YEMEN : ASSAUT VICTORIEUX DES INDEPENDANTISTES DU SUD A ADEN

 

Yémen: Assaut surprise à Aden, les forces sudistes mélangent les cartes
L’équipe du site

Un mois après la prise du contrôle de la ville portuaire d’Aden par des milices partisanes des forces de l’invasion saoudo-émiratie, les forces du mouvement sudiste (réclamant l’indépendance du Sud) ont reconquis jeudi les entrées d’Aden tout en se déployant dans les quartiers internes de cette ville stratégique.

Plusieurs milices tribales faisant partie du mouvement sudiste ont réussi à chasser de plusieurs positions d’Aden les miliciens du président en fuite Abed Rabbo Mansour Hadi, le parti al-Islah et ainsi que les mouvements salafistes.

Selon le quotidien libanais AlAkhbar, citant des sources yéménites, cette opération a surpris les forces d’invasion saoudo-émiraties qui se sont retirés sans accrochages des positions conquises. Les milices tribales ont égaleemnt saisi les équipements militaires dépêchés par les Emirats à Aden et ses environs.

Cet assaut s’explique par la politique d’hégémonie adoptée par les forces d’invasion et l’implication des milices de Hadi dans son application, ainsi que leur indifférence face aux revendications d’indépendance des Sudistes.

Ces derniers ont récemment réalisé que les promesses saoudiennes de leur accorder leur autonomie n’étaient que des alibis. L’Arabie et les Emirats les ont exploités dans leur guerre contre l’armée et les forces populaires d’Ansarullah.

Vient s’ajouter à cette attaque surprise, l’échec des tentatives saoudo-émiraties et de leurs alliés de former un comité militaire uni regroupant tous les groupes armés du sud.

En fait, il n’y a pas de points communs entre les milices d’Al-Qaïda, les forces du mouvement sudiste (près de 20 groupes), les miliciens du parti al-Islah (Frères musulmans)  et les partisans de Hadi.

Donc, le refus de l’Arabie et des Emirats de présenter des garanties politiques aux sudistes a poussé ces derniers à mélanger les cartes.

L’assaut surprise de jeudi va sans doute affecter l’influence des forces de l’invasion dans le sud. Les envahisseurs s’étaient acharnés à s’accaparer d’Aden, afin d’y coordonner leurs attaques contre toutes les provinces du sud.

Selon AlAkhbar, les forces sudistes ont repris jeudi le contrôle sur le port d’Aden et sur plusieurs installations vitales du sud. Elles s’apprêtent à conquérir la totalité d’Aden des forces de la coalition qui en avaient pris le dessus le 14 juillet.

Traduit par AlManar du site AlAkhbar

 
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau