YEMEN : ANSARULLAH PRET A TOUTE PROPOSITION DE LEVER LE SIEGE

 
Le directeur du Conseil politique d'Ansarullah a dénoncé l'offensive saoudo-américaine qui continue à assiéger la population yéménite, et lui causer une grande souffrance.

Le directeur du Conseil politique d'Ansarullah Saleh Assamad a considéré, dans unYémen: Ansarullah prêt pour toute proposition de lever le siège communiqué, que l'offensive saoudo-américaine continue à assiéger la population yéménite, et lui causer une grande souffrance humanitaire dans tous les domaines. Ainsi plusieurs propositions d'une trêve ont été émises par des pays frères et amis.

Le communiqué a signalé qu'«Ansarullah ont répondu à tous les efforts et propositions de manière positive. Malgré la trêve, l'offensive n'est pas arrêtée, les raids contre les provinces yéménites ont continué, l'aviation militaire viole toujours l'espace du Yémen, les navires de guerre offensent les eaux yéménites et les bombardements se poursuivent depuis les frontières saoudiennes envers les régions yéménites».

L'offensive continue à interdire les navires et les aides humanitaires d'entrer au Yémen. Elle a aussi offert un grand soutien aux composants d'al-Qaïda et leur a permis de s'emparer de régions et de camps. En plus des opérations de mobilisation d'un grand nombre d'individus alliés à al- Qaïda sur le territoire saoudien près des frontières yéménites. Et aussi, l'offensive n'a cessé d'entraver les efforts déployés dans le but de faire revenir les citoyens du dehors du pays, malgré la chance créée pour le faire», a poursuivi le communiqué.

Le responsable a souligné que l'armée yéménite et les Comités populaires ont riposté avec engagement malgré les violations de la trêve de la part de l'Arabie. Cependant cette dernière a tenté de remettre l'attitude yéménite en cause, et a prétendu que l'armée et les Comités populaires ont transporté des roquettes vers les frontières. Ces prétextes, voulant justifier la poursuite de l'offensive, ont été totalement démentis. En effet les partis yéménites ont agi positivement avec la proposition d'Ismaïl Weld el-Cheikh, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU au Yémen.

Et pourtant, l'aviation saoudienne a poursuivi les attaques pendant les dernières 24 heures. Le nombre des raids a atteint les 40 dans toutes les provinces yéménites. Elle a bombardé intensément les régions yéménites aux frontières avec l'Arabie. Malgré tout, Assamad assure que «nous agirons toujours d'une manière positive vis-à-vis de toute proposition ou mesure tentant de lever le siège et de permettre aux établissements officiels et privés de procurer les besoins du peuple : la nourriture, les médicaments, les produits pétroliers, etc, et de permettre aux aides humanitaires d'accéder dans le pays sans obstacle».

«Nous invitons les nations unies et tous les Etats frères et amis à assumer leur responsabilité envers l'intransigeance et l'arrogance de l'Arabie et de ses alliés, parce que cette attitude causerait le retour au point zéro», a signalé Assamad.
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau