pour notre correspondant. Il participait à une couverture aérienne d’une attaque terrestre lancée par les forces de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite contre les positions des Houthis et des militaires yéménites, proches du président déchu Ali Abdallah Saleh.

Il a été visé par un missile téléguidé dans la région de Safer, à 10 km de la ville de Ma’reb.


Une source proche du pr6sident démissionnaire contesté Abed Rabbo Hani Mansour a confirmé la chute de l'appareil saoudien


Avancée vers al-Khoubat

En même temps, il est question d’une progression importante des forces houthies et des troupes régulières vers la ville al-Khoubat, située dans la province saoudienne de Jizane au sud de l’Arabie saoudite.

Selon notre correspondant au Yémen, la région saoudienne Kamar située dans al-Khoubat est désormais entièrement sous le contrôle d’Ansarullah et l’Armée. Un char saoudien y a été détruit ainsi que trois véhicules. Un certains nombre de militaires saoudiens ont aussi été tués.  

Au total, ce sont 9 véhicules militaires saoudiens qui ont été abattus ces derniers jours dans la province de Jizane.

 

Samedi, Ansarullah avait mis en garde que "les jours prochains verront des changements cruciaux qui surprendront le monde", et a promis de bombarder au coeur de l'Arabie saoudite "pour frapper au coeur du mal", selon les propos du membre de son bureau politique Youssef al-Ficechi , publiés sur son compte Twitter.

 

Ibb: 11 morts, dont des détenus
   
Pour sa part, l’AFP a rendu compte de la mort de 11 Yéménites, dont des détenus, et de 50 blessés dimanche dans un double raid aérien de la coalition contre la localité d'Al-Qaïda dans le centre du Yémen, une localité de la province d'Ibb, contrôlée par Ansarullah.

Selon des sources médicales et des témoins, l'aviation a d'abord visé un QG des forces de sécurité, utilisé aussi comme centre de détention, sans toutefois faire de victimes, ont rapporté des témoins.
Le deuxième raid, meurtrier celui-là, est intervenu lors de l'évacuation des détenus, au nombre de 300, selon ces sources.

Les morts et les blessés sont des détenus, des gardes et des civils, ont précisé des sources médicales.

Toujours selon l’AFP, l'aviation de la coalition avait mené dans la nuit de vendredi à samedi de nouveaux raids sur la capitale Sanaa, tuant 10 civils et cinq combattants houthis.

Une délégation à Mascate et libération de détenus étrangers
   
De plus, Ansarullah a libéré ce dimanche trois Américains, deux Saoudiens et un Britannique qui étaient détenus depuis environ six mois. Au moment même où une délégation représentant cette organisation ainsi que le Congrès populaire qui regroupe tous les partis anti saoudiens se rendaitr à la capitale omanaise, sur l'invitation de l'ONU.


Un responsable de cette organisation et une source des services de sécurité ont assuré pour l’AFP que les six personnes ont embarqué à bord d'un avion militaire d'Oman venu chercher à Sanaa une délégation d’Ansarullah et du Congres populaire pour mener  des consultations avec l'émissaire de l'ONU pour le Yémen à Mascate, selon ces sources.
   
Aucune information n'a été donnée par les dirigeants de la rébellion à Sanaa ni sur l'identité de ces personnes, ni sur les raisons pour lesquelles elles étaient retenues au Yémen.
   

Fin mai, un Américain parmi plusieurs détenus au Yémen avait été libéré et accueilli au sultanat voisin d'Oman où se tenaient alors des discussions entre Washington et les Houthis. Il s'agissait du journaliste indépendant Casey Coombs qui travaillait au Yémen depuis 2012.
   

 

Source: Divers

20-09-2015 - 20:55 Dernière mise à jour 20-09-2015 - 21:07 | 1732 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau